Etudes de marchéQuels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Rubrique permettant à ceux qui veulent se lancer de poser des questions. Les règles générales du forum en particulier la neutralité sont de rigueur ici. La rubrique ne pourra pas être utilisée par les vendeurs installés.
Règles du forum
Rubrique permettant à ceux qui veulent se lancer de poser des questions. Les règles générales du forum en particulier la neutralité sont de rigueur ici. La rubrique ne pourra pas être utilisée par les vendeurs installés.
Arsenix
Pommier
Pommier
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 18 sept. 2014, 13:50
Ecigarette (s) utilisée (s) : Spinner II + Aerotank // Incessamment sous peu : Sigelei 30W + Genitank Mega
Genre : Homme
Âge : 30
Contact :

Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par Arsenix » mar. 5 juil. 2016, 20:00

Bonjour tout le monde !

Alors voilà, je travaille depuis presque 3 ans dans le monde de la vape, étant moi même un ancien fumer ayant arrêté grâce à la vape. Je n'ai pas fait beaucoup de shop, deux pour être exacts, et je suis très souvent en désaccord avec ma direction car ils prennent un chemin de "profit", avec des demandent de vendre tel produit/matos car plus de marge etc ... Par soucis d'anonymat et par peur de représailles, je ne citerai pas les shops concernés.
Je suis passionné par la vape, et je dois dire que je n'apprécie pas du tout "***[censure auto terme diffamatoire]***" mes clients pour le compte de quelqu'un (autant le faire pour soi-même non ? :mrgreen: Je rigole bien sur ).

J'ai donc dans l'idée de prochainement démissionner dans l'optique d'ouvrir mon propre shop, pour enfin pouvoir vendre de "vrais liquides" et du bon matos. Fort de mon expérience personnelle dans ce domaine, j'ai quand même quelques craintes au sujet des nouvelles lois fraichement pondues par notre gouvernement, et du marché qui est vraiment trop bouffé par la concurrence absolument gigantesque dans ce domaine.
J'exerce ce métier par passion, j'aime vendre un arôme pour son gout et non pas pour mon porte-feuille et je pense que ce genre de comportement se ressent et est très appréciés des consommateurs. Encore trop souvent je prends des remarques comme quoi nous sommes des ***[censure auto terme diffamatoire]***, que nous ne voulons pas que les gens arrêtent de fumer/vaper ... Perso, si un client reviens me voir pour me dire qu'on ne se verra plus car il ne vape plus (et ne fume plus bien sur), je ne vais pas pleurer car je vais perdre de l'argent mais au contraire me réjouir d'avoir su l'aider à arrêter de fumer. Bref.

Est-ce que vous pensez, en tant que professionnels ou même consommateur, que le marché est encore viable et qu'il est possible de s'en sortir en ouvrant un shop ? Il est difficile de proposer un concept innovant pour se démarquer de la concurrence tant cette dernière est présente, mais je suis persuadé que mes capacités seront un atout. J'ai quand même quelques idées pour me départager de mes concurrents mais je n'en dirais pas plus.

Je ne sais pas si je partirai de zéro, à trouver des fournisseurs, ou bien si je passe par une franchise très connu pour plus de simplicité, mais en tout cas j'ai vraiment envie de proposer la meilleur expérience possible à mes clients, ce que je ne peux plus faire dans le shop où je travaille actuellement.

La passion prime sur le profit, mais du coup le profit viens grâce à la passion !
Image

chiplid37
Chêne
Chêne
Messages : 884
Enregistré le : mar. 12 avr. 2016, 22:32
Ecigarette (s) utilisée (s) : box133+serpent mini mon all day actuel ou mini volt et serpent mini pour le boulot
sinon:
box:Target vaporesso,istick 60W,nemesis (clone),istik pico,dripbox,cobra T40.
tank:Triton2, melo2 3.taifun Gt2, dripper mutation (clone) bellus, lemo 2 toptank mini
liquide:sub zero(diy)/lion's roar/unicorn roar/tallac/evolv,dagobert.
Localisation : Tours
Genre : Homme
Âge : 54

Re: Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par chiplid37 » mar. 5 juil. 2016, 20:16

Attendre et voir venir car je pense qu'il y a encore de quoi faire (bien qu'ici 80% commande en chine :D ) est ce le bon moment ça.....
courage à toi si tu te lance :respect:

max022
Chêne
Chêne
Messages : 729
Enregistré le : sam. 9 nov. 2013, 18:08
Ecigarette (s) utilisée (s) : Sigelei + ato de clown (Uwel)
DIY professionnel
Localisation : Coppet (VD)
Genre : Homme
Âge : 43

Re: Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par max022 » mar. 5 juil. 2016, 20:52

Salut,
Déjà pour répondre à la question le risque est d'être déficitaire et de faire faillite comme dans tout commerce.
La franchise permet il me semble de limiter les risques mais il y a d'autres possibilités qui limite également les risques.
Donc si tu te lance dans l'aventure il faut surtout regarder les limitations de risques de pret.
Sinon ben c'est un business risqué, ce n'est plus comme au début de la vape ou il suffisait d'ouvrir un Shop pour se faire plein d'argent.
Cela ne veut pas dire que cela ne va pas marché, les flacons de 10 ml max vont peu être bien se vendre, le vapoteur lambda (sur aucun forum) n'est même pas au courant du marché chinois et soit se remettra à fumer soit achètera ses flacons de 10 ml.
Le tabac c'est pas bon, on n'en viendra tous a bout.
Soutiens AIDUCE : numéro d'adhérent 1950
Soutiens Helvetic Vape : numéro d'adhérent #309
Image

flamme79
Douglas
Douglas
Messages : 1785
Enregistré le : mar. 7 janv. 2014, 00:05
Genre : Homme
Âge : 49

Re: Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par flamme79 » mar. 5 juil. 2016, 21:07

Salut ,sans te manquer de respect , je n est pas l impression que tu connais les réalités d être commerçant. Si je me trompe je m en excuse d avance .le plus simple est la franchise sachant qu il y a des piège à éviter .le plus libre étant bien sûr l indépendant

Avatar du membre
Emirius
Hypérion
Hypérion
Messages : 7036
Enregistré le : lun. 23 mai 2016, 22:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : * 3 iStick Pico 75W, iStick 100WTC,
Evic Primo 2.0, Ikonn 220
* mod méca GUS22
* GS Air V2 16.5, Nautilus mini, Assa
* Melo III 2&4ml, Melo II like, ECR heads
* Serpent mini&Alto, Conqueror, Avocado 22,
* SXK Taifun GT III, 2 Coppervape GT III,
Kayfun Mini V3+, Kayfun V5, Husar RTA
Tilemahos Armed, 2 Hurricane V2,Skyline
* Crown, Ammit, Pharaoh (+deck2)
* Toutes résistances en DIY, avec ou sans plateau/tête
* Liquide DIY : Bases, Nico, Concentrés, Additifs
Avec balance au 0.1 g (marre des ml&gouttes).
Localisation : Brest
Genre : Homme
Âge : 64

Re: Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par Emirius » mer. 6 juil. 2016, 01:23

Il faut en vendre des fioles à 5€ rien que pour payer le bail (et le pas de porte parfois au départ), les salaires, les postes de travail (emprunt bancaire), les impôts et taxes, ...
Il faut avoir de la trésorerie pour le stock si tu dois le payer avant de le vendre (ça dépend des fournisseurs et de la franchise ça).

J'ai fait 30 ans de carrière dans le commerce, j'ai même eu le mien en tant que PDG (ben oui, criez pas).
Quand tu achètes un euro et que tu le revends 5 ou 6 et qu'à la fin de l'année tu n'as gagné que 4% et que ton banquier te dit, après l'IS à plus de 33%, faudrait me payer le capital de vos emprunts (car ça, ça rentre pas dans les frais financiers de la compta, ça se paie avec les "fameux dividendes")... Ben faut gérer à mort le fric. C'est ça ou ta boîte crève, et le personnel avec, et ta mise de départ aussi. Et si tu es gérant, t'as pas droit aux assedic !

Alors réfléchis bien quand tu monteras ton business plan, ton bilan prévisionnel, choisis bien ton emplacement (dans un petit village ou en campagne, tu pourrais être tout seul mais pas beaucoup de clients, en ville tu auras de la concurrence, il te faudra beaucoup de passage et faire la retape...).

Et je ne te parle même pas du Code du Travail si t'as un employé qui te dit qu'il en a marre et qu'il veut que tu le licencies pour toucher le chômage et qui ensuite t'emmène aux Prudhommes en disant que tu l'as poussé dehors, histoire d'avoir une rallonge.
Et je ne te parle pas des propositions de dédommagement des assurances (cambriolages, vols, dégâts divers), du trou de trésorerie durant toute l'expertise+négo, des aggios, et de ton obligation d'accepter l'aumône qu'ils te feront et de passer en pertes et profits le solde.
Et réserve tes week-ends à la compta et à l'administration de tout le système... ça ne sert qu'à ça.

Employé en France, tu connais pas ton bonheur... C'est dur de le croire, je sais, mais attend d'être patron...

Histoire personnelle : Une arme de défense dans un tiroir fermé à clef de mon bureau personnel.
Une employée, en contrat de qualification pour 2 ans, entre dans le bureau (vide), trouve la clef, prend l'arme, sort, et tire en direction d'une collègue en pensant que l'arme n'était pas chargée (sic).
Je la renvoie chez elle sur le champ lui signifiant sa mise à pied.
La collègue est sourde (I TT 7 jours).
Je la convoque pour licenciement pour faute grave.
Elle me colle aux prudhommes 6 mois plus tard.
Qui gagne ?
Ben elle bien sûr.
Elle n'a pas eu un délai de 15 jours pour se préparer à sa convocation préalable. Je suis condamné à payer les 2 ans de salaire prévus plus 3 mois.

Je m'arrête là, j'en aurais tant à te confier !!!
Adhérent n°7234 AIDUCE
Marc Aurèle a écrit :Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.
Image

flamme79
Douglas
Douglas
Messages : 1785
Enregistré le : mar. 7 janv. 2014, 00:05
Genre : Homme
Âge : 49

Re: Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par flamme79 » mer. 6 juil. 2016, 01:53

Emirius .encore , encore ,une petite histoire de rsi s'il te plais .

Avatar du membre
fallone
Hypérion
Hypérion
Messages : 14061
Enregistré le : mar. 25 mars 2014, 12:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : trop !
pour voir cliquez sur mon pseudo !

Adhérente AIDUCE N° 3425 http://www.aiduce.fr/
regardez cette vidéo !!!!.. https://www.youtube.com/watch?v=zm6KSglCWkY
Localisation : HAUTES-ALPES
Genre : Femme
Âge : 49

Re: Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par fallone » mer. 6 juil. 2016, 03:01

..
:o non non non ... pas le rsi , pas le rsi ...... :lol: :lol:

ouais ! j'sais pas quoi te dire
de nos jours faut être plus que très prudent !!!
moi , j'attendrai de voir comment çà s'goupille l'affaire , après la sortie des décrets

bonne vape à tous
coucou Emirius ;)
ImageImage

Avatar du membre
Vulthor
Chêne
Chêne
Messages : 764
Enregistré le : ven. 6 mai 2016, 11:40
Ecigarette (s) utilisée (s) : box: Joyetech Evic VTC mini - Lostvape Efusion Duo 133/200 - Lostvape Drone 166 - Lostvape Therion 166 - Lostvape Paranormal 166
ATO: Hadaly - Entheon - Reload RDA v1.5 - Aeronaut v2.5 - Berserker Mini
Localisation : 75013
Genre : Homme
Âge : 36

Re: Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par Vulthor » mer. 6 juil. 2016, 06:52

Petit commerce c'est difficile quoi qu'il arrive, et je me garderais de mettre un patron de pme dans le même sac que n'importe quel grand patron.

La franchise, j'en entend du bien et autant de moins bien.

Donc déjà envisage une formation de gestion, tout en élaborant une étude de marché.

La passion et honnêteté ne paye pas forcément son homme en terme financier. Après à toi de voir ou tu trouve ta satisfaction professionnelle.

flamme79
Douglas
Douglas
Messages : 1785
Enregistré le : mar. 7 janv. 2014, 00:05
Genre : Homme
Âge : 49

Re: Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par flamme79 » mer. 6 juil. 2016, 08:26


Arsenix
Pommier
Pommier
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 18 sept. 2014, 13:50
Ecigarette (s) utilisée (s) : Spinner II + Aerotank // Incessamment sous peu : Sigelei 30W + Genitank Mega
Genre : Homme
Âge : 30
Contact :

Re: Quels risques d'ouvrir un SHOP aujourd'hui ?

Message par Arsenix » mer. 6 juil. 2016, 15:19

Merci pour vos réponses. C'est difficile d'ouvrir un magasin, d'ouvrir une entreprise, d'entreprendre quelques choses, il y a des risques c'est indéniable, mais en résonnant comme ça on ne fait rien du tout, vous ne pensez pas ?
flamme79 a écrit :Salut ,sans te manquer de respect , je n est pas l impression que tu connais les réalités d être commerçant. Si je me trompe je m en excuse d avance .le plus simple est la franchise sachant qu il y a des piège à éviter .le plus libre étant bien sûr l indépendant
Je ne sais pas si tu te trompes, permet moi de te poser la question suivante : Pourquoi penses-tu cela ?
Vulthor a écrit :Petit commerce c'est difficile quoi qu'il arrive, et je me garderais de mettre un patron de pme dans le même sac que n'importe quel grand patron.

La franchise, j'en entend du bien et autant de moins bien.

Donc déjà envisage une formation de gestion, tout en élaborant une étude de marché.

La passion et honnêteté ne paye pas forcément son homme en terme financier. Après à toi de voir ou tu trouve ta satisfaction professionnelle.
Je te rejoins sur un point, La passion et l'honnêteté ne paye pas forcément, mais à trop vouloir faire du profit, la qualité en prend un coup. Qui dit liquide de ***** dit plus de client dit faillite, non ?
Emirius a écrit :Il faut en vendre des fioles à 5€ rien que pour payer le bail (et le pas de porte parfois au départ), les salaires, les postes de travail (emprunt bancaire), les impôts et taxes, ...
Il faut avoir de la trésorerie pour le stock si tu dois le payer avant de le vendre (ça dépend des fournisseurs et de la franchise ça).

J'ai fait 30 ans de carrière dans le commerce, j'ai même eu le mien en tant que PDG (ben oui, criez pas).
Quand tu achètes un euro et que tu le revends 5 ou 6 et qu'à la fin de l'année tu n'as gagné que 4% et que ton banquier te dit, après l'IS à plus de 33%, faudrait me payer le capital de vos emprunts (car ça, ça rentre pas dans les frais financiers de la compta, ça se paie avec les "fameux dividendes")... Ben faut gérer à mort le fric. C'est ça ou ta boîte crève, et le personnel avec, et ta mise de départ aussi. Et si tu es gérant, t'as pas droit aux assedic !

Alors réfléchis bien quand tu monteras ton business plan, ton bilan prévisionnel, choisis bien ton emplacement (dans un petit village ou en campagne, tu pourrais être tout seul mais pas beaucoup de clients, en ville tu auras de la concurrence, il te faudra beaucoup de passage et faire la retape...).

Et je ne te parle même pas du Code du Travail si t'as un employé qui te dit qu'il en a marre et qu'il veut que tu le licencies pour toucher le chômage et qui ensuite t'emmène aux Prudhommes en disant que tu l'as poussé dehors, histoire d'avoir une rallonge.
Et je ne te parle pas des propositions de dédommagement des assurances (cambriolages, vols, dégâts divers), du trou de trésorerie durant toute l'expertise+négo, des aggios, et de ton obligation d'accepter l'aumône qu'ils te feront et de passer en pertes et profits le solde.
Et réserve tes week-ends à la compta et à l'administration de tout le système... ça ne sert qu'à ça.

Employé en France, tu connais pas ton bonheur... C'est dur de le croire, je sais, mais attend d'être patron...

Histoire personnelle : Une arme de défense dans un tiroir fermé à clef de mon bureau personnel.
Une employée, en contrat de qualification pour 2 ans, entre dans le bureau (vide), trouve la clef, prend l'arme, sort, et tire en direction d'une collègue en pensant que l'arme n'était pas chargée (sic).
Je la renvoie chez elle sur le champ lui signifiant sa mise à pied.
La collègue est sourde (I TT 7 jours).
Je la convoque pour licenciement pour faute grave.
Elle me colle aux prudhommes 6 mois plus tard.
Qui gagne ?
Ben elle bien sûr.
Elle n'a pas eu un délai de 15 jours pour se préparer à sa convocation préalable. Je suis condamné à payer les 2 ans de salaire prévus plus 3 mois.

Je m'arrête là, j'en aurais tant à te confier !!!
Dans un premier temps il n'y aura pas beaucoup de salaire, le mien seulement, si je peux me le permettre. Je suis conscient de ce que ça engendre, des week-ends compta/gestion, "Et je ne te parle même pas du Code du Travail si t'as un employé qui te dit qu'il en a marre et qu'il veut que tu le licencies pour toucher le chômage et qui ensuite t'emmène aux Prudhommes en disant que tu l'as poussé dehors, histoire d'avoir une rallonge." Rupture Conventionnelle je ne pense pas que le patron craint quelque chose à la suite de cela, vu que c'est d'un commun accord avec 15 jours de réflexion ...
Il faut bien commencer par quelque chose, oui ça coûte chère mais à te lire c'est à ce demander comment font les autres boutiques pour fonctionner ? Oui, il va falloir en vendre des fioles à 5€, des mèches, du matos, mais en même temps c'est le but de ce shop, au début ce sera compliqué car pas de clientèle, mais si je propose des services intéressants, de bons liquides et du bons matériels, le petit sourire qui fait toujours plaisir ;) Pourquoi ça ne marcherai pas pour moi ?
Tu dis "Employés en France, tu ne connais pas ton bonheur", excuse moi mais qui est heureux de se lever 5/7j tôt le matin, d'aller travailler donc générer de l'argent POUR RENDRE quelqu'un plus riche encore, et ceux pendant plus de la moitié de sa vie ? Patron ou employé, il faut de toute façon travailler, mais quitte à choisir si je peux travailler pour mon propre compte, je préfèrerai largement, même si c'est risqué pour moi.
fallone a écrit :..
:o non non non ... pas le rsi , pas le rsi ...... :lol: :lol:

ouais ! j'sais pas quoi te dire
de nos jours faut être plus que très prudent !!!
moi , j'attendrai de voir comment çà s'goupille l'affaire , après la sortie des décrets

bonne vape à tous
coucou Emirius ;)
Il faut être prudent c'est sur, mais que ce soit sur le marché de la vape ou sur le marché de n'importe quoi d'autre, il y a des risques, il n'y a pas de remède miracle pour devenir riche avec un risque 0. Je ne dis pas que la cigarette électronique rend riche, loin de là, mais je suis persuadé qu'il y a encore quelque chose à faire là dedans.

Je suis conscient des risques de "mettre la clé sous la porte" et de me retrouver endetté, c'est évident. Le sujet que je voulais aborder été plutôt centré sur les nouvelles lois qui sont sorties il y a 2 mois, les futurs décrets.
Le +10ML va être interdit de vente d'ici la fin de l'année (je crois avoir vu sur le site de certains fournisseurs d'e-liquide Octobre 2016) mais pour en vendre à l'heure actuelle dans le shop où je travaille, ce n'est pas ce qui se vend le plus. La clientèle est la plupart du temps axé sur un vapoteur lambda, il faut dire que les vapoteurs assidus se déplacent très peu dans les shops, à défaut de ne pas pouvoir trouver matos à leurs vapes, et donc passe par Internet, moins chère la plupart du temps et tellement plus vaste en choix. Attention, ça se vend quand même très bien et ça va surement nous faire un peu chier de ne plus pouvoir en trouver en shop, moi le premier !
Pour le délai des nouveautés de 6 mois, nous allons juste être en retard de 6 mois de plus par rapport aux autres pays, mais comme c'est déjà le cas sur énormément de technologie je ne suis pas sur que l'impact se fera ressentir, ou alors d'ici 1 ou 2 ans.
Quelles sont les décrets qui vous font le plus peur ?
Image

Répondre

Retourner vers « Etudes de marché »