Articles / MédiasNicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Une rubrique pour regrouper les articles parus dans la presse, sur des blogs, dans les médias,... concernant la cigarette electronique
Avatar du membre
lartiste
Vapoteur redoublant
Vapoteur redoublant
Messages : 4247
Enregistré le : ven. 31 mai 2013, 22:07
Ecigarette (s) utilisée (s) : Des Box et des drippers avec des tabacs et gourmands. Plus rarement des atos tank comme pendant l'été pour vaper des fruités et fruités frais.
*******************
SUPPORTEZ l'AIDUCE
(Association indépendante des vapoteurs) :
https://adherent.aiduce.org/self_adherent.php
Genre : Homme
Âge : 48

Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par lartiste » dim. 23 août 2020, 20:39

Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ?

par Sébastien BEZIAU | 23 août 2020
Image

Le vapotage est une solution pour consommer de la nicotine en écartant tous les risques de la fumée. Mais quel taux de nicotine faut-il choisir ?

Sur les paquets de cigarettes, la nicotine, le goudron et les agents de texture ont disparu des mentions obligatoires, et elles sont désormais interdites. Cette décision a été prise pour éviter de faire croire que fumer “léger” était moins dangereux. Pour le vapotage, mis à part la saveur, il y a un choix à faire sur le taux de nicotine. C’est une question majeure et elle occupe l’esprit dès qu’on découvre la vape. Historique de la clope, image de danger, le choix du taux est souvent guidé par des idées reçues et fausses. Quantité ou intensité : voici quelques explications.

Pourquoi y’a t-il de la nicotine dans le vapotage ?

C’est un point essentiel qui fait l’efficacité du vapotage pour arrêter de fumer : continuer à consommer de la nicotine pour ne pas / plus avoir envie de cigarette. Comme je l’écris dans le livre Bienvenue dans la vape, vapoter sans nicotine c’est comme faire du vélo sans pédale. Ça roule, mais beaucoup moins bien, et on peut prendre une belle gamelle (retomber dans la clope).

La nicotine n’est pas dangereuse, elle a juste le défaut d’être addictive quand on la fume (il y a débat, et peu de ressources scientifiques sont disponibles sur les autres modes de consommation). Donc, quel que soit le taux de nicotine que vous choisissez, vous ne prenez AUCUN risque. Inutile de vouloir un taux bas pour se rassurer. L’objectif est d’arrêter de fumer, pas de consommer moins de nicotine. C’est ce qu’il faut comprendre, car ce n’est pas elle qui porte atteinte à votre santé, c’est la FUMÉE.

Quantité de nicotine

Le taux de nicotine indique une quantité par millilitre. Mais cela ne présage pas du tout de la quantité totale (absolue) de nicotine dont vous avez besoin pour “oublier” de fumer. C’est le nombre de millilitres que vous consommerez qui fera la quantité. Si vous vapotez 1 ml de liquide à 20 mg/ml dans une journée, vous aurez consommé 20 milligrammes de nicotine.

Votre besoin en nicotine s’établi donc en quantité. Il vous faut un certain nombre de milligrammes et c’est différent pour chacun. Le nombre de cigarettes que vous fumiez est un indicateur, mais pas seulement, il y avait aussi votre façon de fumer, plus ou moins intensément. Les fumeurs qui tirent fort (même sur des légères) sont probablement très accro à la nicotine.

Il ne sert à rien d’essayer de “calculer” un objectif et de se rationner. Le seul repère, c’est ne pas avoir envie de fumer. Donc, vapotez tant que vous en avez envie pour être rassasié. Attention, si vous avez besoin de beaucoup de nicotine et que votre taux est très bas, vous risquez de vapoter en permanence, avec du liquide en 3 mg/ml, il vous faudra consommer 7 ml pour avoir l’équivalent d’1 ml en 20 mg/ml !

Intensité de la nicotine

En plus de son effet psychoactif, la nicotine joue aussi un rôle sensoriel quand on vapote. Plus le taux est élevé et plus les gratouillis (hit) en gorge seront intenses. Cette sensation essentielle est très recherchée par les fumeurs. Pour que le vapotage soit agréable, ce “hit” doit être exactement la sensation souhaitée. S’il est trop fort, on peut tousser et ne pas apprécier de vapoter (échec probable), s’il est trop faible, on va vapoter en permanence et être toujours insatisfait.

Au-delà du hit, le taux de nicotine joue sur l’intensité. Avec un taux fort, on atteint plus vite la sensation de soulagement. Il faut donc trouver un équilibre entre le hit et la quantité immédiate de nicotine qu’il permet d’absorber. Bien entendu, le choix du matériel est prépondérant. Le niveau de la résistance permet d’atteindre (ou pas) un certain taux de nicotine.

Plus la résistance est forte, moins ça chauffe, donc la nicotine passe mieux. Pour vapoter entre 12 et 20 mg, la résistance idéale se situe entre 1 et 1,5 ohms. Et le matériel doit être adapté au niveau du débit de liquide (pas trop). On peut généralement aussi régler le débit d’air (air flow), ça joue aussi sur le hit. En dessous de 1 ohm, cela ne permettra de vaper que des taux de nicotine plus faible, donc possiblement moins “efficace”.

Quel taux de nicotine choisir ?

Si vous êtes en début de sevrage, vous avez besoin de beaucoup de nicotine. Vous avez besoin aussi de sentir qu’il se passe quelque chose. Il est donc conseillé de prendre un taux de nicotine plutôt élevé. Ainsi, vous aurez une vraie sensation quand vous vapez et vous serez plus vite rassasié.

Quand vous aurez (vraiment) oublié la clope, que vous connaîtrez mieux le vapotage et ses sensations, vous pourrez faire votre chemin en baissant le taux de nicotine pour des questions psychologiques (sentiment de dépendance à quelque chose) ou pour le plaisir d’aller chercher d’autres manières de vapoter, notamment plus de vapeur avec des matériels à plus basse résistance.

Si vous êtes débutant, la PRUDENCE n’est absolument pas de chercher à vaper le taux de nicotine le plus bas possible. Vous risquez juste d’être insatisfait en permanence et surtout de vapoter beaucoup plus de millilitres pour trouver de toute façon votre quantité nécessaire.

Information complémentaire : qu’est-ce que les sels de nicotine ?

Attention !

Si jamais en début de sevrage, vous avez une sensation de “pas assez fort”, surtout ne tentez pas d’augmenter la puissance (WATT) de votre vape. Si vous dépassez le niveau adapté à votre résistance (indiqué généralement sur l’emballage), vous risquez de la cramer. J’ai lu ce genre d’expériences tout l’été sur le groupe INFO VAPE, c’est un réflexe assez fréquent. Si vous avez besoin de plus de “force” quand vous vapez, augmentez votre taux de nicotine.

Perso

Je vape depuis plus de 7 ans, depuis exactement le jour où j’ai arrêté de fumer. J’ai commencé avec du 12 mg/ml et fais pas mal d’expériences sans jamais descendre en dessous du 6 mg/ml. Je n’ai aucune intention d’arrêter de consommer de la nicotine, ça ne me fait pas peur, en tout cas moins que l’alcool, la malbouffe, les cosmétiques, la lessive ou la pollution. J’ai passé pas mal de temps dans les forums, très intéressé un temps par les matériels, je fais parti de cette génération qui a découvert le reconstructible à l’époque où c’était un “mal” nécessaire pour avoir une “bonne vape”.

En mode “pépère” (mais érudit) désormais, je n’ai pas une vape, mais plusieurs. Au bureau, ça me soule de toujours “téter” donc je suis sur des tous petits matériels avec un taux de nicotine très fort (entre 20 et 40 – illégal réserve pré-TPD – le taux de nicotine max à 20 mg/ml est une aberration). Dans ces conditions, je vape 1 ou 2 ml pendant ma journée de travail. Pour la maison, j’ai des matériels plus gros en reconstructible et je vape généralement du 12, parfois du 6. Donc, je consomme plus, par exemple 1 ou 2 ml aussi si je regarde un film, je vape comme d’autres mangeraient des cacahouètes (en fait, je mange aussi des cacahouètes…). Et j’ai un troisième “style” de vape pour quand je sors, là aussi des petits matériels, du 20 en nicotine et des liquides plutôt fruités avec une pointe de menthol alors qu’à la maison et au bureau, je suis sur des gourmands.

Bref, j’adapte ma vape aux situations, deux matériels par “style”, donc 6 toujours prêts à l’usage. Depuis que je vape, je n’ai jamais eu envie de fumer, même à côté de fumeurs. L’odeur de la fumée de cigarette ne me dérange pas, par contre je déteste celle du tabac froid, dans les pièces comme sur les gens.

Source -> https://www.vapyou.com/nicotine-et-vapo ... intensite/

Thevapor
Vapoteur collé
Vapoteur collé
Messages : 1253
Enregistré le : jeu. 3 mars 2016, 18:07
Genre : Non spécifié

Re: Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par Thevapor » dim. 23 août 2020, 22:08

Les professionnels de la vape, dont fait partie directement ou indirectement l’auteur de cet article, présentent souvent la nicotine comme étant sans risque pour la santé, voire sans effet sur l’organisme.

Si vaper réduit considérablement les risques du tabac, il n’en demeure pas moins que l’assimilation de la nicotine n’est pas neutre, au-delà de l’aspect addictif.

L’évolution du matériel et des comportements ces trois quatre dernières années, avec une augmentation significative de la puissance de vape et donc de la consommation de liquide, conduisent, si l’on n’y prend pas garde, à consommer davantage de nicotine qu’avec la clope, même avec des taux faibles.

Je constate à priori une inflexion, avec le retour en grâce du MTL voire du DL restrictif. Je pense que c’est une bonne chose d’un point de vue santé.

Pour se situer par rapport à la clope, l’application de Luc Bigjohn et les quantités de nicotine par marque de cigarette.

Pour préciser mes propos ci-dessus, chacun vape comme il l'entend bien entendu, en connaissance de cause ou en se cachant derrière le petit doigt. Cependant, cela ne donne pas la légitimité de promouvoir une consommation et un usage excessifs.
Tout est poison et rien n'est sans poison; la dose seule fait que quelque chose n'est pas un poison.

Paracelse

trasygold
Vapoteur marelle
Vapoteur marelle
Messages : 481
Enregistré le : lun. 11 mars 2013, 06:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : liquides:18,24 ou 30mg,halo,hol,vdlv ou do it yourself en 50/50 environ
atos:principalement evod bcc en meche coton+acier inox 0.15
vamo v2 acier+un chrome de secours
passé de gros fumeur a petit fumeur,de 25 a 1 ou 2 clopes/jour sans effort sans stress
Genre : Non spécifié

Re: Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par trasygold » dim. 23 août 2020, 22:52

Bien de rappeler tout ca, il est vrai que je constate que la plupart des 'nouveaux' semblent + avoir peur de la nico que de la clope. Ils associent la clope et la dependance a la nico, et arreter la clope c forcement arreter la nico...et donc, la vape avec nico, ils ont du mal et essayent de la reduire au maximum.
Il est bon de rappeler tout ca, car on a souvent du mal a les convaincre, bcp sont sous-dosés et forcement ca marche pas et apres ils disent que la vape ne marche pas.
Je pense que pour maximiser les chances de reussir l'arret clope, il faut etre bien informé, ou etre bien entouré.
Il devrait exister des coatches en vapote, je pense par exemple que pour faire arreter le tabac a un fumeur endurci qui souhaite arreter et qui n'y arrive pas, un stage de qqs jours avec un bon coatch a un % de reussite enorme.
Ca me plairait bien comme boulot d'ailleurs ! J'ai fait passer de la clope a la vape tous (sauf 1) les gens dont je me suis 'occupé', et je pense qu'un bon coatch peut pouvoir faire arreter la clope a au moins 80% des volontaires.

Avatar du membre
Spinebreaker
Vapoteur collé
Vapoteur collé
Messages : 1736
Enregistré le : mer. 5 juin 2013, 14:23
Ecigarette (s) utilisée (s) : Plein, surtout des trop chères.
Genre : Non spécifié

Re: Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par Spinebreaker » dim. 23 août 2020, 22:56

Une petite pensée aux gens qui vapent en 3mg/ml mais qui descendent 50ml par jour : "oui mais je suis en 3, je prends pas beaucoup de nicotine" :mrgreen:
Image

Costla
Vapoteur roule sa bille
Vapoteur roule sa bille
Messages : 207
Enregistré le : dim. 27 oct. 2019, 13:34
Ecigarette (s) utilisée (s) : X
Genre : Non spécifié

Re: Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par Costla » dim. 23 août 2020, 23:27

Nn ils sont à 1 mg environ, qui descends réellement 50 ml/ j ?

Avatar du membre
Dadasuprem
Staff buissonnier
Staff buissonnier
Messages : 25065
Enregistré le : dim. 5 mars 2017, 00:40
Ecigarette (s) utilisée (s) : - Box Wismec Reuleaux 200S.
- Box Eleaf Invoke.
- Box Wismec Noisy Cricket II-25. x2
- Box BF Vandy Vape Pulse.
- Box BF HUGO VAPOR Squeezer. x2
- Box BF DotMod DotSquonk.
- Box BF Arctic Dolphin Crea.
- Box BF KRÖNIG MODS KrönigBox.

- Steam Crave - Aromamizer Supreme RTA.
- OBS - Engine RTA.
- Wotofo - Serpent Mini 25 RTA.
- Wotofo - Troll V2 RDA.
- GeekVape - Karma RDA/RDTA.
- Hell Vape - Dead Rabbit RDA (22 et 24mm x2).
- Advken - Gorge RDA.
- Aliancetech - Flave RDA.
- Digiflavor - Drop RDA.
- Augvape - Druga RDA.
- Vandy Vape - Bonza RDA.
- Wotofo - Nudge RDA (22 x2 et 24mm).
- Stagevape - Venus RDA.
- Wotofo - Recurve RDA. x2
- Twisted Messes - Skill RDA.
- 528 Custom - Goon v1.5.
- GeekVape - Ammit RDA MTL.
- HellVape - DropDead RDA.
- Wotofo - Profile Mesh RDA.

- Kit Hell Vape Trishul.
- Kit Steel Vape Sebone.
Localisation : PACA
Genre : Homme
Âge : 37
Contact :

Re: Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par Dadasuprem » lun. 24 août 2020, 03:44

Moi mais ça n'a pas duré plus d'un an, même en conso extrême et insouciante c'est préoccupant. L'avantage c'est que ça gave plus vite et rends la logistique presque aussi chiante que de trouver un paquet de clopes un dimanche soir dans un bled paumé.

Et je pense que certains sont encore à bcp plus car en "grosse vape" on est pas loin du ml/puff ça descend vraiment vite.
Un Allday ne reste un Allday que si on ne le vape pas en Allday !
Les habitudes c'est dur à perdre, mieux vaut ne pas en prendre.
:mrgreen:

Avatar du membre
Gizmo93
Vapoteur diplomé
Vapoteur diplomé
Messages : 8335
Enregistré le : lun. 7 avr. 2014, 18:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : ...
Flash-e-Vapor
Genre : Homme

Re: Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par Gizmo93 » lun. 24 août 2020, 08:57

Clop combustion goudron pas bonnnnn !
Vapote vapeur du bonheurrrrr !

Voilà pas besoin de pavé :lol: la nicotine n'a jamais été le pb. Comme le dit jacques le houezec, fumer une feuille de choux ou d'épinard sera aussi nocif qu'une bonne cigarette !

Avatar du membre
Spinebreaker
Vapoteur collé
Vapoteur collé
Messages : 1736
Enregistré le : mer. 5 juin 2013, 14:23
Ecigarette (s) utilisée (s) : Plein, surtout des trop chères.
Genre : Non spécifié

Re: Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par Spinebreaker » lun. 24 août 2020, 10:30

Exactement, la seule différence c'est que tu n'auras peut-être pas autant envie de rouler une deuxième feuille de chou :mrgreen:
Image

Avatar du membre
2410
Vapoteur sport étude
Vapoteur sport étude
Messages : 801
Enregistré le : lun. 5 nov. 2018, 08:29
Ecigarette (s) utilisée (s) : Atomiseurs:
Intake (Augvape)
Precisio dark night ( BD Vape-Fumytech)
---------
Cleromiseur:
Zénith (1er)
_______________
Boxs:
Jackaroo (Vandy Vape)
Ægis Solo (Geek Vape)
Pico S (Eleaf)
-----------
Localisation : 49°54′15″N 5°08′08″ E.
Genre : Non spécifié

Re: Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par 2410 » lun. 24 août 2020, 13:29

ça donne des idées, très intéressantes à certains. :mrgreen:

Un tabac pour e-cigarette cultivé en Corrèze
Image

Image

Avatar du membre
Goldos
Vapoteur diplomé
Vapoteur diplomé
Messages : 6039
Enregistré le : sam. 4 août 2012, 20:46
Ecigarette (s) utilisée (s) : Zepipes, avec DCT ou miniViviNova.
Vamo V2 SS; Vamo V2 Black Chrome; AgaT2.

Kuwako + eGo + atomiseur démontable eGoX + Tanks. VV Passthrough USB, mini Gripper et Gripper VV, Kanger T2, T3, Katady CE3, donc je soigne mon eGo !

70 ml propylène glycol, 25 ml Glycérine, 5 ml d'eau pour ma base en 0 mg. Ajouter 18 g de cristaux de menthol, mélanger au bain marie.
110 à 115 ml reviennent à 6.88 € pour "Le Comte de menthe et cristaux".
Localisation : Ar Poulgwenn
Genre : Homme
Âge : 65

Re: Nicotine et vapotage : quantité ou intensité ? (N'ayez pas peur du taux de nicotine!)

Message par Goldos » lun. 24 août 2020, 19:47

Le problème du tabac n'est pas la nicotine qui ne crée que l'addiction, mais la combustion qui génère des goudrons, (favorisant le cancer et provoquant environ 70 000 morts chaque année en France).
 
Dans les années 1970, la SEITA a même crée des cigarettes dénicotinisées sans doute pour rassurer les fumeurs :mrgreen: !
 
Denicotinise.jpg
Denicotinise.jpg (13.32 Kio) Vu 342 fois
 
Ce qui ne dispensait pas les fumeurs de développer un cancer du poumon.
Adhérent AIDUCE n° 170: entre mes dépenses vapote 2244.5 €, et mes économies clopes, je verse annuellement mes 10 € de cotisation sans peine.

Image

Répondre

Retourner vers « Articles / Médias »