Vos questionsRésistance - Coton - Puissance

Katra430
Stratus
Stratus
Messages : 8
Enregistré le : dim. 19 juin 2022, 19:59
Genre : Homme

Résistance - Coton - Puissance

Message par Katra430 » dim. 19 juin 2022, 22:36

Bonjour à tous. Je poste ce message dans le but d’obtenir une meilleure compréhension du fonctionnement des résistances des cigarettes électroniques.

Tout d’abord, voici mon matériel de référence :

-Box Gen de chez Vaporesso
-Clearomiseur Zeus Nano + Résistance 1,2 ohm
-Clearomiseur Zeus Nano + Résistance 0,3 ohm
Un même liquide en 50/50 PG/VG

Ensuite, mes observations basées sur une tension d’environ 3,80 Volt, ce qui va me donner 12 Watt en sortie sur ma résistance 1,2ohm, 45 Watt sur ma 0,3 ohm.

-Tirage sur la résistance 1,2 ohm à 12 Watt : Vape indirecte agréable, avec une quantité de vapeur qui correspond à ce que l’on attend d’une telle résistance, c’est-à-dire modérée.
-Tirage sur la résistance 0,3 ohm à 12 Watt : Vapeur quasi inexistante, tirage de 10 seconde pour obtenir un minimum de vapeur.
-Tirage sur la résistance 1,2 ohm à 45 Watt : Comme je l’avais anticipé, la résistance n’a pas aimé, dry hit quasi instantané, résistance qui fini à la poubelle.
-Tirage sur la résistance 0,3 ohm à 45 Watt : Tirage direct, Bonne saveur, bonne quantité de vapeur comme je m’y attendais, vape agréable.

J’ai approximativement compris comment fonctionne la relation entre les différentes unités de mesure. La valeur en Watt résulte de la relation entre le Voltage et la valeur de la résistance.

J’ai également constaté visuellement que sur une résistance avec une valeur élevée (1,2 ohm), la quantité de coton est inférieur à la quantité de coton contenu de ma résistance 0,3 ohm

Enfin, j’ai assimilé le fait que la théorie dit que la puissance de la cigarette électronique est inversement proportionnelle à la valeur de la résistance mais sans réellement comprend pourquoi, ce qui m'amène à ces interrogations :

Admettons que nous souhaitons faire du cloud chasing, on s’oriente naturellement vers une résistance subohm, donc avec une plus « grosse » quantité de coton. Mais pourquoi forcément subohm ? J’ai bien conscience que l’on ne fait pas de cloud chasing avec une résistance de 1,2 ohm par l'expérience, mais pourtant, une telle résistance produit plus de chaleur qu’une résistance 0,3 ohm pour un même puissance en Watt donné en sortie vue qu'on augmente la tension non ? Ne dit-on pas que plus la valeur de la résistance est élevée plus elle dissipe de l'énergie en la transformant en chaleur? J'ai l'impression qu'un point dans mon raisonnement est faux, ou qu'il me manque des informations pour que j'en arrive à cette conclusion. Je sens que quelque chose ne fonctionne pas dans mon raisonnement, mais je ne sais pas ou.

J’ai vraiment du mal à saisir la notion de de température de chauffe, de fonctionnement de la chauffe du coton et des liquides en fonction du réglage en watt utilisé et de la valeur résistance utilisée.

Désolé pour ce long pavé, je ne sais pas si ce que je demande est clair, en plus Je sais que ça peut paraitre étrange comme question, mais j’aime comprendre le matériel que j’utilise et qui plus est, j’ai de très mauvaises bases en physique, j’ai toujours été très mauvais en sciences, donc il est fort possible qu’une évidence pour vous m’échappe totalement dans les paramètres de mon raisonnement qui contient probablement des erreurs. J'ai beau avoir essayé de trouver des réponses sur le net même sur des sites anglophones, mais en vain...

Merci de m’avoir lu, en espérant que vous pourrez m’éclairer, Bonne soirée à tous ! :D

Katra-

Avatar du membre
Vins59
Cirrus
Cirrus
Messages : 1991
Enregistré le : mar. 9 juin 2015, 22:20
Ecigarette (s) utilisée (s) :
!! Flash-e-Vapor !!
mods :
- Smoant Knight v2
- Joyetech eVic VTC mini
- Sunbox Zero Nega 2
juices :
- que des tabacs. clairs et propres (synthétiques) en all-day / goutus (organiques) en dégustation
Localisation : Lille
Genre : Homme
Âge : 43

Re: Résistance - Coton - Puissance

Message par Vins59 » lun. 20 juin 2022, 08:50

Salut Katra,

C'est un sujet tres vaste. Les réponses sont sur ce forum, mais je concède qu'elles sont bien éparpillées !
Répondre à ta question de manière exhaustive prendrait plusieurs pages !

Juste pour préciser un point :
Ce n'est pas la tension aux bornes du coil qui va déterminer la chaleur et la quantité de vapeur, mais plutot la puissance.
Si tu n'as pas de chaleur a 12W avec ton coil en 0.3, c'est que celui-ci contient certainement plus de matière que le coil en 1.2, et que la chaleur émise par les 12W ne sera pas suffisante pour chauffer toute cette matière.
Plus un coil contiendra de la matière, et plus il lui faudra de la puissance pour correctement monter en T° et produire de la vapeur.
Et - généralement - plus un coil contient de la matière, et plus sa résistance est faible. Un gros fil laisse mieux passer le courant qu'un fin fil : sa résistance est plus faible.

Si tu cherches des réponses sur ce forum ou d'autres, fais attention au contexte de ce que tu vas lire :
- avec des mods meca, on ne choisit pas la tension appliquée aux bornes du coil : cette tension est celle de l'accu. Donc l'utilisateur ne peut choisir qu'un seul paramètre : la valeur de la résistance. En appliquant la loi d'Ohm, il va faire baisser la résistance pour monter la puissance. U=RI, P=UI=RI².
Donc s'il veut plus de 15W (en gros), il doit passer à une résistance < 1 ohm.

- avec des mods electro, toutes ces règles peuvent être contournées, puisque l'utilisateur choisit la tension (ou la puissance) qu'il applique aux bornes du coil. Rien ne l'empechera de vaper a 20W sur une resistance de 2 ohm. Mais d'autres paramètres sont à prendre en compte, comme l'epaisseur du fil, le nombre de tour (la quantité de matière), et le rapport puissance/quantité de matière...

Après, si t'es mauvais en science et que tu n'as pas les bases, rassure toi, tu peux vaper avec plaisir sans tout comprendre. C'est comme une voiture ou un téléphone, ou peut s'en servir sans en comprendre le fonctionnement...

Katra430
Stratus
Stratus
Messages : 8
Enregistré le : dim. 19 juin 2022, 19:59
Genre : Homme

Re: Résistance - Coton - Puissance

Message par Katra430 » lun. 20 juin 2022, 20:28

Merci pour ta réponse Vins59 !

Donc en fait, si je comprend bien, pour chauffer une plus grosse quantité de coton, il est nécessaire d'avoir un fil résistif plus gros. La conséquence, c'est que ce fil résistif a une valeur de résistance plus faible (restons sur 0,3 ohm) par rapport à une résistance avec un plus petit fil résistif (1,2 ohm) . Donc pour une tension fixe donnée, la puissance de sortie en watt est plus élevée sur la résistance la plus faible vu qu'elle laisse passer plus de courant. Corrige moi si je me trompe.

A partir d'un calculateur de puissance pour vapoteuse avec une tension fixe à 3,80 Volts, j'obtiens ça :

Tension : 3,80 Volts------------- Tension : 3,80 Volts
Résistance : 1,20 ohm---------- Résistance : 0,3 ohm
Puissance : 12 Watts------------ Puissance : 48 Watts
Intensité : 3,17 Ampères------- Intensité : 12,67 Ampères

Sur la résistance de 0.3ohm, on se retrouve avec une puissance de 48 Watts. La puissance de sortie est plus élevée sur la résistance la plus faible pour une même tension donnée. Donc j'en conclu que vu que la résistance a "moins résisté" et laissé passer plus de courant, elle a moins chauffée qu'une résistance 1,2ohm qui elle résiste beaucoup plus et donc chauffe beaucoup plus. Pourtant, c'est bien la résistance qui chauffe le coton et le liquide. Comment une résistance qui selon d'après ce que je pense comprendre, chauffe moins, peut justement chauffer une plus grosse quantité de matière. Alors effectivement en sortie, pour 3,80Volts en entrée, on monte en puissance vu qu'on se retrouve avec 48 Watts plutôt que 12 Watts, mais on perd en température de chauffe de la résistance du coup non ? (là je sens que je suis dans l'erreur, mais je n'arrive pas à mettre le doigt sur ce qui coince dans mon raisonnement)

Désolé de poser toutes ces questions, c'est clair que c'est pareil qu'une voiture ou un téléphone, on a pas besoin de comprendre le "background" pour l'utiliser, mais c'est vraiment de la curiosité, l'envie de comprendre, de mettre de l'ordre dans les idées erronées que je me fais du fonctionnement de quelque chose.

Bonne soirée, en encore merci pour ta précédente réponse :D

Avatar du membre
Pho3n1x
Cumulonimbus
Cumulonimbus
Messages : 2692
Enregistré le : jeu. 30 janv. 2014, 15:01
Genre : Homme
Âge : 36

Re: Résistance - Coton - Puissance

Message par Pho3n1x » lun. 20 juin 2022, 20:40

Perso j dirai simplement qu'il faut voir la quantité de matière à chauffer, donc le coil, plus il y a de matière et plus il faut de puissance. Et forcément plus il y a de matière et de puissance plus il y aura de vapeur et de liquide consommé.

Avatar du membre
Vins59
Cirrus
Cirrus
Messages : 1991
Enregistré le : mar. 9 juin 2015, 22:20
Ecigarette (s) utilisée (s) :
!! Flash-e-Vapor !!
mods :
- Smoant Knight v2
- Joyetech eVic VTC mini
- Sunbox Zero Nega 2
juices :
- que des tabacs. clairs et propres (synthétiques) en all-day / goutus (organiques) en dégustation
Localisation : Lille
Genre : Homme
Âge : 43

Re: Résistance - Coton - Puissance

Message par Vins59 » lun. 20 juin 2022, 21:35

En fait, a tension egale, plus la resistance est faible et plus ca chauffe.

Dans un sens c est contre intuitif, parce qu on sait tous qu une resistance c est fait pour chauffer. On en deduit a tort que plus la valeur de la resistance est elevee et plus ca chauffe, mais c est une erreur...

Avatar du membre
Teryen
Cirrus
Cirrus
Messages : 1138
Enregistré le : sam. 8 févr. 2014, 07:59
Localisation : IDF
Genre : Homme
Âge : 66

Re: Résistance - Coton - Puissance

Message par Teryen » mar. 21 juin 2022, 12:24

Vins59 a écrit :
lun. 20 juin 2022, 21:35
Dans un sens c est contre intuitif, parce qu on sait tous qu une resistance c est fait pour chauffer. On en deduit a tort que plus la valeur de la resistance est elevee et plus ca chauffe, mais c est une erreur...
Puissance = Résistance x Intensité x Intensité (P= RI²).
La puissance dégagée est proportionnelle à la valeur de la résistance mais aussi et surtout au carré de l'intensité du courant. CQFD ;)

Avatar du membre
Vins59
Cirrus
Cirrus
Messages : 1991
Enregistré le : mar. 9 juin 2015, 22:20
Ecigarette (s) utilisée (s) :
!! Flash-e-Vapor !!
mods :
- Smoant Knight v2
- Joyetech eVic VTC mini
- Sunbox Zero Nega 2
juices :
- que des tabacs. clairs et propres (synthétiques) en all-day / goutus (organiques) en dégustation
Localisation : Lille
Genre : Homme
Âge : 43

Re: Résistance - Coton - Puissance

Message par Vins59 » mar. 21 juin 2022, 13:18

Ouais.
C est pour cela que l on se melange parfois les pinceaux.
Parce que dans la formule P = R x I x I (desole j ai pas le signe « carre » sur mon tel...) on lit que la puissance (donc la chaleur) est proportionnelle a la resistance. C est vrai, a la condition que l intensite reste constante, ce qui n est pas le cas en courant continu : c est la tension qui est fixe (ou en tous cas, le mod fournit une tension definie aux bornes du coil), et alors l intensite delivree I = U / R et donc P = U x U / R (et la on voit bien que la puissance baisse si la resistance augmente...)

Katra430
Stratus
Stratus
Messages : 8
Enregistré le : dim. 19 juin 2022, 19:59
Genre : Homme

Re: Résistance - Coton - Puissance

Message par Katra430 » mar. 21 juin 2022, 17:13

Merci beaucoup pour vos réponses :D :D

Je me suis armée de ma calculatrice pour essayer de mettre en ordre toutes ces informations dans ma tête. Une de mes plus grosses erreurs à été de ne pas avoir pris en compte l'importance de l'intensité du courant dans ma façon de penser.
Vu que P = U x I , quand j'augmente P sur ma box j'augmente implicitement U et I. Et donc plus I est élevé, plus la résistance va chauffer.

De la même manière, vu que pour calculer P et I, le calcul se fait en divisant U et U² par R, plus je diminue la valeur de ma résistance, plus j'augmente la valeur de P et I pour une tension fixe. Comme l'intensité augmente, la température de chauffe augmente également.

D'où l'importance de l'intensité dans la prise en compte de la chauffe de la résistance. J'étais vraiment dans l'idée préconçue que plus une résistance est élevée plus elle chauffe, mais je prenais pas en compte les autres paramètres correctement. :|

Avatar du membre
Vins59
Cirrus
Cirrus
Messages : 1991
Enregistré le : mar. 9 juin 2015, 22:20
Ecigarette (s) utilisée (s) :
!! Flash-e-Vapor !!
mods :
- Smoant Knight v2
- Joyetech eVic VTC mini
- Sunbox Zero Nega 2
juices :
- que des tabacs. clairs et propres (synthétiques) en all-day / goutus (organiques) en dégustation
Localisation : Lille
Genre : Homme
Âge : 43

Re: Résistance - Coton - Puissance

Message par Vins59 » mar. 21 juin 2022, 17:42

encore une fois, ce n'est pas U ou I qui fait chauffer la resistance, mais la puissance U x I.
exemple :
une resistance en kanthal a 1.4 ohm
je lui envoie 15W
=> le mod applique une tension U de 4.6V
l'intensité passant dans mon coil sera de 3.27A

la meme resistance (meme diametre de fil, meme axe d'enroulement, meme nombre de spires), en Ni80.
sa résistance sera de l'ordre de 1.1 ohm (je n'ai pas calculé mais c'est l'idée)

je lui envoie 15W, elle va chauffer pareil et pourtant :
U = 4.06V
I = 3.7A

on aura plus d'ampere, mais pas plus de chauffe.

Apres certains vont trouver qu'un alliage est plus reactif qu'un autre, voire qu'il chauffe plus, mais ca devient plutot subjectif... et pourrait s'expliquer par des coefficients thermiques différents (energie necessaire a un matériau pour l'élever d'un degré)...

Les watts, ca mesure une puissance, c'est a dire une quantité d'energie par unité de temps. Et l'energie (en Joule ou en calories), c'est de la chaleur :)
(1 calorie = quantité d'energie necessaire pour augmenter 1g d'eau d'un 1°C. 1 cal = 4.18 Joule)

Katra430
Stratus
Stratus
Messages : 8
Enregistré le : dim. 19 juin 2022, 19:59
Genre : Homme

Re: Résistance - Coton - Puissance

Message par Katra430 » mar. 21 juin 2022, 18:38

Merci d'avoir pris le temps de me répondre avec cet exemple Vins59 :D Je pense que j'ai compris l'idée théorique cette fois. J'ai tendance à trop vouloir dissocier chacune des unité de mesures pour expliquer le phénomène alors qu'il faut les prendre dans leur ensemble pour calculer la puissance consommée (et donc la chaleur émise) vu qu'elle résulte du produit de la tension par l'intensité, et que cette dernière résulte de la division de la tension par la résistance.

Comme tu le disais dans ton premier message, le sujet est très vaste (mais très intéressant :D ) après on rentre dans la physique pure et dure. Mais dans tout les cas, j'ai maintenant les éléments de réponses par rapport à mon questionnement initial, merci à toi :D

Répondre

Retourner vers « Vos questions »