Vos questionsJamais la bonne impédance reconstructible

Zmaxky
Minipouss
Minipouss
Messages : 9
Enregistré le : mar. 7 août 2018, 12:36
Genre : Homme

Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par Zmaxky » ven. 10 août 2018, 00:07

Hello, ou plutôt bonsoir...

Je me suis lancé dans le reconstructible depuis 2 jours...
Après pas mal d'entraînement, mes spires sont maintenant quasi parfaitement alignées, serrées mais rien n'y fait je n'atteint pas les valeurs de Vapez...

Je travaille sur de l'inox 316 en 28 gauges, avec 7 spires de diamètre 30 mm, et des pattes assez longues (6 a 8 mm, je ne peux pas faire plus court sur un Siren 2).

Je ne comprend pas, j'atteins quasi toujours, après avoir fait 3 résistances comme celles-ci entre 1,05 et 1,11 alors que je devrais me situer sur du 0,95-0,99.

Je précise que la résistance chauffe uniformément, du centre vers les bords et plutôt bien.

Du coup le coefficient de chauffe doit être très bas, et les goûts sont pas tant présents que ça.
Des idées ? Passer sur du 0,25 de diamètre de spires changerait il le problème selon vous ? Peut-être écarter un peu les spires, je ne sais pas ?

J'ai beau chercher je ne trouve pas forcément de solution pour mon problème.
Je pense donc essayer sur du 0,25 de diamètre prochainement 🙂

Merci d'avance pour votre aide

Avatar du membre
Nebuleuse
Nicky Larson
Nicky Larson
Messages : 4519
Enregistré le : ven. 18 oct. 2013, 21:49
Localisation : Paris
Genre : Homme

Re: Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par Nebuleuse » ven. 10 août 2018, 00:24

Tu vape sur électro?
Alors tu peux faire varier le coeff de chauffe. + de watts ou moins de watts, jusqu'à ce que le ressenti te convienne.
Le calculateur c'est pour avoir une approximation. Après tu ajuste avec la box.
Te prends pas trop la tête avec les chiffres..
Image
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant.

Avatar du membre
grommi
Inspecteur Gadget
Inspecteur Gadget
Messages : 624
Enregistré le : mar. 20 févr. 2018, 14:36
Ecigarette (s) utilisée (s) : Kit Aspire Zelos + Nautilus 2
---------------------------------
Joyetech Espion 200W
----------
Ammit 25
Aromamizer Supreme V2
YFTK Skyline clone
---------------------------------
Hcigar VtInbox V3
----------
Recurve RDA
Gorge RDA
Wasp Nano RDA
Tobhino RDA
---------------------------------
Hugo vapor Squeezer
-----------
528 Custom Goon v1.5
Localisation : 32 le pays du foie gras
Genre : Homme
Âge : 32

Re: Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par grommi » ven. 10 août 2018, 00:30

Salut,
Alors déjà, selon vapez, si tu es ss 316 en 28ga (donc 0.32mm) 7 spires 3mm, tu devrais être à 0.8Ohms environ.
Après pour la différence entre la théorie et la réalité, j'ai souvent eu des écarts de plusieurs 0.0XOhms entre ce que je devais avoir et ce que j'avais réellement.
Pour ce qui est du ressenti chaleur et goût, tu peux essayer d'augmenter un peu les watts, donc plus de chaleur, et aussi plus de vapeur, donc plus de saturation des arômes et plus de goût, mais ça va pas changer du tout au tout.
La meilleure solution restera je penses de tester d'autres montages, coil plus fin ou plus gros, plus ou moins de spires etc... afin de trouver celui qui te correspond le mieux ;)
Image Nicotine : 12mg => 9mg => 6mg

Avatar du membre
thomas 2
Musclor
Musclor
Messages : 1162
Enregistré le : ven. 15 juin 2012, 21:34
Genre : Homme

Re: Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par thomas 2 » ven. 10 août 2018, 00:53

Rien de surprenant ! D'une bobine de fil à une autre il y a parfois des variations !

Pas les mêmes fabricants ou parfois process industriel variable font que les fils peuvent avoir des impédances diverses...
Que Saint Sopalin, patron des vapoteurs, soit avec vous.

Zmaxky
Minipouss
Minipouss
Messages : 9
Enregistré le : mar. 7 août 2018, 12:36
Genre : Homme

Re: Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par Zmaxky » ven. 10 août 2018, 01:08

Merci beaucoup de vos réponses, je vape sur électro oui :) Après j'ose pas trop monter en watts, j'ai fait cramer ma première résistance aujourd'hui en vapant plusieurs fois à 25 watts aujourd'hui, enfin je sentais un petit goût de cramé mais après j'avais pas trop imbibé le coton c'est peut-être ça aussi... ^^
Grommi: après la longueurs des pattes est assez importante, en mesurant ça faisait bien du 6 à 9 mm environ (pas super précis^^)
Mais c'est quand même étrange, à la base mes calculs étaient basés sur du 0.30 en diamètre (ce que dit Vandy Vape sur ses fils) mais si c'est du 3,2 je devrais être autour de 0.86-0.90 dans ce cas...
J'essaierai d'autres montages prochainement, essayer d'autres fils également mais pour l'instant je me base sur celui que j'ai que j'ai pour faire des tests, le fil est assez simple à travailler je trouve en plus.

Ce qui me dérange le plus c'est que la vape est froide, je n'ai aucun hit et j'ai pas vraiment l'impression de vaper, hormis le goût du liquide qui se sent un peu quand même.

Pierrotlunaire
Goldorak
Goldorak
Messages : 126
Enregistré le : sam. 27 juin 2015, 15:48
Ecigarette (s) utilisée (s) : ATOS : Kayfun 4, Taifun GTII Air, Flash-e-Vapor (V4), Squape E[motion], Vapor Giant Kronos (V 1.5)
MODS : Pipeline Pro Short, Pipeline Pro 2+, Joyetech eVic VTC-Mini
Genre : Homme

Re: Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par Pierrotlunaire » ven. 10 août 2018, 05:34

Un calculateut te calcule la résistance du seul fil. Or, ton fil est montè dans un ato, lequel est vissé dans une box. Je n'ai pas mesuré, mais à mon avis, l'augmentation de la résistance doit venir de là : le matériel lui même est un conducteur qui a une résistance.

Quoiqu'il en soit, en mode wattage, les ohms n'impactent en rien le coefficient de chauffe, ni quoi que ce soit d'autre. Tu obtiens les watts que tu règles sur la box et le coefficient est constitué par le rapport de ces watts à la surface du fil. Aucun souci à avoir, donc.

Avatar du membre
Ginji
Nicky Larson
Nicky Larson
Messages : 2527
Enregistré le : sam. 23 mars 2013, 03:05
Ecigarette (s) utilisée (s) : ITASTE 134 + Magoo S
Maraxus + Igo W6
Kit Subox Mini noir
IPV3 + Mini Subtank ou TFV4 mini
Reuleaux Rx200 + Lemo2
Reuleaux Rx200 + Aeronaut
Dripbox
streamcave Squonk + velocity

Et du Diy en pagaille !
Localisation : Bezons (95)
Genre : Homme
Âge : 38

Re: Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par Ginji » ven. 10 août 2018, 07:00

En règle générale, toujours essayer de faire des spires du plus gros diamètre que le plateau peut supporter (quitte à jouer sur le nombre de spire): plus de liquide sur le coil et meilleur rendu de saveurs (avis très subjectif !)
Image

Besoin d'un conseil?
Venez nourrir le chat du forum !
(Attention il digère mal les croquettes au saumon :P)

Thevapor
Tom Sawyer
Tom Sawyer
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 3 mars 2016, 18:07
Genre : Non spécifié

Re: Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par Thevapor » ven. 10 août 2018, 08:34

J'ai également constaté des petites différences avec Vapez. Cela provient certainement de la façon dont la longueur du fil est calculée, qui diffère selon les applications.

Les différences que tu évoques ne sont pas bien grandes ! De plus, il est difficile de mesurer de faibles valeurs de résistance et la précision de la mesure peut influencer le résultat. Cela dit, je te conseille dans un premier temps de vérifier le diamètre de ton fil (0,30 ou 0,32) ainsi que le type d'inox (316,316L, 317, ..), le diamètre d'enroulement ainsi que la longueur réelle des pattes.

Cette appli me donne des résultats d'une plus grande précision.

Avatar du membre
Nebuleuse
Nicky Larson
Nicky Larson
Messages : 4519
Enregistré le : ven. 18 oct. 2013, 21:49
Localisation : Paris
Genre : Homme

Re: Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par Nebuleuse » ven. 10 août 2018, 08:57

Toute manière la résistivité du SS varie avec la température, c'est pour ca qu'on l'utilise en contrôle de température. Et vient ensuite tout le "reste". Pis C'est peut être pas du 316L, y'a aussi plein d'autres nuances d'inox.
A 10% prêt faut pas chercher à comprendre, c'est du temps perdu pour la vape. :lol:
Image
Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant.

Avatar du membre
Emirius
Ken le survivant
Ken le survivant
Messages : 7192
Enregistré le : lun. 23 mai 2016, 22:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : * 3 iStick Pico 75W, iStick 100WTC,
Evic Primo 2.0, Ikonn 220, 2 Revenger X
* Mod méca GUS22
* GS Air V2 16.5, Nautilus mini
* Melo 4, Melo 3 2&4ml, Melo 2 like, ECR heads
* Serpent mini&Alto, Conqueror, Avocado 22,
* SXK Taifun GT III, 2 Coppervape GT III,
Kayfun Mini V3+, Kayfun V5, Hussar RTA
Tilemahos Armed, Hurricane V2, Skyline
* Crown, Legion, Ammit22, Pharaoh (+deck2), TF GT4
* Toutes résistances en DIY, avec ou sans plateau/tête
* Liquide DIY : Bases, Nico, Concentrés, Additifs
Avec balance au 0.1 g (marre des ml&gouttes).
Localisation : Brest
Genre : Homme
Âge : 64

Re: Jamais la bonne impédance reconstructible

Message par Emirius » ven. 10 août 2018, 08:59

Vapez calcule le diamètre de la résistance en prenant l'axe de construction plus deux fois la moitié de l'épaisseur du fil. C'est très bien pour le coefficient de chauffe puisque le coton va bien dans les creux de la spire, qu'il soit placé à l'intérieur ou à l'extérieur de celle-ci.
C'est moins bien pour la résistance en Ohm...

Comme dit plus haut, rien ne vaut le ressenti pour estimer le bon coefficient de chauffe une fois qu'on sait à peu près, à 10% près par ex., quelle puissance paramétrer.

Ne psychotons pas trop :
Les pattes du coil résistent mais ne chauffent pas
La fixation des du fil dans les plots n'est pas toujours aussi parfaite que l'exigerait la loi d'ohm dans l'absolu
La box calcule son propre drop volt (la chute de tension due à la résistance de la connectique) : Ce paramètre interne est-il si exact que ça ?
Quelle résistance a l'ato (son drop volt) ? (résistance à mesurer entre les plots)
Le fil que l'on enroule autour de son axe l'enroule-t-il si parfaitement ?
Le coil, une fois travaillé, a-t-il bien gardé sa même résistance ?
Un coil à spires espacées est plus résistant qu'un coil à spires jointives : De combien ?
=> Selon l'espace entre les spires ?

Tout ça me rappelle un cours de maths où un élève défiait le prof de tracer une ligne mathématique...
Ben, c'est impossible. Parce qu'en maths, un point n'a pas de surface, qu'une ligne est une infinité de points, et que tracer quoique ce soit, c'est utiliser une largeur, une épaisseur, une densité... Incompatibles avec la définition !

La théorie, c'est bien. La mise en pratique, c'est l'adaptation au réel, à la vie.
Adhérent n°7234 AIDUCE
Marc Aurèle a écrit :Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.
Image

Répondre

Retourner vers « Vos questions »