Arrêt total = tabac + vapoteNouvelle dévape

Vous avez tout arrêté, le tabac et la cigarette électronique, mettez vos témoignages ici.
Palis77
Falbala
Falbala
Messages : 1242
Enregistré le : ven. 26 juil. 2013, 02:56
Localisation : 77 Juste a coté de chez Mickey!
Genre : Homme
Âge : 37

Re: Nouvelle dévape

Message par Palis77 » mar. 18 juin 2019, 21:17

Force a toi brevot!
Content de lire que je ne suis pas le seul dans ce cas!
Dans mon cas, ce n'est pas la nicotine qui me tiens (car je vape à 0mg en général ou à 3mg voir 6mg quand je suis en soirée=alcool) mais c'est le geste, ou plus précisément le fait d'inhaler et recracher quelque chose "vapeur/fumée..."
Comparé a la clope, la vape a des effets positifs sur la santée (je me sens 100fois mieux depuis que je vape et même mes scanners/radios de mes poumons en témoignes) mais le côté "psychologique" c'est une autre paire de manche! La seule chose qui aujourd'hui me motive a arrêter la vape, c'est le côté finance (même si ça reviens moins chére que la clope, ça reste un budget)...

Bref, je te souhaite que du bon!

PS: j'admire ta volontée et bravo pour tes 8jours!!! tu m'as motivé!

brevot
Assurancetourix
Assurancetourix
Messages : 34
Enregistré le : mer. 13 mars 2019, 17:44
Genre : Homme

Re: Nouvelle dévape

Message par brevot » mar. 18 juin 2019, 22:31

Salut Sizzla, je me rappelle aussi que l'une des fois où j'ai arrêté de fumer longtemps j'ai fini par très bien dormir. La actuellement je garde un patch sur deux la nuit alors je pense qu'au contraire je dors un peu plus mal qu'avant l'arrêt, mais c'est très supportable. Et avantage des patchs, on rêve !

Palis, concernant une addiction surtout comportementale je te conseille la lecture de Molinard, Petit manuel de défume, qui donne des explications éclairantes sur le sujet, et des exercices, comme par exemple ne plus fumer, ou vaper en l’occurrence d'abord dans une situation moyennement difficile pendant quelque temps, et en ajouter au fur et à mesure. En principe si les premières fois sont difficiles, ensuite si on arrive à compenser en faisant autre chose, ou en trouvant de nouvelles postures face aux autres - car c'est souvent en contexte social que c'est difficile (lors des pauses au travail, à une fête, etc.), l'abstinence devrait devenir indifférente. L'idée est que la défume est un apprentissage, et que l'abstinence ne suffit pas du tout.
C'est intéressant cela dit que l'alcool chez toi appelle la nicotine malgré tout, c'est dans ce contexte que ça été difficile pour moi aussi ces derniers jours, mais pas autant que je le craignais.

De mon côté j'essaie aussi de ne plus vaper (en zéro) dans certaines circonstances. J'élimine celles où il était pénible de le faire car il fallait être discret, les quais de métro, le cinéma... De toute façon, en zéro la privation est minimale de mon côté. J'ai du consommer 2 ml de zéro aujourd'hui, au lieu de 10/12 ml en 6mg de nicotine.

Pour la volonté, je suis pas sur d'en avoir; a mon avis c'est plutôt une conviction acquise de manière non volontaire - qu'il n'y a pas d'autre alternative que l'arrêt - qui fait arrêter. Comme j'ai très souvent essayé d'arrêter, puis repris, j'ai épuisé beaucoup de prétextes à la reprise, je sais en particulier que je suis incapable d'avoir une pratique contrôlée comme je me le promettais souvent en reprenant. C'est aussi que les satisfactions qu'on éprouve à faire - pour une fois! - ce qu'on s'est promis de faire surpasse les désagréments du sevrage. En gros, entre des peines supportables, et des satisfactions véritables, le choix est vite fait, et sans mérite! Et dernière chose, asthmatique et manifestement fragile des voies respiratoires, j'ai un motif sérieux d'arrêter. A toi de voir si l'argent te motive suffisamment.

Ravi de t'avoir motivé!

brevot
Assurancetourix
Assurancetourix
Messages : 34
Enregistré le : mer. 13 mars 2019, 17:44
Genre : Homme

Re: Nouvelle dévape

Message par brevot » ven. 21 juin 2019, 20:39

11ème jour.

Les trois derniers jours ont été assez contrastés. Je me suis surpris par moment à ne pas penser du tout à la vape, et mon énervement a diminué. Mais certaines situations, plus fortes émotionnellement me font me sentir démuni sans le shoot providentiel de nicotine. Discuter des vacances hier m'a glacé: j'ai immédiatement pensé que je ne pourrais y prendre aucun plaisir sans ma machine alimentée en liquide costaud. Ces pensées ont fini par disparaitre.

Maintenant que j'ai arrêté depuis quelques jours, j'ai l'impression qu'une certaine dynamique s'est mise en place, que des habitudes se sont installé déjà, et pour cette raison j'ai moins besoin de rester concentré sur mon objectif pour poursuivre la démarche. Ne pas vaper de nicotine, dans des situations banales, devient relativement facile.

Cependant je crains des situations particulières, et certaines pensées décourageantes qui se présentent par moments. Hier notamment, songer aux vacances m'a fait penser que quelques jours d'arrêt n'étaient rien au regard d'années d'habitudes bien ancrées, et du réflexe devenu si naturel de trouver son plaisir dans la nicotine. Exactement comme avec le tabac à l'époque, je songeais que sans la nicotine, plus rien n'aurait de saveur, et je repensais aux vacances précédentes, qui ne m'apparaissaient avoir été heureuses que grâce à l'outil magique que vous connaissez, qui certes ne créait pas à lui seul tout le plaisir des vacances, mais couronnait tous les moments agréables qui avaient été vécus. Je ne veux pas entretenir ces pensées, qui m'avaient fait reprendre lors de mon plus long arrêt avec le tabac.

Si vous avez des suggestions ce serait volontiers !

Dernières choses. J'ai diminué mes patchs de nicotine, je suis passé de 35mg/24h à 28mg/24h. Je l'ai senti un peu ce matin. Je continue à vaper en zéro autour de 2 à 3ml de liquide (au lieu des 10/12ml en 6mg de nicotine).

Avatar du membre
sizzla68
Asterix
Asterix
Messages : 4479
Enregistré le : mer. 9 mars 2011, 14:37
Ecigarette (s) utilisée (s) : Kayfun Prime
Nautilus 2
Genre : Homme
Âge : 42
Contact :

Re: Nouvelle dévape

Message par sizzla68 » sam. 22 juin 2019, 08:24

Pour la première fois cette année je pars sans vapper , cela me fait tout drole de pas avoir à penser au matos à emporter.
J'avoue avoir eu une pensée en me disant que je pourais me prendre un pod pour les vacances ;) mais 2 min plus tard c'est passé :)
Dis toi que les vacances c'est un moment ou tu es cool et donc dans les meilleurs conditions pour ne pas vapper ;) tu as déjà pris certaines habitues donc continue pendant les vacances.
Pour ma part j'ai reporté le plaisir de vapper sur d'autres chose comme savourer un bon repas , boire une bonne bière , un bon café le matin .
Chaque jour qui passe t'éloigne de ton addiction , une fois que tu seras en phase tu pourras arrêter les patchs et la vape en no.

brevot
Assurancetourix
Assurancetourix
Messages : 34
Enregistré le : mer. 13 mars 2019, 17:44
Genre : Homme

Re: Nouvelle dévape

Message par brevot » sam. 22 juin 2019, 21:27

Merci pour ton témoignage sizzla, c'est encourageant.

Face à l'inquiétude à l'idée du sevrage pendant les vacances, je me suis trouvé un nouvel argument: que les vacances pourraient être encore plus cool sans la vape, puisque je serai plus détendu (plus sous le coup de l'oscillation permanente satisfaction/manque), et plus susceptible de profiter des évènements et de la compagnie des autres (car ne pouvant plus compter sur mon outil de satisfaction solitaire).

Cet argument recouvre déjà une certaine réalité, car je remarque ces derniers jours être par moment plus détendu qu'auparavant, et d'autre part mes multiples expériences de sevrage du tabac et de la vape m'ont montré, dans mon cas en tout cas, que privé de la clope ou du joujou, on est forcé d'être plus actif, et d'avantage porté à la compagnie et à l'échange avec les autres.

Je ne sens plus la diminution du dosage en nicotine des patchs, effective depuis hier. J'ai tiré deux lattes de zéro depuis ce matin. C'est encourageant, mais je pense que les véritables difficultés que je peux rencontrer ne se trouvent pas là, mais consistent dans des moments de doute, qui remettent en cause tout le processus d'arrêt en l'espace de quelques heures, quand ça se produit. Ça n'est pas arrivé aujourd'hui; j'essaye d'anticiper ce genre de pensée scélérate.

brevot
Assurancetourix
Assurancetourix
Messages : 34
Enregistré le : mer. 13 mars 2019, 17:44
Genre : Homme

Re: Nouvelle dévape

Message par brevot » mar. 25 juin 2019, 11:49

Hello,

14 jours!

Je suis passé à un seul patch à 21mg/24h (au lieu de 28mg et auparavant 35mg) depuis hier. C'était assez rude hier, beaucoup plus que le passage de 35mg à 28mg; j'ai cru qu'il s'agissait du passage d'un effet de seuil, mais en fait je pense que le patch ne fonctionnait plus très bien depuis un ou deux jours, car je le recouvrais d'un adhésif waterproof pour aller à la mer qui lui enlevait peut-être toute adhérence. En tout cas aujourd'hui ça va mieux; je sens encore la baisse, qui est cependant supportable.

C'était un peu tôt pour baisser le dosage, mais j'avais besoin de sentir avancer dans le sevrage. Je voulais aussi profiter de cette période où ma motivation est importante pour passer ces moments un peu pénible.
Cette fois par contre je vais attendre de m'habituer véritablement à ce nouveau dosage.

Je conseillerais les patchs à ceux qui auraient une addiction importante à la nicotine, pour lesquels le sevrage sec est trop violent. Il y a beaucoup de doutes au sujet de l'efficacité des patchs, mais il me semble quand même qu'il permettent une transition clairement adoucie.

Je vape en zéro 1/2 ou 1ml par jour, le soir seulement avant de dormir. Je me suis habitué à sortir la journée sans la ecig, et c'est plutôt agréable de ne pas avoir besoin de tout cet attirail.

Mon prochain objectif est d'être plus à l'aise avec mon nouveau dosage en nicotine, et d'essayer de me passer du zéro lors des prochaines sorties entre amis; je pense faire un essai en laissant mon matériel à la maison, sans me mettre de pression, ce serait vraiment juste un essai.

brevot
Assurancetourix
Assurancetourix
Messages : 34
Enregistré le : mer. 13 mars 2019, 17:44
Genre : Homme

Re: Nouvelle dévape

Message par brevot » mer. 3 juil. 2019, 00:52

3 semaines

Je n'ai plus vraiment d'envies à proprement parler depuis quelques temps, j'ai seulement des pensées qui apparaissent par automatisme dans des situations très associées à la vape, pensées qui durent quelques secondes, un peu comme les fumeurs abstinents qui se surprennent à chercher leur paquet de cigarette dans leur poche, avant de se rappeler qu'ils ne peuvent pas l'y trouver car ils ont arrêté de fumer.

J'ai déjà à mon actif un certain nombre de soirées entre amis sans vaper de zéro, ce qui était un objectif. D'ailleurs je ne vape plus de zéro nicotine depuis à peu près une semaine.

J'ai augmenté le dosage de mes patchs à la nicotine à 28mg/jour, après être rapidement descendu de 28 à 21; le niveau initial était de 35mg. J'ai remonté le dosage car j'étais ultra-énervé, et je croyais que cela était lié au manque de nicotine. C'est peut-être le cas.

Le sevrage a quelque chose d'intéressant, depuis au moins 7/8 jours, je remarque que mes émotions sont décuplées, avec un effet "montagnes russes", et des moments de tension nerveuse qui durent parfois l'essentiel de la journée. Je m'en accommode, ce n'est pas excessivement pénible, et à la limite ce sont des sensation intéressantes par leur nouveauté. De mémoire je crois qu'il s'agit de la phase la plus longue du sevrage. En tout cas je pense avoir achevé une première phase car l'épisode actuel est très différent du début.

Ce qui est étonnant est que ces sensations bizarres et quasi permanentes ne me donnent pas du tout envie de reprendre. J'ai plutôt envie d'avancer, et de dépasser cette nouvelle phase également.
L'idée de reprendre me parait complètement absurde. Ce serait à nouveau aspirer sur mon engin 5 fois par minutes, du lever au coucher, m'infliger le stress du manque et tout ce qui y est associé. Et surtout, ce ne serait pas pour connaitre un plaisir, car ce plaisir ne me manque pas actuellement. Ce serait seulement pour redevenir normal, du point de vue émotionnel principalement. Mais, et j'en suis le premier étonné, la phase bizarre actuelle me semble plus intéressante que de sacrifier à nouveau, comme je l'ai toujours fait depuis si longtemps à mes vieilles habitudes compulsives, qui n'apportent jamais rien de nouveau, mais seulement la normalité, le confort émotionnel, mais aussi des regrets (pour celui en tout cas qui a le vœu d'arrêter ou qui subit des désagréments importants par sa pratique).

Avatar du membre
sizzla68
Asterix
Asterix
Messages : 4479
Enregistré le : mer. 9 mars 2011, 14:37
Ecigarette (s) utilisée (s) : Kayfun Prime
Nautilus 2
Genre : Homme
Âge : 42
Contact :

Re: Nouvelle dévape

Message par sizzla68 » mer. 3 juil. 2019, 06:42

Bravo !!! Continue comme ça tu es sur la bonne voie !!!
Un moment donner tu as le cul entre deux chaise d'un côté tu as envie de vaper mais en même tu trouves stupide davoir tout ça pour rien et tu sais que tôt ou tard tu voudras recommencer à arrêter.
Jai passe le cap des 7 mois et plus aucune envie depuis quelques temps c'est comme si j'avais jamais fumer et vaper.
Faut pas écouter son cerveau quand il te dit que tu va en baver avec ces envies ça passe au bout d'un moment continue à tenir bon !!!

brevot
Assurancetourix
Assurancetourix
Messages : 34
Enregistré le : mer. 13 mars 2019, 17:44
Genre : Homme

Re: Nouvelle dévape

Message par brevot » sam. 6 juil. 2019, 12:08

Salut sizzla,

C'est encourageant de savoir que tu n'y penses plus actuellement.

De mon côté, c'est assez bizarre, je n'ai pas envie de vaper, mais mes émotions qui jouent au yoyo me mettent quand même à rude épreuve. C'est la principale difficulté que je rencontre. Compte-tenu de mon haut degré d'addiction présumé à la nicotine, je me dis qu'il est normal que cette période s'étire pendant assez longtemps. Le point positif est cependant que je n'ai pas d'hésitations, je ne remets jamais en question l'arrêt.

Je suis surtout surexcité, ou irritable, jamais déprimé en revanche. Je compte sur la reprise du sport pour m'aider. Cela dit, ces derniers temps j'ai eu des moments objectivement particulièrement stressants, alors après tout ce n'est pas si mal d'avoir réussi à y faire face sans la vape.

Dans 5 jours ça fera un mois jour pour jour.

Je me prépare à connaitre encore des mois comme celui-là, d'après mes expériences de sevrage avec le tabac. Encore une fois, je ne dois pas en être étonné, quand je songe à mes pratiques si compulsives avec le tabac, puis la vape (en continu du lever au coucher depuis 6 ans). Je ne prends pas ces difficultés comme un sacrifice, mais plutôt comme un passage nécessaire, et je reste content de mon arrêt. Tant mieux si je me trompe, et que les difficultés se réduisent les prochaines semaines.

brevot
Assurancetourix
Assurancetourix
Messages : 34
Enregistré le : mer. 13 mars 2019, 17:44
Genre : Homme

Re: Nouvelle dévape

Message par brevot » dim. 14 juil. 2019, 12:24

1 mois et 3 jours !

Répondre

Retourner vers « Arrêt total = tabac + vapote »