Arrêt total = tabac + vapoteno = impossible

Vous avez tout arrêté, le tabac et la cigarette électronique, mettez vos témoignages ici.
Répondre
flocig
Vapoteur à la cantine
Vapoteur à la cantine
Messages : 14
Enregistré le : mer. 4 juin 2014, 10:54
Genre : Non spécifié

no = impossible

Message par flocig » mer. 8 juin 2016, 15:54

Bonjour, je voulais partager mon experience de l'arret total.

J'ai commencer à vapoter cela doit faire deux ou trois ans, et en quelques année je suis passé de 18mg à 3mg, mais par contre qu'est ce que je pompais dessus!!

Cela m'a nuit dans mon travail en plus vu qu'il y a de moins en moins de fumeurs. J'avais déjà réussi à arrêter 5 ans, là c'était trop je voulais redevenir libre.

Je n'ai jamais pensé que vapoter c'était si différent de ça que fumer, ça nuit pas mal au corps aussi et on est quand même bien accro.

En arrêtant totalement il y a 8 jours j'ai cru que j'allais devenir fou, un manque énorme surtout la première journée d'arret, les deux suivantes un peu moins. Puis de moins en moins de manque.

La je suis quasi sur d'arreter au moins pour quelques mois, et à vie si tout se passe bien étant donné que le plus dur est passé.

Mais bref passer de 6 à 3mg puis de 3mg à 0mg je me voyais pas du tout le faire vu ce que je tirais dessus deja à 3mg, j'ai vraiment l'impression que c'est un mythe et que le seul moyen c'est de se faire violence.

khi
Vapoteur collé
Vapoteur collé
Messages : 1149
Enregistré le : dim. 22 mars 2015, 09:44
Ecigarette (s) utilisée (s) : :
Indestructible
Minidrip
Rose v3
Pico s
Localisation : Noisy le grand
Genre : Homme
Âge : 32

Re: no = impossible

Message par khi » mer. 8 juin 2016, 16:06

Je pense que dans ton calcul tu oublies la quantité par jour :
18mg x 4ml = 4mg x 18ml ; au final, ça fait 72mg de nicotine par jour.
Pour réduire progressivement le besoin, c'est sur la quantité par jour, voir par heure(s), qu'il faudrait agir. De toute façon, pour éliminer un besoin, il faut forcément lutter, mais c'est plus simple pour la plupart des gens d'y aller progressivement pour diluer l'effort dans le temps.
Bon courage et félicitation.

flocig
Vapoteur à la cantine
Vapoteur à la cantine
Messages : 14
Enregistré le : mer. 4 juin 2014, 10:54
Genre : Non spécifié

Re: no = impossible

Message par flocig » mar. 14 juin 2016, 04:08

Bonjour, à mon avis ton calcul est faux, les patchs c'est maxi 21mg de nicotine délivré en 24h ou 16h. Fumer 72mg de nicotine... Tu fais une crise cardiaque là... déjà une cigarette c'est environ 1mg de nicotine d'ingéré, je ne pense pas que fumer 4ml de 18mg revienne a fumer 72 cigarettes.

j'avais fait un calcul vite fait surement faux mais pas tant que ça au niveau de l'équivalence et je tombais avec 3mg x 30 ml à environ 18 cigarettes si on ramene ça à 18mgx4ml ça ferait 14,5 cigarettes ce qui la encore me semble probable (on divise par 5 étant donné que 1mg de nicotine dans le liquide équivaut pas à 1mg dans le sang, c'est vrai aussi pour les cigarettes, une cigarette c'est 8mg de nicotine, dans le sang 1mg, moi j'ai pris 5 comme base pessimiste au lieu de 8).

Bref le NO je le sentais pas, puis c'est pas tout simple mais ça fait déjà 15 jours, je me dis que le plus dur est passé, j'y pense plus des fois pendant quelques heures ça soulage pas mal, on verra dans 15 jours etc.

bonne journée

Avatar du membre
leepose
Vapoteur sport études
Vapoteur sport études
Messages : 777
Enregistré le : dim. 21 juil. 2013, 22:33
Ecigarette (s) utilisée (s) : Ato : Subtank, Lemo, Aromamizer, Crius
Drippers : Narda, Magma, Mutation X, Velocity
Box : IPV2, IPV3, Istick 100w, Snow Wolf
batterie : IJust 2
clearo : Melo 3
mod méca : Nemesis, Overdose, Premis
Localisation : Paris
Genre : Homme
Âge : 42

Re: no = impossible

Message par leepose » jeu. 23 juin 2016, 15:47

flocig a écrit : Je n'ai jamais pensé que vapoter c'était si différent de ça que fumer, ça nuit pas mal au corps aussi et on est quand même bien accro.

En arrêtant totalement il y a 8 jours j'ai cru que j'allais devenir fou, un manque énorme surtout la première journée d'arret, les deux suivantes un peu moins. Puis de moins en moins de manque.

La je suis quasi sur d'arreter au moins pour quelques mois, et à vie si tout se passe bien étant donné que le plus dur est passé.
merci pour ce témoignage qui me donne les quelques éléments que je cherche, et qui peut encourager!!

donc : une première journée atroce et 2 autres bien pourries derrière :lol:

je compte m'y mettre rapidement

dommage que le message se perde un peu dans de savants calculs par la suite (c'est juste mon avis)

flocig
Vapoteur à la cantine
Vapoteur à la cantine
Messages : 14
Enregistré le : mer. 4 juin 2014, 10:54
Genre : Non spécifié

Re: no = impossible

Message par flocig » jeu. 30 juin 2016, 00:48

Salut, oui tu as peut être raison, ça ne sert pas a grand chose. Bilan au bout de 30 jours: quasi plus envie, de temps en temps une pensée mais pas une réelle envie.

Et vraiment tout va mieux, j'ai l'impression d'avoir passé 5 ans en enfer (durée de la rechute tabac/vapote). Re passion pour le sport, les filles, la bière, rigoler :D

Bon courage pour ton arret leepose

Avatar du membre
gadore
Vapoteur diplômé
Vapoteur diplômé
Messages : 5215
Enregistré le : sam. 4 janv. 2014, 14:22
Localisation : France : dans le grand Nord
Genre : Femme
Âge : 52

Re: no = impossible

Message par gadore » jeu. 30 juin 2016, 10:27

Petit témoignage d'une vapoteuse passée avec succès et sans douleur (si, si c'est possible !) au N0

Si vous fouillez dans les caves du forum et retrouvez ma présentation, vous verrez que j'ai fumé comme un sapeur (2 paquets/jour et pas des lights) pendant 30 ans. En novembre 2013 je suis passée à la vape avec le matériel "d'époque" :oops: . Inutile de dire que j'ai débuté avec un taux à 18 et de grandes quantités vu que le machin était constamment dans ma main.

Sachant que les timings imposés (voir les techniques à l'arrêt du tabac via les patchs) ne me conviennent pas car les échéances me stressent plus qu'autre chose, j'ai pris la décision d'écouter mon corps. Etrangement cela fonctionne plutôt bien : dès que j'avais des maux de tête et des états nauséeux, je baissais mon taux de nicotine de 1 en 1 (vive le DIY mais c'est faisable avec des liquides tout faits : il suffit de calculer les quantités) passant ainsi du 18 au 17 et ainsi de suite. Progressivement mon taux nécessaire est passé à 2. S'est donc posé la question du NO : possible ou pas ? Fidèle à mes habitudes, j'ai conservé une partie de liquide en 2, me disant que je pourrais toujours le diluer si besoin et ait acheté du NO.

Résultat : ma consommation est remontée assez fortement mais pas de sensation physique violente ou même désagréable, juste parfois, une sensation d'étrangeté. Cela fait maintenant plus de 6 mois que je suis en NO et rien, pas de problème, simplement une vape "plaisir".

Tout ceci pour vous dire : vous avez fumé pendant des années. Ne vous mettez pas la pression et descendez tout doucement votre taux de nicotine en fonction de ce que votre corps vous dit. Surtout n'oubliez pas qu'il n'y a aucune urgence, le seul but à atteindre étant de ne pas avoir envie de reprendre une cigarette à la moindre contrariété.
Je pratique le DIY et crée des recettes improbables... mais j'aime ça !

Avatar du membre
Yamede
Vapoteur redoublant
Vapoteur redoublant
Messages : 3531
Enregistré le : mar. 11 juin 2013, 08:15
Ecigarette (s) utilisée (s) : .
Box: Istick Pico 75
Atos: Nectar (clone FT), Merlin (Augvape), Nixon 1.5 (Gas Mod),

Liquides (DIY only): All-day: tabacs / "gourmands" / Macérat de Cigare
+ CorsicaVap (tabacs & gourmands)
+ T-Juice (Afro Dizziak, Red Astaire)
+ Revolute (Absolum, Djeby, Umami)
+ Good Life Vapor: Bangkok Dangerous; El Camino, Hi-Five
Localisation : Japon!
Genre : Homme
Âge : 42

Re: no = impossible

Message par Yamede » jeu. 30 juin 2016, 11:10

@Flocig: tant mieux pour toi! C'est une bonne nouvelle. Esperons que cela reste ainsi! :-)

@Gadore: comme quoi tout le monde est bien different: je fumais environ une dizaine de clopes par jour (mais je me forcais a controler ma conso; j'aurai ete plutot vers les 15/j sinon) et bien que j'ai reussi a arreter les tueuses assez facilement (en 1 semaine c'etait fini), je n'ai jamais baisse a cause d'un "surdosage" (et pourtant, j'ai aussi commence en 18 mg). Je l'ai fait consciemment et doucement. Passage a 6 mg en environ 8-10 mois, ou je stagne depuis 2 ans. Mon corps ne ressent nullement le besoin de baisser et ma conso est stable (5 ml par jour). J'ai pourtant essaye de passer a 3-4 mg (progressivement) mais ca ne m'a pas trop reussi: frustration due au manque de hit surtout et explosion de la conso... Aucune envie de reprendre les clopes a ce moment, mais pas agreable de sentir un "manque" ou une frustration; c'est clair!

Pour ma part, je ne suis pas foncierement inquiet pour la nico mais j'ai envie de me liberer de l'addiction, pour a terme (moyen, long, tres long? :-D ) pouvoir arreter la vape si je le souhaite.

Ma strategie actuelle est la suivante: un flacon de 100 ml de nico fortement dosee (bien trop pour le dire ici), dans lequel je preleve 6 ml a chaque fois que je me refais de la base (par batch de 100 ml) et que je re-remplis de 0 mg a chaque fois. Ca me fait baisser de qq dixieme de mg/ml a chaque fois et je pense que ne sentirai pas la baisse car hyper progressive...

Je ne sais pas encore si ca va marcher (mais j'ai bon espoir ^^) et si ca peut aider d'autres personnes...
Image
LA VAPE TELLE QUE NOUS L"AIMONS RISQUE D'ETRE BIENTOT INTERDITE
J'ai soutenu l'I.C.E. pour défendre la vape (Petition AIDUCE)... mais ca n'a pas marche! :-(
Qu'est ce qu'on fait, maintenant?

Avatar du membre
Emirius
Vapoteur diplômé
Vapoteur diplômé
Messages : 10003
Enregistré le : lun. 23 mai 2016, 22:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : * 3 iStick Pico 75W, Ikonn 220, 2 Revenger (X), Luxe, X-Priv, Mod méca GUS22
* GS Air V2 16.5, Nautilus mini
* Melo 4, Melo 3 2&4ml, Melo 2, ECR heads
* Serpent Mini/Alto, Conqueror, Avocado 22,
* Taifun GT III, Coppervape GT III,
Kayfun Mini V3+, Kayfun V5, Hussar RTA
Tilemahos Armed, Hurricane V2, Skyline
* Crown, Legion, Ammit22, Pharaoh (+deck2), TF GT4
Intake RTA x3, JK Mini, CP TF Advken, Kylin M
* Toutes résistances en DIY, avec ou sans plateau/tête
* Liquide DIY : Bases, Nico, Concentrés, Additifs
Avec balance au 0.1 g (marre des ml&gouttes).
Localisation : Brest
Genre : Homme
Âge : 65

Re: no = impossible

Message par Emirius » jeu. 30 juin 2016, 12:32

Fumeur de pipes, paquet de 50 g de tabac (50 000 mg). Un tous les 2 jours. Pas de filtre. 40 à 45 ans de tabagie.

Outre mon matos (Istick Basic, 5 Xtrem, GS Air V2 en 14 et 16.5, 2 Pico 75 W, 2 Melo III + Like, ... et des arômes et des concentrés et des additifs, et des résistances plein plein...

Achat :
2 bidons de 300 ml de PG/VG 70/30 à 16 mg
1 bidon d'1L de PG/VG 60/40 à 8 mg
1 bidon d'1L PG/VG 60/40 à 4 mg
1 bidon d'1L PG/VG 0/100 à 0 mg

Démarrage il y a environ 6 mois...

Résultat : J'ai fini 1 bidon de 300 ml à 16
Je ne tiens plus la nico (comme un ex-alcoolique ne tiendrait plus l'alcool)
Obligé de mixer le 2 bidon de 300 ml à 16

J'en suis au mélange pour faire du 11.43 mg/ml de nicotine
Je me fiche complètement de mon taux de nicotine (ce n'est pas mon souci, je bois beaucoup de thé, ça fait aussi beaucoup de caféine)
Je ne le gère que pour être, ni en manque, ni en surdose
Le taux qu'il me faudra sera celui que mon corps voudra... sans prise tête, ni psychologiquement, ni physiologiquement.
Je ne sais pas si j'ai raison ! C'est pas le sujet je pense...
Je ne fume plus ! :mrgreen: et ça, ça me paraît hyper important pour mes petits enfants, mes enfants, mes amis, et moi !
Adhérent n°7234 AIDUCE
Marc Aurèle a écrit :Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.
Image

Répondre

Retourner vers « Arrêt total = tabac + vapote »