AIDUCE - Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarette Electronique (Consommateurs)4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participants

Espace pour discuter au sujet de l'AIDUCE
Règles du forum
Bien qu'indépendante des forums, nous avons décidé de mettre en place cette section afin d'y regrouper les discussions des membres de forum-ecigarette au sujet de l'association AIDUCE.
Avatar du membre
fandango
Hypérion
Hypérion
Messages : 18358
Enregistré le : ven. 9 janv. 2009, 14:29
Ecigarette (s) utilisée (s) : Eleaf Pico, Némésis+kick, Wismec Presa TC 75W et 100W, dripper Manta V2, Avocado 22, Origen Genesis V2, Nectar RTA, Bachelor
Localisation : Aix-en-Provence
Genre : Homme
Âge : 59
Contact :

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar fandango » jeu. 19 déc. 2013, 23:20

PhB95 a écrit :Je suis allé par curiosité chercher un forum traitant de cigare. Première recherche google = Bingo. Aucune inscription pour lire le contenu. Après, pour poster il faut s'inscrire... mais ici aussi, et comme dans tous les forums que je connais. Je ne vois pas pourquoi ce forum-ci devrait alors fermer. Ni pourquoi DNF ne les attaque pas, si c'est si simple. Il faut se méfier de ce que dit DNF sur son site, ils ont tendance à tordre la loi dans leur sens, mais ne sont pas toujours suivis par les tribunaux.


Pas toujours, non. Mais souvent. Et ils en ramassent, du pognon, comme ça.

Comptez-vous conduire des actions vis-à-vis des forums d’utilisateurs de la cigarette électronique ?

Bonjour,
Ayant été témoin de votre action (que je ne discute bien sûr pas) pour chasser d’Internet toutes sources éventuelles de publicité, je me posais une question :
Maintenant que la publicité de la cigarette électronique est interdite, AU MÊME TITRE que la publicité de la cigarette, comptez-vous conduire les mêmes actions vis-à-vis des forums d’utilisateurs de la cigarette électronique ?
Je ne porte pas un jugement, je cherche juste à connaître la position de DNF.
Merci par avance pour votre réponse.

Réponse :
L’interdiction de publicité pour le tabac, au même titre que pour la cigarette électronique, est contenue dans la loi Évin depuis le 10 janvier 1991.
Pour en définir les limites, la position nuancée de DNF s’est toujours appuyée sur la notion codifiée de publicité ou propagande en faveur du tabac, laissant ainsi la place à la possibilité d’échanger entre amateurs de tabac sans volonté de prosélytisme.

Il en va de même pour la cigarette électronique dès l’instant où les vecteurs de communication ne sont accessibles qu’après une identification de nature à supprimer aux moteurs de recherche la possibilité d’accéder au contenu des sites, des forums ou des blogs.

Un début de clarification de la situation de la cigarette électronique au regard de la santé publique et de la loi vient de nous être fourni par un rapport d’expert et par la ministre de la santé. Il parait donc souhaitable que les tenants de cette nouvelle pratique puissent s’organiser en fonction des ces récentes données.
DNF, consciente de l’importance de l’enjeu de santé publique auquel cette nouvelle manière de fumer peut apporter une aide sérieuse est tout à fait disposée à apporter son éclairage pour éviter de retomber dans les mauvais choix de communication qui ont contraint les pouvoirs publics à réagir face au développement incontrôlé de l’e-cigarette.
Image
Même mon chat a adhéré à l'AIDUCE. Et le vôtre ????????????

Image

-----------------------> Sent from my Nokia 3310 <-----------------------

Avatar du membre
kodiack75
Chêne
Chêne
Messages : 861
Enregistré le : lun. 17 juin 2013, 18:06
Ecigarette (s) utilisée (s) : **
*Mods Tube : Pipeline Pro 2 Plus, Zmax Mini, Quantic V2
*mod box : Sigelei 150 watts, Dos Equis, SXK Nebula Zero, Kaos Spectum 230 watts
*Atomiseurs :3 Kayfuns V4 (clone), Goliath (Youde), Goliath V2, Zephyrus V2, Hurricane, Tornado, Petri
*Drippers : Taurus, Plume Veil (clone)
*Liquides: DIY (SolubArome) Monkey, Pluid Réactor, Castle Long, Wonder Peanuts, Banana's Biker
Localisation : Dieppe
Genre : Homme
Âge : 66
Contact :

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar kodiack75 » jeu. 19 déc. 2013, 23:33

Dan06 a écrit :Malheureusement je pense qu'il faudra faire le forcing pour le rejet de la directive Tabac dans sa totalité, on n'a pas d'autres options.

:plus1: Voila ce que préconise Clive Bates

Qu’est ce que les vapoteurs peuvent faire?

1 . A chaque occasion, écrire à leurs députés, aux députés européens et aux ministres et continuer de défendre la cause de la cigarette électronique sans relâche . Regarder des forums pour des conseils stratégiques sur le moment et la personne à contacter et sur quel thème [en France, cela passerait vraisemblablement par les préconisations de l'Aiduce].

2 . Considérez une stratégie politique pour la directive
Se battre pour rejeter le texte ? Devrions-nous essayer d’obtenir le rejet du texte à la plénière du Parlement européen ? Une approche possible serait un simple amendement de suppression, remplacer par » La Commission consulte et publie une revue des risques, des avantages et des dispositions réglementaires pour la cigarette électronique dans les 12 mois et présentera des propositions législatives le cas échéant » . La valeur de cela dépend de la perspective d’obtenir une majorité au Parlement européen – qui est encore difficile à évaluer à l’heure actuelle. Il serait nécessaire de montrer certaines conséquences ou dommages involontaires assez flagrantes et convaincre les députés d’aller sur le front.
Se battre pour le modifier ? En se concentrant sur le travail de mise en œuvre et en se s’appuyant sur une certaine flexibilité où il y a des erreurs évidemment. Travailler sur ce que cela signifie dans la pratique et en mettant l’accent sur la mise en œuvre des règlements. Nous aurions besoin de quelques points clés d’ignition pour s’y attaquer.

3 . Reconnaître que la réglementation des produits est un combat parmi d’autres. Il reste un travail énorme à faire sur plusieurs fronts : le vapotage dans les lieux publics : l’attitude du NHS (National Health service) [Cela concerne les britanniques mais également potentiellement la France avec l'ANSM].


Alors relevons les manche et en avant Guingamp :heureux:
Image Image

You will take my mod when the devil an remove my cold fingers and icy of his bodies

Avatar du membre
davidt75
Chêne
Chêne
Messages : 532
Enregistré le : mer. 6 févr. 2013, 13:34
Ecigarette (s) utilisée (s) : Ramses+Khéops/nanos+rose/Pyra+chiwawa /Hamoriko+did/Ba Gua+arrow /piccolo+ebaron/GUS lord+taifun/Gecko dry/Stalker/
Genre : Homme

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar davidt75 » jeu. 19 déc. 2013, 23:45

fandango a écrit :
PhB95 a écrit :Je suis allé par curiosité chercher un forum traitant de cigare. Première recherche google = Bingo. Aucune inscription pour lire le contenu. Après, pour poster il faut s'inscrire... mais ici aussi, et comme dans tous les forums que je connais. Je ne vois pas pourquoi ce forum-ci devrait alors fermer. Ni pourquoi DNF ne les attaque pas, si c'est si simple. Il faut se méfier de ce que dit DNF sur son site, ils ont tendance à tordre la loi dans leur sens, mais ne sont pas toujours suivis par les tribunaux.


Pas toujours, non. Mais souvent. Et ils en ramassent, du pognon, comme ça.

Comptez-vous conduire des actions vis-à-vis des forums d’utilisateurs de la cigarette électronique ?

Bonjour,
Ayant été témoin de votre action (que je ne discute bien sûr pas) pour chasser d’Internet toutes sources éventuelles de publicité, je me posais une question :
Maintenant que la publicité de la cigarette électronique est interdite, AU MÊME TITRE que la publicité de la cigarette, comptez-vous conduire les mêmes actions vis-à-vis des forums d’utilisateurs de la cigarette électronique ?
Je ne porte pas un jugement, je cherche juste à connaître la position de DNF.
Merci par avance pour votre réponse.

Réponse :
L’interdiction de publicité pour le tabac, au même titre que pour la cigarette électronique, est contenue dans la loi Évin depuis le 10 janvier 1991.
Pour en définir les limites, la position nuancée de DNF s’est toujours appuyée sur la notion codifiée de publicité ou propagande en faveur du tabac, laissant ainsi la place à la possibilité d’échanger entre amateurs de tabac sans volonté de prosélytisme.

Il en va de même pour la cigarette électronique dès l’instant où les vecteurs de communication ne sont accessibles qu’après une identification de nature à supprimer aux moteurs de recherche la possibilité d’accéder au contenu des sites, des forums ou des blogs.

Un début de clarification de la situation de la cigarette électronique au regard de la santé publique et de la loi vient de nous être fourni par un rapport d’expert et par la ministre de la santé. Il parait donc souhaitable que les tenants de cette nouvelle pratique puissent s’organiser en fonction des ces récentes données.
DNF, consciente de l’importance de l’enjeu de santé publique auquel cette nouvelle manière de fumer peut apporter une aide sérieuse est tout à fait disposée à apporter son éclairage pour éviter de retomber dans les mauvais choix de communication qui ont contraint les pouvoirs publics à réagir face au développement incontrôlé de l’e-cigarette.


c es logique, et perso je m attend à cela !
Image


Image

divxboy
Douglas
Douglas
Messages : 1252
Enregistré le : mer. 25 sept. 2013, 21:11
Ecigarette (s) utilisée (s) : Kayfuniste 3.1
Localisation : J'ai fait beuguer le GPS
Genre : Homme
Âge : 37
Contact :

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar divxboy » ven. 20 déc. 2013, 00:59

Stéfou a écrit :
divxboy a écrit :Si j'étais parlementaire et que j'avais amendé la proposition de directive le 8 octobre, j'aurais vraiment l'impression d'être pris pour un con par la Commission et le Conseil pas vous chers vapoteurs?
Espérons que les parlementaires amendent ce torchon remanié par ces putains de "tigres de papier", ces bureaucrates européens non élus !
Espérons que les parlementaires européens fasse preuve de sagacité, de jugeote et de courage en amendant cet infâme texte parce que s'ils ne font pas, la "démocratie" européenne n'est plus et le Parlement devient qu'une simple chambre d'enregistrement à la solde de la Commission et du Conseil, eux même sous l'influence des États et des lobbies...
Espérons que les parlementaire ne confondent pas conciliation et compromission.
Je pense que beaucoup de vapoteurs qui ne croient plus au père Nöel vont intérieurement lui demandé un amendement dans un sens protecteur de la vapote ou un rejet catégorique par le Parlement du texte proposé.
Vive la vape !!

Le texte NE peut PLUS être amendé !
La seule alternative qu'il reste aux députés européens c'est de valider ou rejeter la directive, mais en bloc.


A mon humble avis, on est en seconde lecture (article 294 TFUE), l'amendement est toujours possible

Avatar du membre
balbobi
Cyprès
Cyprès
Messages : 223
Enregistré le : sam. 15 déc. 2012, 16:09
Ecigarette (s) utilisée (s) : Quantic et Ego Spinner
Genre : Homme
Âge : 40

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar balbobi » ven. 20 déc. 2013, 01:19

C'est précisément ce que dit Clive Bates :

"Devrions-nous essayer d’obtenir le rejet du texte à la plénière du Parlement européen ? Une approche possible serait un simple amendement de suppression, remplacer par » La Commission consulte et publie une revue des risques, des avantages et des dispositions réglementaires pour la cigarette électronique dans les 12 mois et présentera des propositions législatives le cas échéant » . La valeur de cela dépend de la perspective d’obtenir une majorité au Parlement européen – qui est encore difficile à évaluer à l’heure actuelle. Il serait nécessaire de montrer certaines conséquences ou dommages involontaires assez flagrants et convaincre les députés d’aller sur le front."

Avatar du membre
vendetta72
Douglas
Douglas
Messages : 1707
Enregistré le : mar. 5 mars 2013, 18:33
Localisation : Ici et là
Genre : Femme

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar vendetta72 » ven. 20 déc. 2013, 07:17

divxboy a écrit :A mon humble avis, on est en seconde lecture (article 294 TFUE), l'amendement est toujours possible


et encore... je me demande si on est pas encore en première lecture quand on regarde la fiche de procédure de la directive (si tant est qu'elle soit à jour) : http://www.europarl.europa.eu/oeil/popu ... OD%29&l=FR

on peut lire ça en haut à droite et en rouge : En attente de la 1ère lecture du Parlement / lecture unique / 1ère phase du budget

et quand on clique sur le résumé de 08/10/2013 Décision du Parlement, 1ère lecture/lecture unique, on peut lire :

2012/0366(COD) - 08/10/2013 Texte adopté du Parlement, vote partiel en 1ère lecture/lecture unique

Le Parlement européen a adopté (560 voix pour, 92 contre et 32 abstentions) des amendements à la proposition de directive du Parlement européen et du Conseil relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres en matière de fabrication, de présentation et de vente du tabac et de ses produits.

La question a été renvoyée pour réexamen à la commission compétente. Le vote a été reporté à une séance ultérieure.

....


pour ce qui est de la 2e lecture par le PE, voici la procédure :

Le Parlement européen dispose de 3 mois (ce délai pouvant être porté à 4 mois) pour examiner la position du Conseil. La position du Conseil est renvoyée d'abord à la commission compétente au fond, qui élabore une recommandation pour la deuxième lecture du Parlement. La mise aux voix en séance plénière de la recommendation peut englober des amendements, mais ceux-ci sont limités. La deuxième lecture peut avoir 4 résultats: Le Parlement approuve la position du Conseil et l'acte est adopté; le Parlement n'adopte pas de décision dans le délai imparti, auquel cas l'acte est adopté tel qu'il avait été modifié par le Conseil en première lecture; Le Parlement rejette la position du Conseil en première lecture, auquel cas l'acte n'est pas adopté et la procédure prend fin; le Parlement propose des amendements à la position de première lecture du Conseil et transmet sa position au Conseil pour une deuxième lecture.

1. Si le Conseil n'accepte pas la position de première lecture du Parlement, il adopte une position de première lecture du Conseil qui est transmise au Parlement. Le Parlement reçoit également une communication de la Commission exposant sa position sur la position du Conseil et précisant les raisons pour lesquelles elle l'approuve ou la rejette.

2. Le dossier transmis au Parlement comprend:

• la position de première lecture du Conseil
• toutes les déclarations consignées dans le procès-verbal du Conseil dès lors que la position a été adoptée
• les motifs pour lesquels le Conseil a adopté sa position
• la position de la Commission

3. Une fois le dossier reçu et vérifié, le Président du Parlement fait une annonce en séance plénière, accusant réception de la position de première lecture du Conseil et de la communication afférente de la Commission. Le dossier est automatiquement transmis à la commission compétente au fond, qui est la même qu'en première lecture. Les dossiers sont disponibles dans toutes les langues officielles.

4. Contrairement à la première lecture, la deuxième lecture est soumise à des délais très stricts. Le Parlement doit se prononcer dans un délai de 3 mois (le PE ou le Conseil pouvant demander une prolongation d'une semaine). Si le Parlement considère que l'annonce de la position de première lecture du Conseil en séance plénière marque le commencement du délai, le Conseil considère que celui-ci court à partir de la date de réception de la position de première lecture du Conseil, en principe le lundi de la période de session.

5. La deuxième lecture en commission est en gros similaire à la première, mais le texte examiné est la position de première lecture du Conseil et non la proposition de la Commission. Seule la commission compétente au fond élabore un rapport; il n'y a pas d'avis d'autres commissions.

6. Le Conseil peut être invité à commenter sa position lors de la première réunion de la commission compétente au fond.
Le rapporteur (généralement le même député que celui qui a élaboré le rapport de première lecture) élabore un projet de recommandation, c'est-à-dire un rapport de deuxième lecture.

7. Le projet de recommandation comprend les amendements proposés par le rapporteur. Seuls les membres à part entière et les suppléants permanents de la commission compétente au fond peuvent présenter des amendements supplémentaires.

8. Des restrictions sont prévues en ce qui concerne les amendements de deuxième lecture en commission et en séance plénière. Ces amendements ne sont recevables que s'ils visent:

a. à rétablir entièrement ou partiellement la position de première lecture du Parlement

b. à dégager un compromis entre le Parlement et le Conseil,

c. à modifier une partie du texte du Conseil qui ne figurait pas ou qui s'écarte, sur le fond, de la proposition initiale de la Commission,

d. à tenir compte d'un fait ou d'une situation juridique nouvelle, intervenus depuis la première lecture.

10. Le président de la commission compétente statue sur la recevabilité des amendements.

11. Si l'élection du PE a eu lieu depuis la première lecture, le Président peut décider que les restrictions ne sont pas applicables.

12. Avant de procéder au vote, la commission peut demander que le président et le rapporteur examinent les amendements en commission en présence d'un représentant du Conseil et du commissaire compétent. À l'issue de cet échange, le rapporteur peut déposer des amendements de compromis.

13. La commission se prononce sur les amendements et la recommandation de deuxième lecture à la majorité simple.

14. À la suite du vote de la commission, la recommandation est transmise à l'Assemblée plénière.

15. La recommandation propose l'approbation, la modification ou le rejet de la position du Conseil en première lecture et comporte une justification succincte de la décision proposée.

16. La position du Conseil et la recommandation de deuxième lecture de la commission sont automatiquement inscrites au projet d'ordre du jour de la période de session pour le mercredi précédant le délai de la deuxième lecture du Parlement, mais le dossier peut être examiné au cours d'une période de session précédente.

17. La commission compétente, un groupe politique ou au moins 40 députés peuvent déposer des amendements en vue de la séance plénière.

18. Les amendements destinés à la séance plénière sont soumis aux mêmes restrictions qu'au stade de l'examen en commission. Le Président du Parlement statue sur la recevabilité des amendements déposés pour la séance plénière. La décision du Président est sans appel.

19. Avant de mettre les amendements aux voix en séance plénière, le Président peut demander à la Commission d'indiquer si elle est ou non disposée à les accepter.

20. Dans ce cas, le commissaire compétent expose la position de la Commission sur les amendements pendant le débat en séance précédant le vote. Comme pour la première lecture, la position de la Commission est élaborée par le groupe des relations interinstitutionnelles et ratifiée par la suite par les commissaires.

21. Le Conseil peut être, lui aussi, invité à formuler des observations.

22. La deuxième lecture peut déboucher sur les résultats suivants:

a. rejet de la position de première lecture du Conseil,

b. le Parlement ne se prononce pas dans le délai imparti,

c. approbation de la position de première lecture du Conseil sans modification (accord précoce de deuxième lecture),

d. le Parlement propose des amendements à la position de première lecture du Conseil.

23. La commission compétente, un groupe politique ou au moins 40 députés peuvent proposer le rejet de la position du Conseil. Cette proposition doit recueillir la majorité des suffrages des membres du Parlement c'est-à-dire la majorité absolue. Une telle proposition est mise aux voix avant de procéder au vote sur les amendements.

24. Le rejet de la position de première lecture du Conseil clôture la procédure législative: celle-ci ne peut être relancée que sur la base d'une nouvelle proposition de la Commission. À ce jour, cela n'est arrivé qu'une fois en juillet 2005, dans le contexte de l'examen de la directive relative au brevetage des logiciels. La position du Conseil fut rejetée à une majorité écrasante (648 voix contre 14 et 18 abstentions), ce qui donna le coup d'arrêt à la proposition. Cette affaire a posé le problème de savoir si la Commission peut retirer une proposition qui a franchi l'étape de la première lecture. Si la Commission maintient qu'elle a le droit de retirer une proposition à tout moment, le Parlement et le Conseil font valoir que, dès lors que le Conseil a adopté sa position en première lecture, c'est ce texte et non la proposition de la Commission qui constitue la base pour le reste de la procédure; par conséquent, la Commission ne peut pas retirer le texte, duquel elle n'est plus "propriétaire".

25. Si le Parlement ne se prononce pas dans le délai imparti, l'acte est réputé adopté tel qu'il se présente dans la position de première lecture du Conseil.

26. Si le Parlement approuve la position de première lecture du Conseil sans la modifier, la majorité simple des membres participant au vote est nécessaire.

27. Une fois adopté, l'acte législatif est soumis à la signature des Présidents et Secrétaires généraux du Parlement et du Conseil puis publié au Journal officiel.

28. Enfin, le Parlement peut proposer des amendements à la position de première lecture du Conseil. Ceux-ci doivent satisfaire aux critères de deuxième lecture et chaque amendement doit être approuvé à la majorité absolue des membres composant le Parlement.

29. Le résultat du vote est communiqué au Conseil et à la Commission.

30. Le traité prévoit expressément que la Commission émet un avis écrit sur les amendements du Parlement et que cela détermine le type de majorité nécessaire au Conseil; si, par exemple, le Conseil souhaite adopter un amendement du Parlement sur lequel la Commission a émis un avis défavorable, il doit le faire à l'unanimité.


http://www.europarl.europa.eu/aboutparl ... tails.html
Image

Avatar du membre
vendetta72
Douglas
Douglas
Messages : 1707
Enregistré le : mar. 5 mars 2013, 18:33
Localisation : Ici et là
Genre : Femme

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar vendetta72 » ven. 20 déc. 2013, 08:58

balbobi a écrit :C'est précisément ce que dit Clive Bates :

"Devrions-nous essayer d’obtenir le rejet du texte à la plénière du Parlement européen ? Une approche possible serait un simple amendement de suppression, remplacer par » La Commission consulte et publie une revue des risques, des avantages et des dispositions réglementaires pour la cigarette électronique dans les 12 mois et présentera des propositions législatives le cas échéant » . La valeur de cela dépend de la perspective d’obtenir une majorité au Parlement européen – qui est encore difficile à évaluer à l’heure actuelle. Il serait nécessaire de montrer certaines conséquences ou dommages involontaires assez flagrants et convaincre les députés d’aller sur le front."

ça ressemble peu ou prou à l'avis de la commission JURI sur la première mouture de la directive (à savoir médicalisation au dessus de 4 mg/ml)

extrait de l'amendement 65 proposé par JURI (sur lequel ENVI s'est bien sûr assis)

2. La Commission réalise, avant le 1er avril 2017, une étude sur les produits contenant de la nicotine, en consultation avec les différents acteurs et les États membres. Cette étude évalue la nécessité de mettre en place une législation spécifique relative aux produits contenant de la nicotine.
Image

Avatar du membre
casino
Douglas
Douglas
Messages : 1011
Enregistré le : lun. 1 juil. 2013, 13:36
Ecigarette (s) utilisée (s) : Ego-t, vision spinner 1300, kanger T2, e-liquide malawia, madura,
menthe fraiche.
Localisation : savoie
Genre : Homme
Âge : 71

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar casino » ven. 20 déc. 2013, 14:34

Super (comme d'hab) vendetta, si un jour la Suisse décide d'envahir l'Europe on sera tous convertis à la fondue avant
que le conseil la commission et le parlement pondent un texte autorisant la défense :mrgreen:
Image

Avatar du membre
mascal
Douglas
Douglas
Messages : 1000
Enregistré le : mer. 10 avr. 2013, 17:05
Ecigarette (s) utilisée (s) :
Evic VTC-Mini (x3: Noir, Blanc/Tiffany Blue, Tiffany Blue/Blanc)
SXK Nebula Wine (x3)
Je vape la base nature :)
Localisation : Nantes Westsiiiiide :)
Genre : Homme
Âge : 32

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar mascal » ven. 20 déc. 2013, 23:57

eaudouceeauforte a écrit :Ils n'ont pas pensé que les liquides pouvaient devenir...solides...


Le e-solid pour l'instant c'est pas ca, dans un dripper ca laisse une espece de cire apres usage :o

Mais j'ai eu la meme pensee que toi sur le coup ;) Et cette technologie sera peut etre aussi sure que le liquide dans quelques annees :-)
Image
"La meilleure ecig est celle qui ne vous fait pas retomber dans les analogiques." - Phil Busardo

Avatar du membre
Vidok
Chêne
Chêne
Messages : 684
Enregistré le : mar. 4 juin 2013, 00:16
Ecigarette (s) utilisée (s) : VAMO V5 SS Rainbow Heaven+V2/Mini ZMAX/iTaste 134 noir+SVD/Seven 22 Pionner4you/ E-Huge/Vision Spinner
KangerT3S/KangerT2/EVOD BCC/Mini Protank II V2/Protank V2/Aspire ET-S BDC+ CE5-S/Tank F17/Carto Boge/AGR V2/Aspire Nautilus/Aero Tank/Trap Tank V2 (Kir Fanis)/ICLEAR 30+30S/GP SnP V2/Taifun GT(clone)
Liquides préférés:Malibu(HALO)Poire(VDLV)Pink Lady(M.E.L)Red Astaire(T-juice)Zen Blend/Boba's Bounty
Localisation : ANGERS
Genre : Homme
Âge : 49

Re: 4e Trilogue ce soir: conseils de l’AIDUCE aux participan

Messagepar Vidok » sam. 21 déc. 2013, 00:04

Je continue à suivre les différents Topics sur le sujet et franchement je suis souvent perdu :roll:
Concrètement nous serons fixés à quelle date :?:
(même avec cette simple question , la réponse semble inconnue :( )
Image


Retourner vers « AIDUCE - Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarette Electronique (Consommateurs) »