SondagesVapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Vos avis nous intéressent !
Avatar du membre
Pataplume
Pommier
Pommier
Messages : 29
Enregistré le : mar. 31 oct. 2017, 09:42
Localisation : Genf, Schweizland
Genre : Homme

Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar Pataplume » mar. 31 oct. 2017, 15:48

Salut à toutes et à tous,

Je suis un petit nouveau sur le forum et un petit nouveau dans la vape en général. J'aime vaper (vapoter?) mais j'aime aussi fumer de temps en temps (des clopes, des clopes qui font rire, des cigares...).
Je fais un test en ce moment d'arrêt de la cigarette pour raison financière (ce qui me permet d'investir correctement dans la vape) mais si on me demande, je reste dans le camp des fumeurs.


Ma question (et sorry si c'est pas le bon sous-forum :? ) est la suivante, vous vous considérez comme :

- Vapoteur (vapeur) uniquement et êtes engagé dans un combat moral contre le tabac/les fumeurs ?

- Vapoteur (vapeur) / fumeur, jouissant des bénéfices des deux, alternant selon les situations (le duty free avant de partir en vacances...) ?

- Vapoteur (vapour) / fumeur friendly. Ancien fumeur, vous sortez toujours sur le balcon/terrasse avec vos amis fumeurs pour vapoter, vous prenez des pauses vape, vous êtes dans ce clan des gens dehors lors d'une sortie au bar même à -15 ?



Je m'explique et n'y voyez pas de jugement de valeur : je vis en Suisse proche de la frontière française, donc je suis imprégné des deux cultures.
La Suisse est un des plus gros pays de fumeurs dans le monde (c'est également un des plus gros producteurs) et même si la législation et la taxation sont similaires à la France, il n'y a jamais vraiment eu de fumeur-bashing. Le soir, ce n'est pas rare de voir des gens fumer dans les bars ou clubs... Et l'espérance de vie est tellement haute que les "excuses" du cancer n'ont pas encore bien prises (attention je me fais des ennemis :D ).
Du coup, quand on rentre dans un magasin de vape en Suisse (francophone en tout cas), c'est très détente, on parle des modèles, des liquides, des designs, des bricolages... On choppe des conseils sur comment faire des e-liquides avec du THC ou de la CBD... Il y a ceux qui font des gros nuages et ceux qui rajoutent leur nicotine discrètement (oui c'est illégal en suisse les e-liquide avec nicotine)....

Par contre mon expérience en France, c'était tout l'inverse. On rentre dans une sorte de secte d'extrémistes avec des affiches anti-tabac du sol au plafond. On essaye de vous faire devenir membre d'assos de vapeurs, on vous invite à des "vapéros" et surtout on vous montre qu'un vapoteur c'est une sorte d'être un peu supérieur qui a compris la vie. On est soit in, soit out. Alors je fais exprès d'exagérer, les gens sont charmants et veulent bien faire en vous "sortant" de l'univers démoniaque qu'est celui du fumeur de cigarette (et alors imaginez un "drogué") mais c'est beaucoup trop pour moi.

Donc j'ai vu sur ce forum qu'il y avait un peu de tous les profils et ça m'intéresse de voir s'il y a d'autres gens comme moi qui ne se prennent pas plus la tête que ça et qui aiment fumer de temps en temps et sont fiers de le dire.
Image
Image

LaurentR
Cyprès
Cyprès
Messages : 236
Enregistré le : lun. 2 mars 2015, 12:48
Genre : Homme

Re: Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar LaurentR » mar. 31 oct. 2017, 16:22

Je suis à 100% d 'accord avec toi

L'addiction principale (de mon point de vue) est la nicotine (la gestuelle pas autant, après ca depends des personnes), et je trouve amusant aussi les vapoteurs qui sont profondéments anti tabac et qui disent que la cigarette les degoutent, que plus jamais ils y toucheront

Personnelement je vape quasi en permanance (reconstructible et compagnie pas juste un clearo) mais je fume avec plaisir une cigarette pendant un apéro (voir même un petit pétard :))

Ce qui me dérange le + est justement cette mentalité "être supérieur"
Beaucoup de personnes vont dire que non, mais si c'est clairement l'impression qui se dégage

Mais je suis désolé , justement en reprenant les termes de ces mêmes personnes , on peut arreter de fumer sans aucun effort grace à la vape (quelle merveilleuse invention :D) donc il n'y a, à mon sens du moins, pas le moindre mérite à arreter de fumer en se mettant à vaper

Perso je vape par plaisir uniquement (les saveurs, les nuages :D), ni pour raison de santé ni rien , je ne constate d ailleurs aucune différence au niveau poumons, retour du gout etc... (encore une fois ca ne concerne que mon expérience je ne souhaite pas généraliser pour cette partie)

Regardez d'ailleurs dans les années 50 fumer était synonyme de liberté de grands espaces de cowboy... Limite on conseillait de fumer pour guérir de la bronchite !:p

La comparaison n'est pas nécessairement très adéquate vu qu'à ce jour avec les réseaux sociaux et les progrès de la recherche, la vision est autre, il apparait clairement que la vape est bien moins nocive que le tabac , maintenant des effets long terme de n importe quel substance, principe actif ne peuvent etre mesurés avant au moins 30 voir 40 ans justement, donc un peu d'humilité, les personnes qui vont systématiquement casser et rejeter les études à charge contre la vape feraient bien de les lire (même si moi le premier je ne suis quasiment jamais tombé sur une étude à charge valable, exemple celle où la vape est 50X plus cancérigène, forcement si tu crames ton coton sur une machine à fumer à 15 Volts sur un T2 tu vapes du coton brulé du coup... ;))

Tout ça pour dire un peu d'humilité, on a pas arreté de fumer pasqu on est supérieur ni plus intelligent, juste pasqu on a trouvé un systeme qui nous conviens et qui somme toute se rapproche en tout point de la cigarette (gestuelle, inhalation...) à contrario des patchs, chewing gum et compagnie

Et je met sincèrement au défi n'importe quel vapoteur qui vape min à 6 mg voir 3 mg en dripper de ne pas toucher à sa vape NI à une clope pendant trois ou quatre jours
Si une panne matérielle arrive un dimanche par exemple sans aucune alternative et que le voisin à côté a un bon vieux paquet de clope même de gitanes brunes sans filtres je suis convaincu que la majeure partie d'entre nous iraient se ruer chez lui pour gratter une clope ;)

Voila en gros, je m'inclus dans le lot de tout ce que je peux dire là concernant la faiblesse vis à vis de la nicotine, mon opinion n'engage que moi bien sûr mais je suis vraiment convaincu que trois jours sans vape (pour faire large) avec seulement une cigarette comme alternative la très grande majeure partie des vapoteurs se rueraient vers la bonne vieille tueuse en même pas une après midi

Avatar du membre
falken
Douglas
Douglas
Messages : 2008
Enregistré le : mar. 16 juil. 2013, 22:52
Ecigarette (s) utilisée (s) : HCigar vt75, HotCig Dx75, VaporShark rDNA40, Nebox, Dripbox, iStick20-30-50-100W, Cuboid, Reo Grand ; Cyclone, RM2, Nautilus/BVC, Subtank mini & Protank4, Aspire Atlantis 7ml/Triton/Cleito, Morphtank
liquides Tiki, Fcukin' Flava Freezy Grapes et DIY (menthe-citron)

Adhérez à l'AIDUCE:
http://www.aiduce.org
Localisation : Paris
Genre : Homme
Âge : 48

Re: Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar falken » mar. 31 oct. 2017, 17:40

Je suis vapoteur, arrêté de fumer, milite pour qu’on sépare les deux sujets et en particulier l’addiction au tabac de l’habitude agréable de vapoter, les interdits (pas tous légitimes déjà) des fumeurs de la liberté polie des vapoteurs. Ce qui ne m’empêche en rien de fréquenter et respecter les fumeurs, ni ne me donne une quelconque supériorité, même si je vante les mérites du vapotage à ceux qui veulent essayer ou veulent arrêter la clope, je peux comprendre, et surtout accepter et tolérer, les goûts des autres.
Et non le vapotage, la consommation sans maux significatifs de nicotine en générale (vape, snus, gommes, sprays, etc) ne remplit de loin pas les critères de l’addiction, qui est pour mémoire une maladie mentale (qui amha ne concerne pas tous les fumeurs et de loin).
Et non il ne faut pas 30-40 ans pour évaluer les effets long terme de substances connues, nombre de choses que nous consommons ont moins de 20ans sous leur forme consommée actuelle. Il y a même une discipline, la toxicologie, qui fait cela...

Bonne vape (et pataplume, rejoins helvetic vape pour défendre ton droit à acheter et consommer des produits que tu apprécies).
Image

Avatar du membre
Emirius
Hypérion
Hypérion
Messages : 5912
Enregistré le : lun. 23 mai 2016, 22:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : * 3 iStick Pico 75W, iStick 100WTC,
Evic Primo 2.0, Ikonn 220
* mod méca GUS22
* GS Air V2 16.5, Nautilus mini, Assa
* Melo III 2&4ml, Melo II like, ECR heads
* Serpent mini&Alto, Conqueror, Avocado 22,
* SXK Taifun GT III, 2 Coppervape GT III,
Kayfun Mini V3+, Kayfun V5,
Tilemahos Armed, 2 Hurricane V2
* Crown, Ammit, Pharaoh (+deck2)
* Toutes résistances en DIY, avec ou sans plateau/tête
* Liquide DIY : Bases, Nico, Concentrés, Additifs
Avec balance au 0.1 g (marre des ml&gouttes).
Localisation : Nantes
Genre : Homme
Âge : 64

Re: Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar Emirius » mar. 31 oct. 2017, 17:51

J'ai traité le sujet de la dépendance ici :
Discussion autour de la dépendance
viewtopic.php?f=7&t=195079&hilit=d%C3%A9pendance

Oui, la nicotine, quand on fume, devient addictive (vitesse de montée au cerveau).
Pour la vape, il semble que cela ne soit pas le cas (molécules plus grosses de nicotine qui ne pénètrent pas jusque dans les micro-alvéoles des poumons).

Ce que nous pensons ici, c'est que plus l'on fume en vapant, plus cela maintient l'addiction.

Quant au dégoût du tabac (de sa fumée, odeurs et conséquences), c'est bien connu de nombre d'entre nous.

Ce que nous ne confondons pas, généralement, c'est la dépendance à la nicotine et fumer plutôt que vaper.
C'est ce dernier objectif qui est le plus courant.

C'est s'interdire de fumer et de vaper, tout arrêter, qui est un piège pour beaucoup, la "volonté" des uns n'étant pas celles des autres (cf. sujet sur la dépendance).
Adhérent n°7234 AIDUCE
Marc Aurèle a écrit :Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.

Image

Avatar du membre
avalaunch33
Hypérion
Hypérion
Messages : 10695
Enregistré le : sam. 15 juin 2013, 16:56
Ecigarette (s) utilisée (s) :  
~~~~~~~~~
Batterie : eGo C-Twist 650, eGo C-Twist 1000 (tout ça prend la poussière)
~~~~~~~~~
mod : iStick 20W, HANA MODZ (HotCig), Innokin SVD, iTaste v3, Nemesis (clone) + Kick, Nemesis Mixed (clone) + Kick
~~~~~~~~~
Clearo : Kanger EVOD, T3s, MT3s (tous en secours)
Utilisation en priorité (résistance mono coil refaite) d'aerotank (normal et méga) et de Nautilus
~~~~~~~~~
Carto : X8 - Abandon définitif
~~~~~~~~~
Reconstructible - Aqua V2, Russian 91% (clone), utilisation ponctuelle: IGO-L, TaiFun GT (clone), Kayfun 3.1 (clone), Pulse-G (clone), Kraken (clone)
~~~~~~~~~
Genre : Non spécifié

Re: Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar avalaunch33 » mar. 31 oct. 2017, 19:16

Le soucis chez les francophone, c'est que non content de manier la langue française avec élégance et précision, ils en profitent pour nous asséner quelques vérités bien senties (bon, en même temps, on le mérite... pire, parfois, on le cherche... :mrgreen: )

Donc, en tant que bon français de base, râleur à l'extrême, j'ai le droit de préciser que, personnellement, je ne suis dans aucune de ces catégories (et de très loin en plus ! :twisted: ).

J'ai fait le choix personnel de ne JAMAIS rien fumer, ni de près, ni de loin. Donc je me permet de dire que, quelque soit l'addiction considérée, non ce n'est pas du plaisir (on le trouve ailleurs suffisamment facilement :roll: ) et NON, vous n'avez pas votre libre arbitre lorsque vous affirmez que c'est une liberté de la pratiquer. L'exemple du défaut de matériel est bien choisi, il faudrait également l'appliquer à d'autres drogues dites "sociales" (cela évite de chercher des explications) comme l'alcool ou le cannabis (certains cumulent, c'est du vice... :twisted: ). OUI, on peut se passer de tout et NON, rien n'est obligatoire.

Je peux d'autant mieux en parler que je ne vapote pas non plus (ni nicotiné ni à 0 mg). Ce monde étrange où on s’envoie des substances plus ou moins naturelles à l'intérieur de ses poumons m'est complètement étranger (bon, quand le voisin démarre son diesel allemand, je mange, comme tout le monde).

Du coup, j'ai une approche extérieure du monde de la vape. J'en connais les contraintes, les avantages, les combats (et leur raison... aller faire un tour dans un service d'oncologie même lorsqu'on n'est concerné ni de près ni de loin fait toujours froid dans le dos... et oui, j'ai conscience que je ne suis à l'abri de rien). Ne voir que le côté militantisme voir sectaire d'une partie de la vape, c'est se voiler la face. Je peux affirmer, étant neutre bien que non helvète, qu'il existe le même militantisme et le même sectarisme de l'autre côté. Croire qu'en pratiquant les deux mondes facilite le dialogue est un leurre, on n'est pas l'un et l'autre. En tout cas, on ne peut pas espérer être reconnu ni par l'un, ni par l'autre. Personnellement, je supporte plutôt bien la fumée du tabac mais le fait que le fumeur n'envisage pas un seul instant que son plaisir petit égoïste étroit entraîne automatiquement un tabagisme passif imposé unilatéralement à tout autre personne présente m'horripile presque autant que le fait qu'il considère unilatéralement qu le vaste monde n'est qu'un cendrier géant et que c'est un geste citoyen que d'écraser méchamment son mégot polluant n'importe où et certainement pas dans la poubelle juste à côté (oui, je sais, pas en Suisse... certains ignorent leur bonheur... :mrgreen: ). Alors, oui, le fumeur, quelque soit la substance, a des circonstances atténuantes. Non, il n'a pas d'excuses.
Le vapoteur, lui, a, historiquement (merci TF1), un réflexe identitaire limite violent, en tout cas militant. LE soucis, effectivement, c'est que lorsque la minorité silencieuse est devenu visible et bruyante (on appelle ça être dans le sens de l'histoire), l'effet de masse est devenu malheureusement incompatible avec le discernement et/ou le cas particulier. Les effets de bords sont redoutables et ne pas choisir un camp (volontairement ou non) n'aide pas à l'intégration (la France a préféré la république à la fédération, ce n'est pas pour rien, elle ne peut pas fonctionner autrement, ce n'est pas dans notre adn historique). On peut le regretter mais on peut aussi voir l'ensemble plutôt neutre et non considérer les extrémistes comme la pensée commune.

En conclusion, la seule bonne solution, c'est de ne pas commencer. A partir de là, on voit très bien que rien n'est obligatoire ni indispensable. Et que donc que chacun doit trouver sa voie personnelle en essayant d'en imposer le moins possible aux autres mais sans se laisser faire non plus. Mais rejeter la faute sur les autres, c'est faire preuve d'irresponsabilité et d'incohérence.

C'est à partir de là que, habituellement, je commence à ramasser les tomates, mais j'ai l'habitude, j'ai choisi. :joker:

Avatar du membre
Pataplume
Pommier
Pommier
Messages : 29
Enregistré le : mar. 31 oct. 2017, 09:42
Localisation : Genf, Schweizland
Genre : Homme

Re: Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar Pataplume » jeu. 2 nov. 2017, 11:33

avalaunch33 a écrit :Le soucis chez les francophone, c'est que non content de manier la langue française avec élégance et précision, ils en profitent pour nous asséner quelques vérités bien senties (bon, en même temps, on le mérite... pire, parfois, on le cherche... :mrgreen: )

Donc, en tant que bon français de base, râleur à l'extrême, j'ai le droit de préciser que, personnellement, je ne suis dans aucune de ces catégories (et de très loin en plus ! :twisted: ).

J'ai fait le choix personnel de ne JAMAIS rien fumer, ni de près, ni de loin. Donc je me permet de dire que, quelque soit l'addiction considérée, non ce n'est pas du plaisir (on le trouve ailleurs suffisamment facilement :roll: ) et NON, vous n'avez pas votre libre arbitre lorsque vous affirmez que c'est une liberté de la pratiquer. L'exemple du défaut de matériel est bien choisi, il faudrait également l'appliquer à d'autres drogues dites "sociales" (cela évite de chercher des explications) comme l'alcool ou le cannabis (certains cumulent, c'est du vice... :twisted: ). OUI, on peut se passer de tout et NON, rien n'est obligatoire.

Je peux d'autant mieux en parler que je ne vapote pas non plus (ni nicotiné ni à 0 mg). Ce monde étrange où on s’envoie des substances plus ou moins naturelles à l'intérieur de ses poumons m'est complètement étranger (bon, quand le voisin démarre son diesel allemand, je mange, comme tout le monde).

Du coup, j'ai une approche extérieure du monde de la vape. J'en connais les contraintes, les avantages, les combats (et leur raison... aller faire un tour dans un service d'oncologie même lorsqu'on n'est concerné ni de près ni de loin fait toujours froid dans le dos... et oui, j'ai conscience que je ne suis à l'abri de rien). Ne voir que le côté militantisme voir sectaire d'une partie de la vape, c'est se voiler la face. Je peux affirmer, étant neutre bien que non helvète, qu'il existe le même militantisme et le même sectarisme de l'autre côté. Croire qu'en pratiquant les deux mondes facilite le dialogue est un leurre, on n'est pas l'un et l'autre. En tout cas, on ne peut pas espérer être reconnu ni par l'un, ni par l'autre. Personnellement, je supporte plutôt bien la fumée du tabac mais le fait que le fumeur n'envisage pas un seul instant que son plaisir petit égoïste étroit entraîne automatiquement un tabagisme passif imposé unilatéralement à tout autre personne présente m'horripile presque autant que le fait qu'il considère unilatéralement qu le vaste monde n'est qu'un cendrier géant et que c'est un geste citoyen que d'écraser méchamment son mégot polluant n'importe où et certainement pas dans la poubelle juste à côté (oui, je sais, pas en Suisse... certains ignorent leur bonheur... :mrgreen: ). Alors, oui, le fumeur, quelque soit la substance, a des circonstances atténuantes. Non, il n'a pas d'excuses.
Le vapoteur, lui, a, historiquement (merci TF1), un réflexe identitaire limite violent, en tout cas militant. LE soucis, effectivement, c'est que lorsque la minorité silencieuse est devenu visible et bruyante (on appelle ça être dans le sens de l'histoire), l'effet de masse est devenu malheureusement incompatible avec le discernement et/ou le cas particulier. Les effets de bords sont redoutables et ne pas choisir un camp (volontairement ou non) n'aide pas à l'intégration (la France a préféré la république à la fédération, ce n'est pas pour rien, elle ne peut pas fonctionner autrement, ce n'est pas dans notre adn historique). On peut le regretter mais on peut aussi voir l'ensemble plutôt neutre et non considérer les extrémistes comme la pensée commune.

En conclusion, la seule bonne solution, c'est de ne pas commencer. A partir de là, on voit très bien que rien n'est obligatoire ni indispensable. Et que donc que chacun doit trouver sa voie personnelle en essayant d'en imposer le moins possible aux autres mais sans se laisser faire non plus. Mais rejeter la faute sur les autres, c'est faire preuve d'irresponsabilité et d'incohérence.

C'est à partir de là que, habituellement, je commence à ramasser les tomates, mais j'ai l'habitude, j'ai choisi. :joker:


Ahah, même si j'ai beaucoup apprécié te lire et voir avec quelle aisance tu manipules la langue française, je ne m'attendait pas à rencontrer quelqu'un comme toi sur ce forum :D
Je ne vais pas lancer de tomates et surtout je ne vais pas essayer d'argumenter outre mesure vu la fermeté de ta position. J'ai jeté un hameçon pour voir ce que j'allais récolter, et sur ce point je ne suis pas déçu.
Je te souhaite bien évidement d'être immortel vu que tu ne cèdes à aucun "vice". ;)

LaurentR a écrit :
Ce qui me dérange le + est justement cette mentalité "être supérieur"
Beaucoup de personnes vont dire que non, mais si c'est clairement l'impression qui se dégage


Je suis contente de pas être le seul.

LaurentR a écrit :Perso je vape par plaisir uniquement (les saveurs, les nuages :D), ni pour raison de santé ni rien , je ne constate d ailleurs aucune différence au niveau poumons, retour du gout etc... (encore une fois ca ne concerne que mon expérience je ne souhaite pas généraliser pour cette partie)


C'est aussi cette question qui me fait douter. La majorité des gens vont faire croire qu'en tant que fumeurs, nous étions/sommes dans un monde obscure, sans saveur, sans joie, avec un teint terne, incapable de courir pour attraper le bus, on sent mauvais...
C'est ce qui m'a poussé à arrêter de fumer il y a 5/6 ans (net, sans nicotine, rien) et au bout de 3 mois, je n'ai senti aucune différence. Autant dire que j'ai eu l'impression d'avoir été roulé et que j'ai re fumé de plus belle.

falken a écrit :Bonne vape (et pataplume, rejoins helvetic vape pour défendre ton droit à acheter et consommer des produits que tu apprécies).


En posant la question avec quelques vendeurs dans 3 magasins différents, un seul m'a dit "oui, bon ça ferait moins voyou de vendre des liquides avec nicotine plutôt que de la rajouter derrière le comptoir".
Du coup, je ne vois pas vraiment l'importance du militantisme. Surtout que même si j'adore voter, je pense que 99% de la population n'en a rien à secouer de savoir si la nicotine est vendue ou offerte dans les magasins non ?
Et puis, si je peux fumer mon joint dans la rue sans me faire arrêter, je pense que je peux vapoter ce que je veux sans qu'un policier me demande d'analyser mon liquide et voir si j'ai bien respecté le quota d'importation de nicotine.
Encore une fois, je suis ouvert à la discussion et je me réjouis d'entendre tes arguments.
Image
Image

Avatar du membre
falken
Douglas
Douglas
Messages : 2008
Enregistré le : mar. 16 juil. 2013, 22:52
Ecigarette (s) utilisée (s) : HCigar vt75, HotCig Dx75, VaporShark rDNA40, Nebox, Dripbox, iStick20-30-50-100W, Cuboid, Reo Grand ; Cyclone, RM2, Nautilus/BVC, Subtank mini & Protank4, Aspire Atlantis 7ml/Triton/Cleito, Morphtank
liquides Tiki, Fcukin' Flava Freezy Grapes et DIY (menthe-citron)

Adhérez à l'AIDUCE:
http://www.aiduce.org
Localisation : Paris
Genre : Homme
Âge : 48

Re: Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar falken » jeu. 2 nov. 2017, 11:49

Une seule réponse Pataplume : les autres, la liberté (ne rêve pas, si rien n'est fait cela vous sera effectivement interdit, y compris "derrière le comptoir"), la lutte contre la désinformation.
Image

Avatar du membre
Vulthor
Chêne
Chêne
Messages : 713
Enregistré le : ven. 6 mai 2016, 11:40
Ecigarette (s) utilisée (s) : box: Joyetech Evic VTC mini - Lost Vape Efusion Duo DNA 133/200
ATO: Bellus - Hobo V3.1 [clone] - Nautilus Mini - OBS Engine - Serpent mini - Troll V2 - Tsunami
Localisation : 75013
Genre : Homme
Âge : 35

Re: Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar Vulthor » jeu. 2 nov. 2017, 12:00

Je suis vapoteurs, fumeurs tolérants, je leurs jette pas la pierre, je l'ai été.
Aucuns fumeurs n'a été discourtois à mon égard, certains m'ont tenu des débats sur les dangers potentiel de la vape car certains ont du mal avec le concept de réduction des risques de ka vape vis à vis de l'arrêt total.

Bien plus d'intolérance des non fumeurs qui même en plein air et pour peu que le vent pousse la vapeur vers eux me jettent des regards noirs.

Felipem
Cyprès
Cyprès
Messages : 236
Enregistré le : mer. 14 sept. 2016, 11:18
Genre : Non spécifié

Re: Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar Felipem » jeu. 2 nov. 2017, 15:06

Vapoteur, ancien fumeur. Je suis fumeur friendly dans la mesure où je n'ai rien contre les gens qui fument. Quand je leur parle de vape, c'est pour partager mon expérience du phénomène, positive. Tant mieux si ça les intéresse.
Je ne suis pas fumeur friendly dans la mesure où j'ai quelque chose contre le fait qu'ils me fument dans la tronche :-)
Mais à ce compte-là je ne suis pas vape-friendly non plus!

Quand je fumais, j'essayais de ne pas déranger les gens.
Maintenant que je vape, ça n'a pas changé.
Généralement, je trouve la fumée plus dérangeante que la vapeur. Mais prendre un gros cloud gras et sucré dans la tronche quand on a rien demandé, ça ne me fait pas plaisir.
En fait, c'est très simple, chacun fait ce qu'il veut avec ses bronches mais laisse celles des autres tranquilles.
Bref, je ne juge pas les gens sur base de leurs choix de vie, mais sur base de ce qu'ils se permettent d'infliger aux autres ou pas.

Avatar du membre
Jordane G.
Pommier
Pommier
Messages : 64
Enregistré le : sam. 18 nov. 2017, 12:45
Ecigarette (s) utilisée (s) : Eleaf TC40W - Smok R80TC - Nautilus 2 / Mini / X
Genre : Homme
Âge : 37

Re: Vapeur/fumeur - Vapeur/fumeur friendly - Vapeur extremiste ?

Messagepar Jordane G. » mer. 13 déc. 2017, 21:13

Les fumeurs puent de près et de loin, ceux qui vapent çà dépend... Mais le vrai problème c'est les cons*, car ils sont partout.

* Personnes qui profitent pleinement de vivre seul en communauté.
3mg... 10W... à chacun sa vape


Retourner vers « Sondages »