Le coin des NouveauxLe contrôle de température (TC) pour les nuls

Espace réservé à ceux qui débutent avec la e-cigarette ou qui envisagent de se lancer.
Avatar de l’utilisateur
westsand
Hypérion
Hypérion
Messages : 5730
Enregistré le : lun. 7 mai 2012, 22:06
Ecigarette (s) utilisée (s) : Mods:
Chi you, nemesis, king V5

Atos:
Taifun GT, Trident V1/V2, Patriot, Chi You, Overdose, Quasar, Zenith V2, Tobh atty V2, Onslaught, Plume veil, Magma

kit:
Vapor giant mini "black edition"

Set-up électro:
Evic VTC mini, bellus, subtank mini V2, Crius
Localisation : Bordeaux
Genre : Homme
Âge : 44

Le contrôle de température (TC) pour les nuls

Messagepar westsand » jeu. 26 nov. 2015, 13:49

Hello tout le monde,

Je vous propose un topic qui permettrait d'échanger nos informations et de discuter autour du contrôle de température. C'est une nouvelle pratique qui peut paraître compliquée et difficile à cerner pour les gens qui ne connaissent pas encore. Et puis c'est tellement récent que même les vapoteurs expérimentés se cherchent un peu. Par contre, c'est un peu la tendance du moment et on voit apparaître pas mal de boxs qui ont cette fonctionnalité. Donc, si vous voulez poser des questions, parler de votre expérience, partager vos informations ou juste vous familiariser, soyez les bienvenus ici. ;)

Après, il existe un autre topic qui traite du sujet plus en profondeur ici: http://www.forum-ecigarette.com/les-mods-et-atos-f1357/le-tc-et-ses-subtilites-t180120.html
Moi, j'ai choisi de faire un autre topic qui serait plus abordable pour les débutants et moins axé sur la théorie et les compétences techniques et purement scientifiques. Je trouve que c'est complémentaire et qu'il faut les deux. Donc, j'espère qu'il aura sa place à coté du topic "Le TC et ses subtilités".


Pour commencer, à quoi sert le contrôle de température ?


Le contrôle de température permet de définir une température que la résistance ne doit pas dépasser. D'après les informations que j'ai pu récolter ici et là, il semblerait que si on dépasse une température de 290°C le fil résistif (la résistance) se mette à produire un élément nocif appelé "acroléine" (potentiellement cancérigène). Nous savons que c'est ce produit que nous sentons lorsque nous faisons un dry-hit. Le dry hit est le résultat d'un échauffement du fil résistif alors qu'il n'y a plus de liquide. Le temp control permet de régler une valeur de température que le fil ne doit pas dépasser et ainsi de nous protéger de l'acroléine. Par exemple, on pourra terminer son tank de liquide sans s'en être rendu compte et le TC (pour temp control) se chargera de baisser la puissance pour éviter tout danger. J'ai testé avec mon evic vtc mini dès que je l'ai reçue. J'ai mis ma mèche de coton japonais dans la résistance et j'ai fait feu sans l'avoir imbibée de liquide. En temps normal, j'aurais brûlé mon coton et il y aurait probablement eu un dégagement d'acroléine avec un méchant dry hit. Mais là, non. C'est comme si le bouton fire n'avait pas fonctionné, tout simplement. Le temps control a vu que fil s'échauffait trop fort et trop vite et il a diminué la puissance en un quart de seconde. J'ai pu constater que mon coton était resté bien blanc, comme neuf. Il n'y a pas que le dry hit qui puisse amener un fil à 290°C. On peut, si on vape de manière intensive sans laisser la résistance se refroidir, faire monter la température très haut. Certaines personnes comme moi vapent de cette façon. On appelle cela le chainvaping. Et lorsqu'on vape de cette façon, on sent vraiment que l'atomiseur devient bouillant. Parfois, le drip tip, s'il est en métal devient bouillant aussi. On ose même pas imaginer à quelle température est la résistance à l'intérieur. Le TC est là aussi pour ça. Ça nous permet de continuer à chainvaper sans danger. Bref, deux applications très utiles. Mais on pourrait aussi parler de la température de la vape avec les fruités ou les menthols qui peuvent se retrouver en vape chaude sur certains atos, ce qui n'est pas très agréable. L'utilisation du contrôle de température va permettre de réduire la température de la vape (en trouvant les bons réglages bien-sur) pour que l'on puisse vaper ses fruités et ses menthols correctement. Le même ato pourra vaper plus frais ou plus chaud selon notre envie (avec une baisse de puissance et donc un volume de vapeur restreint si on veut vaper plus frais, mais après c'est une question de réglage). Là on entre dans les détails. De même, lorsqu'on vape l'été, on pourra baisser la température pour éviter d'avoir un atomiseur bouillant et une vape chaude. :geek:
Voilà pour les applications.

Et comment ça marche ?


Pour faire du temp control, on ne mesure pas la température dans la résistance. Il n'y a pas une sonde qui mesure la température. On utilise un fil résistif spécial (ni200 pour ma part, titane, inox 316L etc...) dont la valeur (en ohms) bouge en fonction de la chaleur de celui ci. Plus la résistance chauffe et plus la valeur de la résistance augmente. la résistance est mesurée à froid sans presser sur le bouton fire pour ne pas la faire chauffer. On verrouille cette valeur pour que le chipset puisse faire ses calculs par la suite. C'est une action qui est demandée à l'utilisateur et qui demande de verrouiller manuellement la résistance via un bouton de réglage du mod. Il sait dorénavant que la résistance fait tant de ohms à température ambiante (en fait il semble que ce soit 20°C sur nos box). C'est la base qui sert de point de départ et c'est très important pour que les calculs ne soient pas faussés. Il va alors pouvoir calculer la température en fonction des variations de la valeur de la résistance, les deux étant liéés. Au moment où on va appuyer sur le bouton fire, le fil va chauffer et la valeur de la résistance va augmenter. Comme si le fil se dilatait sous l'effet de la chaleur (augmentant sa résistance). Les chiffres sont alors interprétés en degrés grâce à une courbe (coefficient de chauffe) qui est propre au métal ou à l'alliage utilisé dans la résistance.
Pour que cette valeur soit fiable, il faut que le verrouillage de la température se fasse avec un atomiseur froid (il faut que l'ato n'ait pas servi juste avant) car tous les calculs seraient faussés par la suite. Une résistance ayant déjà chauffé serait plus haute qu'à température ambiante et à la fin on aurait un écart de température par rapport à ce qui est affiché. C'est ainsi qu'il faut faire attention à ne pas oublier cette étape à chaque fois qu'on change d'ato ou qu'on refait une résistance. De même, on évitera de verrouiller sa résistance en plein été sur la plage ou dans la rue en plein hivers (il faut rester proche des 20°C). Une visse mal serrée sur un plateau reconstructible, un peu d'oxydation ou du juice sur le pin 310 du mod ou de l'ato, et le calcul de la température sera faussée. Il faut que les contacts soit parfaitement propres. :geek:

L'utilisation du TC au quotidien


Là ou avant on utilisait simplement les watts pour régler sa vape, on va maintenant utiliser les watts et le TC en même temps. Les watts vont servir à donner une certaine réactivité à la chauffe. Ce réglage permet d'envoyer plus ou moins fort. C'est une sorte d'attaque. Quand au TC, il vient réguler la température quand celle ci est atteinte. Ainsi, on comprend que plus on monte dans les watts et plus la limite de température est atteinte rapidement. Tant que la limitation de température n'est pas atteinte, le mod fonctionne comme tout mod power en wattage variable, et lorsque la température est atteinte, le TC se met en action et baisse la puissance automatiquement pour rester à cette température et ne jamais la dépasser. Dans les faits, on ne se rend compte de rien. Une bonne box va réguler la température sans que ça change quoi que se soit au rendu de la vape. On peut ainsi trouver de nouveaux réglages qui n'existaient pas avant. Moi, ce que je fais, c'est que je règle d'abord ma température limite et ensuite la manière d'y arriver. On peut notamment mettre une température assez basse, par exemple à 210°C, pour ne pas vaper un fruité trop chaud et décider de mettre une attaque à 30 watts pour éviter l'effet diesel de la résistance. On aura une vape qui ne sera pas trop chaude et on fera moins de vapeur, mais avec suffisamment de puissance pour que la température soit atteinte tout de suite. Avant, quand on se contentait de baisser les watts pour vaper frais, ça fonctionnait mais ça occasionnait un effet diesel (la résistance mettait plus de temps à chauffer). Là, avec le réglage du TC, on peut changer cela et avoir une courbe de chauffe plus directe. Le tout va être de trouver ses réglages en fonction de ses envies. C'est ainsi que l'on peut jouer avec le temp control pour trouver le meilleur rendu pour chaque juice. Un menthol se vapera frais de préférence quand un tabac aura souvent un réglage plus élevé de la température. C'est au feeling de chacun. C'est beaucoup plus précis qu'avant où on n'avait que les watts pour trouver son sweat spot. Avec le temp control, on affine encore plus le rendu de la vape. :inlove:

Voilà, c'était mes petites explication du temp control (je remercie Antony, alias Altmenorg sur le forum pour son excellente vidéo du pipeline pro 2 dont j'ai tiré toutes mes infos). Si vous voulez la voir, c'est ici:

https://www.youtube.com/watch?v=EM9rC1AV0BE

J'espère que je ne vous ai pas perdu et que vous avez accroché à ma petite leçon. C'est maintenant à vous de partager et discuter. Je n'ai fait que lancer le topic. Je peux avoir oublié plein de choses où m'être trompé parfois. Alors n'hésitez pas à intervenir. Merci de m'avoir lu. :respect:
Modifié en dernier par Patricko le sam. 2 janv. 2016, 14:22, modifié 2 fois.
Raison : modification du titre avec autorisation de l'auteur
Image

soukette
Chêne
Chêne
Messages : 733
Enregistré le : mar. 27 août 2013, 01:34
Ecigarette (s) utilisée (s) : http://www.efvi.eu/index.fr.html
Genre : Femme
Âge : 43

Re: Le TC pour les nuls

Messagepar soukette » jeu. 26 nov. 2015, 14:16

:respect:

merci West pour ce post!

je vais bientôt investir dans l'evic vtc et je pense que ce lieu me sera d'une grande utilité!
Image
adhérente nº 2385

vapotheure
Douglas
Douglas
Messages : 2163
Enregistré le : mar. 9 avr. 2013, 09:16
Ecigarette (s) utilisée (s) : Pour soutenir ceux qui nous défendent:
http://www.aiduce.fr
Genre : Non spécifié

Re: Le TC pour les nuls

Messagepar vapotheure » jeu. 26 nov. 2015, 14:17

Merci pour ton topic, très clair pour quelqu'un comme moi qui n'a pas encore testé le TC :respect:
Image

Avatar de l’utilisateur
vapotec
Hypérion
Hypérion
Messages : 3839
Enregistré le : ven. 8 nov. 2013, 06:10
Localisation : Truth or Consequences, New Mexico
Genre : Homme
Âge : 102

Re: Le TC pour les nuls

Messagepar vapotec » jeu. 26 nov. 2015, 14:22

C'est correct excepté ceci :

Westsand a écrit :Au moment où on va appuyer sur le bouton fire, le fil va chauffer et la valeur de la résistance va augmenter. Comme si le fil se dilatait sous l'effet de la chaleur (augmentant sa résistance).


Un fil métallique se dilate toujours en fonction de la température, mais sa résistivité ne va pas varier pour autant.

Le phénomène dont on parle ici est différent. C'est la variation de la résistivité du métal en fonction de la température mais qui n'a rien à voir avec la dilatation d'un métal en fonction de cette même température.

Pour plus de précision :
http://f5zv.pagesperso-orange.fr/RADIO/ ... 23B26.html
Modifié en dernier par vapotec le jeu. 26 nov. 2015, 14:26, modifié 1 fois.
Adhérent AIDUCE 1960
Sinon, allez le LOSC !

Avatar de l’utilisateur
~ Mad ~
Hypérion
Hypérion
Messages : 3333
Enregistré le : mer. 29 oct. 2014, 16:29
Ecigarette (s) utilisée (s) : Le minimum vital... ;)
Genre : Homme
Âge : 37

Re: Le TC pour les nuls

Messagepar ~ Mad ~ » jeu. 26 nov. 2015, 14:25

L'acroléine, c'est la VG qui la produit... Pas le Dry Hit sur coton sec... ;)

wintermute

Re: Le TC pour les nuls

Messagepar wintermute » jeu. 26 nov. 2015, 14:36

Quelques petites bricoles noyées au milieu de plein de bonnes choses :

L’acroléine ne provient pas de la dégradation du fil résistif mais de celle du glycérol (ou glycérine végétale - VG - pour les intimes).
Le dry hit provient d'une trop forte montée en température du eliquide (d'où production d’acroléine). C'est le même phénomène que de jeter une seule goutte d'eau froide dans une poêle chaude.
Le coefficient de chauffe est le ratio entre la puissance et la surface de métal en contact avec le liquide (en W/mm²). Il n'a rien a voir avec la courbe reliant température et résistance.
La montée en température du corps de l'atomiseur - en cas de 'vape à la chaîne' - ne vient pas d'une surchauffe de la résistance mais est liée à l'accumulation de chaleur dans les matériaux qui composent le corps de l'atomiseur et à l'intertie thermique de ces derniers.

Pour les débutants, d'autres informations pourraient être utiles :

Le fonctionnement en contrôle de température n'est pas réservé aux atomiseurs reconstructibles. Plusieurs fabricants de clearomiseurs proposent des résistances 'toutes prêtes' adaptées à cet usage.
Tous les matériels 'TC' ne se valent pas : certains vont fournir une sensation très hachée, d'autres très douces. D'où des différences de prix importantes.
Pour que le TC fonctionne de manière la plus transparente possible, il faut que tout le reste soit adapté : l'alimentation en liquide et en air doivent être suffisantes. Un liquide trop visqueux qui peine à alimenter la résistance : surchauffe et coupures à répétitions. Même chose pour un réglage d'arrivée d'air trop serré qui refroidira insuffisamment la résistance.
Un réglage à 300°C sur une box TC ne signifie pas que l'on va produire de l’acroléine : le refroidissement par l'air va conserver le système de vaporisation à une température 'saine'. Comme le lait qui arrête de déborder dès qu'on souffle dessus.

Bravo pour ton texte, c'est en effet très utile de faire ce genre de synthèses pour celles et ceux qui nous rejoignent et pourraient être - à juste tire- un peu perdus dans un forum d'une telle taille ;)

Avatar de l’utilisateur
westsand
Hypérion
Hypérion
Messages : 5730
Enregistré le : lun. 7 mai 2012, 22:06
Ecigarette (s) utilisée (s) : Mods:
Chi you, nemesis, king V5

Atos:
Taifun GT, Trident V1/V2, Patriot, Chi You, Overdose, Quasar, Zenith V2, Tobh atty V2, Onslaught, Plume veil, Magma

kit:
Vapor giant mini "black edition"

Set-up électro:
Evic VTC mini, bellus, subtank mini V2, Crius
Localisation : Bordeaux
Genre : Homme
Âge : 44

Re: Le TC pour les nuls

Messagepar westsand » jeu. 26 nov. 2015, 14:37

Merci pour votre intervention et vos précisions. En effet, je peux me tromper car je débute également en TC. :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
avalaunch33
Hypérion
Hypérion
Messages : 9674
Enregistré le : sam. 15 juin 2013, 16:56
Ecigarette (s) utilisée (s) :  
~~~~~~~~~
Batterie : eGo C-Twist 650, eGo C-Twist 1000 (tout ça prend la poussière)
~~~~~~~~~
mod : iStick 20W, HANA MODZ (HotCig), Innokin SVD, iTaste v3, Nemesis (clone) + Kick, Nemesis Mixed (clone) + Kick
~~~~~~~~~
Clearo : Kanger EVOD, T3s, MT3s (tous en secours)
Utilisation en priorité (résistance mono coil refaite) d'aerotank (normal et méga) et de Nautilus
~~~~~~~~~
Carto : X8 - Abandon définitif
~~~~~~~~~
Reconstructible - Aqua V2, Russian 91% (clone), utilisation ponctuelle: IGO-L, TaiFun GT (clone), Kayfun 3.1 (clone), Pulse-G (clone), Kraken (clone)
~~~~~~~~~
Genre : Non spécifié

Re: Le TC pour les nuls

Messagepar avalaunch33 » jeu. 26 nov. 2015, 15:55

ça mériterait un pdf pour pouvoir être mis à jour plus facilement...

Avatar de l’utilisateur
RobertDD
Douglas
Douglas
Messages : 1049
Enregistré le : mer. 9 oct. 2013, 06:53
Genre : Homme

Re: Le TC pour les nuls

Messagepar RobertDD » jeu. 26 nov. 2015, 16:37

Merci westsand pour ton effort et ce nouveau topic :respect:

Quelques remarques ont été faites, il y aura sans doute d'autres apports.
Je voudrais juste (!) proposer un changement de titre.
Si on s'adresse aux nouveaux, "TC" ne me semble pas adapté. "Le contrôle de température pour les nuls" serait peut-être plus explicite.
Image

Avatar de l’utilisateur
Erlin
Hypérion
Hypérion
Messages : 5025
Enregistré le : lun. 10 déc. 2012, 16:30
Ecigarette (s) utilisée (s) : Il n'y a que Maille qui m'aille...
Genre : Homme

Re: Le TC pour les nuls

Messagepar Erlin » jeu. 26 nov. 2015, 17:46

"On verrouille cette valeur pour que le chipset puisse faire ses calculs par la suite. C'est une action qui est demandée à l'utilisateur et qui demande de verrouiller manuellement la résistance via un bouton de réglage du mod."

Désolé, mais ...non.
Sur un DNA40, sur une evicVT /VTC, ou une P4U D2, la valeur de la résistance est lockée par défaut et sert de base pour le calcul de la température.
Les fonction de "Lock" manuel sur un Dna ou un evic ne sont là que pour contrer les ajustement ("refinement") que l’électronique fait périodiquement en ajustant la valeur de la résistance après rodage / usure.

The DNA 40D does “refinement” of the ohm reading when the mod is idle. This means it monitors the coil resistance and updates the ohm reading if it can be made more accurate. It is common for refinement to lower ohms by 0.01-0.02 below the initial reading after the mod has been sitting for several minutes, it should not cause an increase in resistance or a fluctuation; that is likely a coil connection issue.

La fonction de "lock atty" des dernières version du DNA annule juste cette fonction, mais ne locke pas une résistance qui est forcément déjà verrouillée ( si elle ne l'était pas ça ne marcherait pas !)

La fonction "d'atty lock" a été critiquée, vu qu'en cas de montage foireux ou problème de connexion, le remède est pire que le mal... :(
Image


Le rhinocéros est un gros ongulé, mais qui osera le lui dire en face ?


Retourner vers « Le coin des Nouveaux »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Gigab, ViperGTX, xeens et 15 invités