Etudes de marchéProjet Dipron : dilution progressive de la nicotine

Rubrique permettant à ceux qui veulent se lancer de poser des questions. Les règles générales du forum en particulier la neutralité sont de rigueur ici. La rubrique ne pourra pas être utilisée par les vendeurs installés.
Règles du forum
Rubrique permettant à ceux qui veulent se lancer de poser des questions. Les règles générales du forum en particulier la neutralité sont de rigueur ici. La rubrique ne pourra pas être utilisée par les vendeurs installés.
Avatar du membre
Thibaud
Pommier
Pommier
Messages : 60
Enregistré le : mar. 18 oct. 2011, 18:51
Genre : Non spécifié

Projet Dipron : dilution progressive de la nicotine

Messagepar Thibaud » mer. 30 mars 2016, 13:27

Salut à tous,

Voilà, j'ai pas mal hésité à créé ce sujet. En fait, j'hésite depuis le début. Mais après quelques échanges avec Bru, je me dis que pourquoi pas...

Comme certains ont pu le lire, je suis à l'initiative d'un projet apprécié par certains, moins par d'autres : le projet Dipron. Je vais vous le présenter rapidement tout ça. Mais avant j'aimerai simplement faire un petit point sur ce qu'il est, et pourquoi je l'ai fait.

Quand j'ai arrêté de fumer, je suis passé à la vape. Je voulais, pour plusieurs raisons personnelles, tout arrêter. Ma dépendance m'a fait faire le yoyo entre la vape, la substitution, et la reprise de la clope. La méthode qui fut efficace pour moi, c'est une dilution progressive des concentrations inhalées : je diluait ma fiole de e-liquide, avec un e-liquide un peu moins dosé.
Pour moi, ces changements était trop brusques, trop importants, et trop rapides. Même passer de 12 à 11, je sentais un manque. J'ai finalement tout de même atteint le 0, et je ne vape qu'occasionnellement désormais.
Si j'ai conçu le Dipron, ce n'est pas pour les vapoteurs expérimentés, et satisfaits de leurs conso. Je pense que la vape doit être libre, et chacun fait ce qu'il veut. C'est d'ailleurs pour ça que le projet est parfois moins bien reçu sur des forums de vapoteurs chevronnés qu'à d'autres endroits. Je veux être bien clair sur le fait que le Dipron ne se destine qu'à ceux qui veulent réduire ou supprimer la nicotine, par une méthode de réduction progressive. Ca convient à certains, ça ne convient pas à d'autres, mais je pense que plus il y aura d'initiatives variées dans le monde de la vape, plus elle sera valorisée dans notre société.
Le second point, c'est que je n'ai pas une position tranchée sur la nicotine. Je sais ce qu''elle est, et ce qu'elle n'est pas. Je ne suis ni pour la diaboliser, ni pour l'angéliser. En fait, je ne porte aucun jugement sur ce que chacun veut faire de cette nicotine. Mais je pense que c'est bon aussi de rester à l'écoute de ceux qui disent : "voilà, je ne veux plus en être dépendant".

--------

Le Dipron est un dispositif basé sur un principe de 3 réservoirs communicants. Il permet de réduire de façon progressive la nicotine. Le % de réduction qui démarre aux alentours de 1% à 2% à chaque remplissage d'un ato. Le but était de concevoir un dispositif simple d'utilisation, et plus précis qu'une dilution maison.

Image

Son objectif est de permettre la transition entre deux concentrations de e-liquide, par exemple 12 à 6, en évitant les effets paliers. Ces transitions se font après 90ml consommés. A l'atteinte de chaque nouvelle concentration, l'utilisateur peut avoir une phase de consolidation de celle-ci, en la stabilisant sur une durée de son choix. Il contrôle alors la durée totale du dispositif. Que ce soit pour réduire, ou que ce soit pour supprimer la nicotine inhalée. D'ailleurs, un grand merci au fofo, car c'est ici et grâce aux échanges que j'ai eu que j'ai compris l'importance du temps et du contrôle de cette durée.

Voilà un exemple d'utilisation :
Image
La courbe ci-dessus est celle d'un utilisateur de Dipron ayant commencé à 18 mg/ml et consommant 6ml/jour.
Il réduit à 12 mg/ml, mais décide de s'accorder quelques jours avant une nouvelle réduction. Puis il passe à 6 mg/ml. Et décide de s'accorder cette fois-ci 1 mois, avant de réduire à nouveau pour atteindre 0 mg/ml de nicotine inhalée.



Et voilà une courbe des durées, mais sans phase de stabilisation. Elle donne une idée des taux de réductions obtenus :
Image

Concrètement, c'est un dispositif simple, avec 3 réservoirs et un réseau de gouttières échangeant air et e-liquides. Le caractères progressif de la réduction des concentrations repose sur un principe de double dilution. Une première se fait dans le réservoir central, qui alimentera une seconde dilution dans le réservoir inférieur dans lequel l'utilisateur prélève pour remplir son ato.

Image

J'ai essayé de faire une vidéo (merci paint et moviemaker...) pour illustrer le principe de fonctionnement :

phpBB [video]


J'ai lancé une campagne de financement participatif pour pouvoir concevoir le Dipron. Vous la retrouverez ici :

http://www.kisskissbankbank.com/dipron-pour-e-cigarette-objectif-0-nicotine

Si le projet vous plait, qu'il peut plaire à d'autres, ou si vous pensez qu'il peut avoir un intérêt, n'hésitez pas à le relayer. C'est un petit projet de coeur, sur lequel je ne fais aucun bénéfice. Mais que je cherche à mener à bien, parce que c'est quelque chose qui me parle.


Thib

Avatar du membre
vapot'man
Sapin
Sapin
Messages : 316
Enregistré le : jeu. 26 mars 2015, 15:35
Ecigarette (s) utilisée (s) : pro 2 plus +kayfun 5+ pipeline pro slim+aerotank v2+mini nautilus+dripper hobbit+mini subtank v2 +box:cool fire 4+le kronos + Serpent RDTA+ diy 814+vdlv+black cirkus, les grands and rock & roll, AIDUCE we are !
[url=https://ticker.aiduce.org][img]https://ticker.aiduce.org/gilbert29.[url=https://ticker.aiduce.org][img]https://ticker.aiduce.org/gilbert29.png[/img][/url]png[/img][/url]
Localisation : BZH
Genre : Homme
Âge : 52

Re: Projet Dipron : dilution progressive de la nicotine

Messagepar vapot'man » mer. 30 mars 2016, 14:27

:D Bonjour, je doit informer les débutants et vapers confirmés que la nicotine ne représente aucun danger dans la vape, mais dans le tabac, 'oui' puisque elle est fumée avec les goudrons monoxyde de carbone, acétone ect...et dizaines de produits toxiques, un reviewer anglais a commencé avec du 52mg par ml, donc vous pouvez débuter avec du 20 ou 18 mg pour arrêter d'fumer, moi je suis en 6 et reprend du 12mg par moments pour assurer ma défume, 'P Busardo' dans une vidéo récente a critiqué un produit en 0 et 5 mg/ml avec des gros clouds, en disant que c'est complétement inutile si on veut arrêter de fumer. A ce propos un fabricant va sortir sa nicotine 'made in france' et sera plus 'safe' dans son traitement, et c'est une bonne nouvelle. Pour moi ce genre de projet sera utile quand il restera 1 demi million de fumeurs en France, et c'est pas demain la veille, continuons a encourager la vape aux fumeurs, et ce gratuitement et bénévolement, bonne vape .
[url][/url]][/url]l=https://ticker.aiduce.org]Image[/url


Retourner vers « Etudes de marché »