BON 9ième ANNIVERSAIRE FORUM-ECIGARETTE.COM

Les médias parlent de nousRADIO ARC EN CIEL - Comment arreter de fumer ?

Un espace ou nous centralisons les articles ou les vidéos dans lesquels les médias parlent de notre cher forum
Avatar du membre
Randall
Douglas
Douglas
Messages : 1013
Enregistré le : lun. 13 sept. 2010, 19:15
Ecigarette (s) utilisée (s) : iStick Eleaf, Aspire
Localisation : PARIS
Genre : Homme
Contact :

Re: RADIO ARC EN CIEL - Comment arreter de fumer ?

Messagepar Randall » dim. 18 déc. 2011, 18:36

shamo a écrit :Je rejoins tout à fait l'avis d'Amanda (et d'autres) quant aux propos de Randall sur les substituts nicotiniques. Le problème c'est que Randall fait exactement ce qu'il reproche aux labos, à savoir retenir les choses qui l'arrangent. Ajoutez à cela une lecture biaisée des statistiques quand ce n'est pas tout simplement de la mauvaise foi.

Lecture biaisée des statistiques ? Je les choisis, les indique en référence, et effectivement m'enquiers assez systématiquement des liens d'intérêt des auteurs. Oui, c'est mon droit à une certaine subjectivité. Ceci dit, j'apprécierais que cette critique soit mieux documentée pour pouvoir y répondre. Je lis cela comme une insinuation - non fondée. Références svp...

shamo a écrit :Nier la dépendance à la nicotine en donnant l'exemple de la femme enceinte, c'est oublier quelques détails. [...] Alors la question est simple, tous ces gens sont-ils des ***[censure auto terme diffamatoire]*** ? Je ne le pense pas.

Nous disons au contraire que ces gri-gris recommandés par des experts liés à l'industrie rendent stupides et déresponsabilisent. Les nombreux et récents scandales pharmaceutiques (Mediator, HPV, Alzheimer, etc.) ont fourni la preuve que ces liens d'intérêt sont un facteur de risque sanitaire. Les approches se dispensant de produits chimiques d'aide au sevrage n'ont pas d'effets secondaires par contre...
Le fumeur - la fumeuse dans cet exemple - imagine que continuer à absorber de la nicotine pharmaceutique va l'aider à se passer de nicotine, et malheureusement cela ne se confirme pas dans les faits. Cela rend le fumeur "stupide" au sens où il se convainc qu'il a un problème - lui- alors que c'est la faute d'une solution de sevrage inefficace autant qu'inutile. Je critique la désinformation du marketing d'industriels intéressés, et préconise plutôt de faire appel à la compréhension de la dépendance par le fumeur, faire appel à son intelligence : c'est plus judicieux. Il n'y a aucune raison de nier le rôle psychostimulant de la nicotine, que tout fumeur ressent bien. Et d'ailleurs, à ce titre, la nicotine pharmaceutique n'est pas un "placebo" : elle est active, même à très faible dose !

J'aurais aimé que ceux qui critiquent mes propos remarquent que je n'assimile pas la nicotine prétendument "thérapeutique" à la nicotine de e-liquide. J'en suis au même stade que la plupart des vapoteurs sur ce forum, en constatant que la cigarette électronique permet de se défaire assez généralement, et aussi assez facilement et durablement de la cigarette de tabac, et que ceci se fait - le plus souvent disent les études - avec un dosage en nicotine. Et dans les 75 articles sur la ecig dans Unairneuf.org, je ne crois pas qu'il y en ait eu un seul rejetant cette approche de réduction du risque. Pas de faux procès svp. : je ne critique que des recommandations s'imposant aux professionnels de santé, celles de l'Afssaps (2003) tout particulièrement et qui constituent toujours la norme d'une corporation :
Recommandation Afssaps mai 2003 a écrit :Le traitement nicotinique de substitution est la thérapeutique la plus ancienne et la mieux évaluée et présente un rapport bénéfice/risque particulièrement élevé. Il doit être privilégié. Le suivi et l’accompagnement psychologiques doivent toujours être associés à la prescription des médicaments du sevrage.
Malheureusement, sans suivi ni accompagnement psychologiques, le service rendu de la nicotine pharmaceutique est NUL. Une référence récente ? Les pAAAtchs font encore pschitt http://www.unairneuf.org/2011/12/patchs-match-pschitt-chest.html.
Je trouve troulant aussi que cinq ans après son lancement, aucune étude sur l'efficacité de la varénicline (marque Champix de Pfizer) en population générale ait été publiée. On ne dispose que de tests expérimentaux avec des volontaires bien choisis. Bizarre, non ?

shamo a écrit :La question de savoir si la dépendance est psychologique ou physique me semble mineure finalement. Il s'agit juste de constater que l'on a un comportement mettant en jeu notre santé, qu'on en est parfaitement conscient mais qu'on n'arrive pas a s'arrêter. Que ce soit l'esprit ou le cerveau qui réclame une clope ne change pas grand-chose (et puis au fond, tout se passe dans le cerveau en somme).

Oui, ces catégories sont intéressantes sur le plan académique. En pratique, le cerveau permet de faire face aux envies de fumer. Et je crains qu'il n'y ait que lui à pouvoir le faire dans la durée, sans drogues palliatives...

shamo a écrit :Randall pense pouvoir généraliser son expérience à tout le monde, c'est là qu'il se trompe. En fait sa méthode me fait penser à du Allen Carr relooké.
Reconnaître cet héritage, ça pose problème à qui ? Pas à moi. Allen Carr est vraiment une référence dans le monde du tabac. Il est certainement l'homme qui a aidé le plus grand nombre de fumeurs à arrêter en Europe, avec ses millions d'ouvrages en particulier. Comprendre comment - et pourquoi - sa méthode est relativement efficace n'est pas évident. Les professionnels de santé sont vraiment dans leur monde purement biologique et ne peuvent appréhender ces approches de bon sens et pour eux trop simples. Je suis honoré que le Pr Molimard, le fondateur de la tabacologie en France, m'ait demandé de présenter la "méthode Allen Carr" aux étudiants du Diplôme Universitaire de Tabacologie (Paris XI) : il a dû lui sembler que je la connaissais assez bien... et qu'il était regrettable que les tabacologues diplômés la méconnaissent autant. Le résumé de l'intervention est publié (gratuitement) sur Unairneuf.org pour référence.
Il est difficile de faire mieux que ce que permet cette méthode, autant sur le plan quantitatif (taux de succès durable) que sur le plan qualitatif du confort de la période d'arrêt. J'ai inventé quelques techniques pour tenter d'y parvenir, dont un outil de pronostic d'échec : ce n'est pas un modèle de la réussite mais en détermine une condition nécessaire, ce qui permet d'éviter les tentatives vouées à l'échec (pour l'instant on n'a pas mieux). En final, je crains que l'élément déterminant soit dans la tête - et occasionnellement la physiologie - des candidat(e)s à l'arrêt sollicitant une aide : le processus de sélection, notamment par le paiement de la prestation, la confiance que l'intervenant sait établir, etc. jouent à mon avis plus que telle ou telle astuce. Il est plus aisé d'arrêter en groupe, il est plus aisé d'aider des personnes en bonne santé, etc... Comme il est plus aisé d'aider des personnes en bonne santé, prendre les fumeurs pour des malades comme y sont incités les professionnels de santé semble assez contre-productif.

shamo a écrit :Enfin je dit ça à vue d'œil puisqu'il ne la décrit pas au final. C'est d'ailleurs pas très sympa de réserver aux plus fortunés une méthode si efficace.

Merci de cesser ces attaques soupçonneuses ad hominem. Ma participation à ce forum comme à l'émission de la Radio Arc en Ciel sont bénévoles et je me garde d'y faire pas la promotion de mes services. Si vous avez une demande à formuler, je vous invite à me l'adresser en messagerie privée.
On ne combat pas un désir avec une interdiction.

shamo
Pommier
Pommier
Messages : 62
Enregistré le : sam. 1 oct. 2011, 15:37
Ecigarette (s) utilisée (s) : Ego-T
Genre : Homme

Re: RADIO ARC EN CIEL - Comment arreter de fumer ?

Messagepar shamo » lun. 19 déc. 2011, 01:12

Lecture biaisée des statistiques ? Je les choisis, les indique en référence, et effectivement m'enquiers assez systématiquement des liens d'intérêt des auteurs. Oui, c'est mon droit à une certaine subjectivité. Ceci dit, j'apprécierais que cette critique soit mieux documentée pour pouvoir y répondre. Je lis cela comme une insinuation - non fondée. Références svp...

Ça tombe bien, votre dernier billet (http://www.unairneuf.org/2011/12/patchs ... chest.html) est un bon exemple de lecture biaisée des statistiques. (Et j'ai d'autres exemples, mais j'ai aussi besoin de dormir.)
Donc dans cet article cous comparez les conseils donnés actuellement par les médecins américains, avec les méthodes utilisées par les anciens fumeurs. Mais il manque beaucoup d'informations pour conclure péremptoirement comme vous le faites :
Combien de fois les anciens fumeurs ont-ils essayé d'arrêter avant d'y parvenir ? A quelle époque ont-ils arrêté (l'étude ne permet pas d'isoler ceux qui ont arrêter quand les substituts nicotiniques n'existaient pas encore ) ?

Voilà la passage qui vous permet d'affirmer la supériorité de l'arrêt franc :
Par rapport aux fumeurs actuels, les anciens fumeurs ont significativement indiqué qu'ils étaient plus susceptibles d'avoir tenté une approche par arrêt franc et moins susceptibles d'avoir essayé des thérapies recommandées pour arrêter de fumer.

Mais ça ne permet pas de savoir avec quelle méthode l'essai fructueux à été fait. Qu'est-ce qui vous permet d'exclure ceux qui ont échoué une dizaine de fois sans rien avant de réussir avec des patchs ?

Vous concluez donc :
il est plus probable d'être redevenu non fumeur par arrêt franc qu'en ayant eu recours aux "solutions médicales recommandées ayant fait leur preuves scientifiquement et patati et patata"

Ben non, désolé.

J'ai inventé quelques techniques pour tenter d'y parvenir, dont un outil de pronostic d'échec : ce n'est pas un modèle de la réussite mais en détermine une condition nécessaire, ce qui permet d'éviter les tentatives vouées à l'échec (pour l'instant on n'a pas mieux). En final, je crains que l'élément déterminant soit dans la tête - et occasionnellement la physiologie - des candidat(e)s à l'arrêt sollicitant une aide : le processus de sélection, notamment par le paiement de la prestation, la confiance que l'intervenant sait établir, etc. jouent à mon avis plus que telle ou telle astuce. Il est plus aisé d'arrêter en groupe, il est plus aisé d'aider des personnes en bonne santé, etc... Comme il est plus aisé d'aider des personnes en bonne santé, prendre les fumeurs pour des malades comme y sont incités les professionnels de santé semble assez contre-productif.

Effectivement sélectionner les candidats à l'arrêt est un bon moyen de doper ses statistiques. Chose que la médecine ne peut déontologiquement pas faire.

Ma participation à ce forum comme à l'émission de la Radio Arc en Ciel sont bénévoles et je me garde d'y faire pas la promotion de mes services.

Verbatim de l'émission : "Ma méthode..." , "Moi j'ai une solution", ...
Votre avatar, les articles que vous citez renvoient bien vers votre site, qui lui-même renvoie vers vos services, non ?
Image

Avatar du membre
Amanda
Hypérion
Hypérion
Messages : 4955
Enregistré le : ven. 18 févr. 2011, 19:15
Ecigarette (s) utilisée (s) : E-Power
Mako Maksi
Vmod
Joker VV
Genre : Femme
Contact :

Re: RADIO ARC EN CIEL - Comment arreter de fumer ?

Messagepar Amanda » lun. 19 déc. 2011, 20:25

@ Randall

Juste en ce qui concerne le Champix :

Je trouve troublant aussi que cinq ans après son lancement, aucune étude sur l'efficacité de la varénicline (marque Champix de Pfizer) en population générale ait été publiée. On ne dispose que de tests expérimentaux avec des volontaires bien choisis. Bizarre, non ?


Le Champix n'est pas seulement décrié pour son inefficacité. Le Champix est depuis le mois de janvier 2011 montré du doigt par l'Afssaps comme étant un médicament "à risque". Il fait partie de la liste des 77 médicaments qui doivent être surveillés et seront à terme retirés.

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/la-liste-des-77-medicaments-surveilles-par-l-afssaps_957770.html

Il me paraît donc inutile de seulement l'évoquer comme une solution éventuelle au sevrage tabagique. Un médecin averti et digne de ce nom préfèrera ne plus le prescrire...

Avatar du membre
scoof
Hypérion
Hypérion
Messages : 3753
Enregistré le : lun. 31 août 2009, 21:26
Ecigarette (s) utilisée (s) : Provari Mini Blue Led
Provari V1
Sturm mod
____________________________________
The DID
Mini SW
Liquinator AL 3ml + Carto DC 1.5ohms.
Cartos Boge + Sturminator
Localisation : Limoges
Genre : Homme
Âge : 34

Re: RADIO ARC EN CIEL - Comment arreter de fumer ?

Messagepar scoof » mar. 20 déc. 2011, 00:56

Pourquoi le sujet derive t'il la dessus? on n'est pas la pour parler de l'emission? :evil:

Sinon sympa l'interview, dommage que les animatrices ne te laissent pas en placer une .... Et parfois j'ai pu remarquer ce ton moqueur qui m'insupporte chez les sceptiques...

Sinon iMo t'avais le micro dans la tronche tout le long t'aurais pu accrocher ton mod sur le support du micro :twisted:
Image

Avatar du membre
iMODiRiS
Administrateur
Administrateur
Messages : 33557
Enregistré le : mar. 5 août 2008, 22:03
Ecigarette (s) utilisée (s) :
► Titanide
► iStick
► Precise 18
► eVod
Localisation : Ile de France
Genre : Homme
Âge : 39

Re: RADIO ARC EN CIEL - Comment arreter de fumer ?

Messagepar iMODiRiS » mer. 18 janv. 2012, 11:39

L'émission de radio m'informe de l'ouverture de son facebook, ou l'on peut réécouter les anciennes emissions.

https://www.facebook.com/HorsNorme.Emis ... ns?sk=wall
Image

Alexandra9996
Rosier
Rosier
Messages : 4
Enregistré le : ven. 16 mai 2014, 10:30
Genre : Non spécifié

Re: RADIO ARC EN CIEL - Comment arreter de fumer ?

Messagepar Alexandra9996 » sam. 17 mai 2014, 18:37

je viens de mater la partie 1 et franchement ça avait l'air sympa et détendu ;

http://www.comment-arreterdefumer.com/


Retourner vers « Les médias parlent de nous »