SantéEt si le danger venait de l'atomiseur ?

Espace réservé aux sujets concernant la santé.
Règles du forum
IMPORTANT !!!


Ceci est un forum public, lieu d'échanges et de soutien. Les points de vue ou conseils qui y sont exprimés n'engagent que leurs auteurs et ne peuvent en aucun cas se substituer aux avis des professionnels de la santé. et nous vous invitons à toujours consulter un professionnel de la santé pour tout renseignement spécifique concernant une question de santé personnelle. Ne faites pas de demande de diagnostic, ni d'avis medical. Servez-vous de ce lieu pour parler de vos expériences, mais pas pour une prescription. Les échanges que vous lirez ne peuvent pas être considérés comme des avis médicaux.
Avatar du membre
VapeNDiy
Douglas
Douglas
Messages : 1437
Enregistré le : sam. 29 avr. 2017, 00:42
Genre : Homme
Âge : 45

Re: Et si le danger venait de l'atomiseur ?

Messagepar VapeNDiy » sam. 16 sept. 2017, 02:31

et c'est justement ma question, sachant que , sans parler de clone, il y a pas mal de modèles fabriqués ... allez je vais le dire, en Chine (même si ce n'est pas pour ça que c'est moins bien, mais où la comm' est disons ... plus ... "legère?"). Et c'était surtout, comme tu l'as bien dis, le "semblent être honnête".

en fait j'aime pas (plus) lire "plaqué or" sans savoir ce qu'il y a en dessous (sans compté les mauvaises traductions ou "plaqué doré" devient "plaqué or")
Image

Avatar du membre
drovich
Douglas
Douglas
Messages : 2135
Enregistré le : jeu. 15 avr. 2010, 18:38
Ecigarette (s) utilisée (s) : Istick Pico
Cyclone AFC Vicious Ant
Serpent RTDA
Ammit 22mm
King Tobacco Fifty
Absinthe rouge VDLV
Localisation : Annecy (74)
Genre : Homme
Âge : 44

Re: Et si le danger venait de l'atomiseur ?

Messagepar drovich » mar. 19 sept. 2017, 12:43

Comment décrassez vous votre coil sans faire de dry burn (et sans changer de coil bien sûr) ? Vu que cela ne semble pas bon pour la santé...

Ceci dit, ne pas aspirer la vapeur pendant un dry burn me parait logique, mais pourquoi cela est il mauvais pour la santé de vaper après un dry burn ?

Sinon, je vape entre 10 et 12w à 3mg mais trop souvent et j ai du mal à me passer de ce plaisir...
Ma HIFI :
SBT Fidelity Audio #2 - KINGREX Psu Mk2 - WW Gold Starlight 6 coax
TEAC UD-501 DAC - VOVOX Textura
AUDIOMAT Opéra Référence - MOG 2919
KEF R900

Image

Avatar du membre
RobertDD
Douglas
Douglas
Messages : 1050
Enregistré le : mer. 9 oct. 2013, 06:53
Genre : Homme

Re: Et si le danger venait de l'atomiseur ?

Messagepar RobertDD » mer. 20 sept. 2017, 03:58

drovich a écrit :... pourquoi cela est il mauvais pour la santé de vaper après un dry burn ?
Une température élevée entraînerait (?) un modification de la structure du métal qui lâcherait (?) ensuite plus de particules lors de chaque chauffe.
Je ne sais pas si c'est réellement dangereux :roll: . Dans le doute je m'abstiens sauf dans les rares cas où je ne peux pas faire mon nettoyage habituel.

drovich a écrit :Comment décrassez vous votre coil sans faire de dry burn (et sans changer de coil bien sûr) ? Vu que cela ne semble pas bon pour la santé...
Perso, après retrait du coton, je passe dans le coil la tige qui m'a servi à le confectionner (il faut faire ça en vissant-dévissant).
Ensuite, sous un filet d'eau et en maintenant bien la tige pour ne pas déformer le coil, je le gratte avec un tournevis plat pour décrocher la calamine.
Le métal retrouve sa couleur et son brillant.
Les spires de mes coils son serrées ; c'est plus difficile si elles sont séparées.
Un coup de brosse - ou pas - pour éliminer tous les petits bouts noirs.
Je profite pour bien rincer l'ato. Cotonage et c'est reparti.

Avec un peu d'habitude c'est très rapide - guère plus long que les dry burns à la Trippers que je faisais auparavant. Je mets plus de temps pour m'assurer de bien placer mon coton que pour ce nettoyage.
Je ne refais mon coil complètement que pour le plaisir d'en rouler un de temps en temps ... Nostalgie :inlove:
Image

Avatar du membre
drovich
Douglas
Douglas
Messages : 2135
Enregistré le : jeu. 15 avr. 2010, 18:38
Ecigarette (s) utilisée (s) : Istick Pico
Cyclone AFC Vicious Ant
Serpent RTDA
Ammit 22mm
King Tobacco Fifty
Absinthe rouge VDLV
Localisation : Annecy (74)
Genre : Homme
Âge : 44

Re: Et si le danger venait de l'atomiseur ?

Messagepar drovich » mer. 20 sept. 2017, 12:16

Merci !
Ma HIFI :
SBT Fidelity Audio #2 - KINGREX Psu Mk2 - WW Gold Starlight 6 coax
TEAC UD-501 DAC - VOVOX Textura
AUDIOMAT Opéra Référence - MOG 2919
KEF R900

Image

Avatar du membre
drovich
Douglas
Douglas
Messages : 2135
Enregistré le : jeu. 15 avr. 2010, 18:38
Ecigarette (s) utilisée (s) : Istick Pico
Cyclone AFC Vicious Ant
Serpent RTDA
Ammit 22mm
King Tobacco Fifty
Absinthe rouge VDLV
Localisation : Annecy (74)
Genre : Homme
Âge : 44

Re: Et si le danger venait de l'atomiseur ?

Messagepar drovich » mer. 20 sept. 2017, 14:34

Difficile de nettoyer l interieur et le dessous du coil. Peut être avec une petite brosse à ongles... en espérant que cela ne laisse pas des particules de plastique...
Ma HIFI :
SBT Fidelity Audio #2 - KINGREX Psu Mk2 - WW Gold Starlight 6 coax
TEAC UD-501 DAC - VOVOX Textura
AUDIOMAT Opéra Référence - MOG 2919
KEF R900

Image

Avatar du membre
RobertDD
Douglas
Douglas
Messages : 1050
Enregistré le : mer. 9 oct. 2013, 06:53
Genre : Homme

Re: Et si le danger venait de l'atomiseur ?

Messagepar RobertDD » ven. 22 sept. 2017, 06:19

Ça a aussi été mon problème au début.

Il y a quelques temps, j'utilisais une petite brosse pour l'intérieur. Mais en fait, c'est une zone qui s'encrasse très peu ou pas. Probablement parce qu'elle est au contact avec le coton imbibé.
Je ne m'en préoccupe plus aujourd'hui.

Pour le dessous, c'est presque pareil. Assez peu de calamine.
J'essaie de gratter un peu sans trop me prendre la tête.

Peut-être que je deviens moins sensible ?
Pourtant, si j'oublie d'entretenir mon coil quelques jours, je sens bien que ma vape devient un peu âcre et beaucoup plus "claire" après nettoyage.

Fais tes propres essais, tu verras bien.
Image


Retourner vers « Santé »