Mon arrêt du tabacÀ la base, c'était pas prévu

Votre expérience dans l'arrêt du tabac, entraide, soutien
Avatar du membre
Aurea
Pommier
Pommier
Messages : 29
Enregistré le : mar. 30 mai 2017, 09:41
Genre : Non spécifié

À la base, c'était pas prévu

Messagepar Aurea » jeu. 8 juin 2017, 23:27

Bon, d'accord, ça fait un peu racoleur comme titre et je grossis un peu le trait, mais vraiment, à la base, je n'avais pas du tout prévu d'arrêter complètement et si longtemps la cigarette. Je n'ai pas fait de croix sur le calendrier, je n'ai pas fixé de date butoir, je n'ai pas compté le nombre de clopes qu'il me restait à fumer, je n'ai pas essayé toutes les techniques pour éviter la rechute. Je me connais et je sais que si je fais un planning pour arrêter quelque chose, je ne tiendrais pas plus de dix minutes, voire je falsifierais mon propre planning. Je n'avais jamais essayé d'arrêter avant, parce que je me disais que, tant que je n'essayais pas, je n'échouais pas, donc je pouvais ne pas me considérer comme dépendante (c'est un peu tordu, je sais).

Par contre, je vous préviens, c'est prévu, ce post sera super long, alors courage à ceux qui s'aventurent ici !
Et même si ce post est aussi un moyen de mettre des mots sur ce que je ressens, c'est avant tout un moyen de partager une expérience qui, peut-être, pourra inspirer d'autres personnes !

J'ai vraiment commencé à fumer à dix-huit ans, même si avant, j'avais déjà tiré quelques lattes au lycée, pour faire comme tout le monde, et je n'avais pas aimé. Ça a commencé tout bêtement, pendant un stage loin de chez moi, par un « Viens, ça te dit, on s'achète un paquet de clopes ? » lancée par une amie. On le fumait à deux, en une semaine.
De retour de stage, tous ceux que je connaissais s'y étaient mis aussi, alors j'ai continué. Je fumais quelques cigarettes dans la journée, sans vraiment me rendre compte de la place que ça commençait à prendre dans ma vie.
Puis avec le temps, j'en suis arrivée à fumer un bon paquet et demi par jour. Il n'y a que début novembre 2016 que j'ai réussi à diminuer un peu ma consommation et fumer un paquet par jour, en m'imposant de fumer à l'extérieur plutôt que chez moi, parce que je ne supportais plus de sentir le cendrier froid à l'intérieur.

Bien sûr, je me disais très fréquemment que je devais arrêter. Le soir, quand je lisais au lit et que j'entendais mes poumons siffler, je me disais qu'il allait falloir prendre une décision. Mais dès le lendemain matin, à peine le café prêt, je m'en fumais une.

Et puis, en décembre dernier, j'ai fait une infection aux dents de sagesse. À trente-deux ans, le verdict est tombé : il fallait les arracher. Bon, pour être honnête, je savais depuis un bon bout de temps qu'elles allaient finir par poser un problème un jour, mais comme pour la clope, j'avais repoussé en me disant « Peut-être qu'elles ne poseront jamais de problème, elles sont bien là où elles sont, pour le moment ».
Ma dentiste a eu l'idée géniale de me demander de contacter le chirurgien-dentiste le jour même où je suis allée la voir en la suppliant de faire quelque chose contre la douleur. Dès le lendemain, ça allait déjà mieux et j'aurais été capable de repousser encore un peu, histoire de.
Mais du coup, j'avais rendez-vous, donc j'y suis allée. Par contre, j'ai tenu à repousser autant que possible la date de l'opération avec tout plein de prétextes, donc elle a été arrêtée au vingt-neuf mars.

Pour être parfaitement honnête, ça me faisait franchement peur. Pas tant la douleur, je savais que j'allais douiller mais ce serait temporaire et ça résoudrait le problème. Mais l'anesthésie me faisait vraiment flipper. Alors je suis allée voir l'anesthésiste en espérant qu'il saurait se montrer rassurant. Sauf qu'il m'a demandé si je fumais et combien de cigarette par jour. Quand je lui ai répondu un « Trop » parfaitement hypocrite, il a eu l'air ravi. Et il a enchaîné sur de soi-disant directives du ministère qui demandent au personnel soignant d'inciter leurs patients à arrêter le tabac. J'ai hoché la tête en souriant et en prenant l'air intéressé, bien sûr, parce que sur sa porte, c'était marqué « Anesthésiste Réanimateur ». Et j'avais pas du tout l'intention de contrarier celui qui allait me « dés-animer » puis, normalement, me réanimer. J'ai pensé qu'il allait s'arrêter là, fier de sa mission accomplie, mais pas du tout. Il m'a parlé des ravages du tabac, du nombre moyen de tentatives avant l'arrêt définitif, allant même jusqu'à me dire que c'était moins grave de fumer du cannabis que des clopes, à condition qu'il n'y ait pas de tabac. Il m'a dit que je devais arrêter au moins une semaine avant l'intervention et deux semaines après, pour que la cicatrisation se passe au mieux. Pas de cigarettes, mais des patches, oui, des e-cig, oui. Il m'a foutu des angoisses en me parlant d'amas blancs de cellulite qui se forment dans la bouche chez les fumeurs qui se remettent à la clope trop vite et qui nécessitent donc une seconde opération. Il ne m'a pas pris la tension, il ne m'a pas pesée, il n'a pas regardé le questionnaire que j'avais dû remplir, mais il a fini par me mettre à la porte en me disant d'arrêter de fumer et il m'a envoyé régler les cinquante euros à sa secrétaire. À peine dehors, j'étais la cigarette au bec à essayer de juguler mes envies de meurtres.

J'avais pu poser deux trois questions sur l'anesthésie mais il ne s'est focalisé que sur l'arrêt du tabac et les séquelles potentielles. Il s'est pris tour à tour pour un tabacologue et pour un chirurgien-dentiste mais jamais pour un anesthésiste, comme si une anesthésie générale était tellement anodine qu'elle ne méritait pas qu'on s'y attarde. Pour lui, peut-être, mais pas pour moi.

Donc, réaction parfaitement logique, j'avais encore moins envie d'arrêter et j'étais encore plus stressée parce qu'il n'avait à aucun moment cherché à apaiser mes craintes. Donc j'ai fumé encore plus jusqu'à la veille de l'opération. Mon chirurgien-dentiste n'avait pas du tout semblé inquiet quant à mon tabagisme, il m'avait juste dit que si je fumais avant l'opération, je devais me débrouiller pour que ça ne se sente pas trop. Et rien quant au délai à respecter après l'opération.
Mais ça faisait quand même son chemin dans ma tête, je pense, parce que la veille de l'opération, quand je suis allée faire le plein de clopes pour l'après-opération, j'ai pris aussi une logicpro.
Je me souviens que mon père avait regretté de s'être remis à la clope après un séjour à l'hôpital, parce que le sevrage était déjà bien commencé. Alors j'étais dans l'optique : « Pourquoi pas, tentons de repousser un peu la reprise du tabac ».

Je pense qu'il n'y a que les fumeurs et les ex-fumeurs qui peuvent comprendre, mais arrêter la cigarette me faisait flipper. Pas du tout l'aspect manque et dépendance, pas vraiment pour le manque de volonté. Ce que je craignais le plus, c'était de perdre une alliée. Et oui, c'est stupide, dans le genre « La clope, ton amie qui te veut du bien ». Elle est nocive et mortelle, je sais, mais j'ai toujours considéré la clope comme une béquille, en fait. Une angoisse, un coup de stress, hop, une clope et ça va mieux. Crevée par le boulot ? Prends une pause clope ! Tu flippes d'arriver à une réunion où tu ne connais presque personne ? Prends une clope, ça ira mieux ! Tu t'ennuies à cet anniversaire barbant ? Va dehors fumer une clope ! Bref, je sortais une cigarette à chaque moment un peu compliqué et j'avais peur de perdre ça. La remplacer par une vapote, c'était bien plus acceptable que de ne plus rien avoir du tout.

Bref, le matin de l'opération, je ne résiste pas et commence à allumer une cigarette. Avant de l'éteindre à moitié consumée, en me traitant d'imbécile. Je ne voulais pas que la nicotine soit le grain de sable dans l'anesthésie. Et ce vingt-neuf mars, je ne le savais pas encore, mais je fumais ma dernière cigarette avant longtemps.

Parce que de retour chez moi, j'étais encore à moitié dans les vapes, donc pas question de fumer. Le lendemain, pareil. En fait, la cortisone et les anti-douleurs ont tendance à m'assommer, donc je végétais dans mon canapé sans arriver à aligner deux pensées. Quand ça a été un peu mieux, j'ai commencé à utiliser la logicpro, en me disant « allez, attends un peu, essaie de tenir une semaine, ça ne pourra qu'aider la cicatrisation ». Mais je tombais en panne de batterie au moment où je voulais fumer, donc il fallait tout démonter pour la recharger, donc pas moyen de vapoter. Au bureau de tabac où je l'ai achetée, ils étaient en rupture de stock de saveurs, donc j'ai fait d'autres bureaux de tabacs qui, eux, ne faisaient pas cette marque, ou ne faisaient pas du tout de cigarette électronique, ou n'avaient que saveur mentholée (ce que je n'aime pas). Et j'avais pas envie de m'embarquer dans un truc difficile à obtenir.
J'ai donc commencé à me renseigner un peu plus. Je suis tombée sur des sites de vape, sur des vidéos youtube, sur des forum. C'était un nouveau monde qui s'offrait à moi et j'avais envie de tout découvrir. Alors je suis allée dans une boutique de vape tout près de chez moi et j'ai acheté une pockeX et quelques liquides qu'on m'avait fait goûter. J'y retourne de temps en temps, pour acheter une ou deux fioles, mais je fais mes commandes sur le net. J'ai envie de soutenir cette boutique, parce qu'elle aidera peut-être d'autres fumeurs à arrêter, mais quarante euros la pockeX, je l'ai un peu en travers, même si je me doute bien qu'ils ont plus de frais qu'un site en ligne.

Je ne peux pas dire que le sevrage s'est passé en douceur. J'étais mal foutue à cause de l'opération, des médocs, et du manque de clopes. Faut dire aussi que je ne pouvais presque plus ouvrir la bouche, et ça a duré pendant plus de quinze jours, donc j'ai dérouillé pendant tout ce temps, cumulant les effets du sevrage et le contre-coup de l'opération. Mais bizarrement, je n'ai jamais vraiment eu l'envie de fumer. Je me disais « Attends encore un peu, vois si tu peux arriver à tenir six jours, puis dix jours, et pourquoi pas quinze jours, comme l'autre abruti disait, parce que ça aidera à aller mieux ». Bien sûr, ça m'arrive encore de penser à m'en fumer une de temps en temps mais je chasse cette idée comme je chasserais l'idée d'aller m'installer dans le Larzac pour y élever des chèvres.

J'ai toujours des briquets qui traînent un peu partout, un cendrier posé en haut d'une étagère, les paquets de clopes intacts que j'avais acheté la veille de l'opération. Et jamais je n'ai senti de véritable impulsion pour m'en griller une. Ça ne me fait plus envie, comme si j'étais passée à autre chose. En fait, je trouve la vape bien plus intéressante que la clope : elle offre une quantité infinie de saveurs, ne sent pas mauvais et mes poumons ne sifflent plus quand je lis dans mon lit le soir ! J'ai envie de découvrir tout ce qu'elle peut apporter, je sais que j'ai du matériel de débutant et j'ai envie de passer au matériel un peu plus sérieux et pourquoi pas au DIY. Je prends mon temps, histoire de rentabiliser un peu mes premiers achats (bon, je dis ça mais je vais peut-être craquer très rapidement), je suis une débutante et j'apprends à nager dans le petit bassin avant de me jeter dans la piscine olympique. Mais j'ai envie d'en faire le tour et la cigarette n'a donc plus sa place. Ça fait neuf semaines que je n'ai pas fumé et j'en suis toujours surprise quand je fais le calcul !

Je ne crie pas victoire pour autant, je ne m'estime pas à l'abri d'une rechute tout simplement parce que je ne sais pas de quoi demain sera fait. J'ai l'impression que tout s'est fait en douceur, que je me suis débarrassée d'une addiction vieille de presque quatorze ans sans avoir de sueurs froides ni d'envies de meurtres, et je me dis que, même si je replonge, cette expérience ne me fera plus redouter un autre arrêt.
Image

Avatar du membre
Théodora
Chêne
Chêne
Messages : 578
Enregistré le : mer. 28 janv. 2015, 11:45
Ecigarette (s) utilisée (s) : tabacs et gourmands en DIY
---
N° 1 : GS tank Eleaf
Kabuki (Steam Tribe)
---
Ruzgar RTA
Serpent mini Wotofo
SXK Nebula
Nectar tank (clown)
FEV VS
FEV 3 (Hotcig)
---
N° 1 :Tesla Two
Tesla Invader mini (2*18650)
PP pro
Istick 60W pour son look
Istick Pico
Istick Aster pour son look
Localisation : B - au pays des escargots
Genre : Femme

Re: À la base, c'était pas prévu

Messagepar Théodora » jeu. 8 juin 2017, 23:55

Elle est savoureuse ton histoire et j'apprécie ta franchise. Merci.
Nous sommes nombreux(ses) à nous y retrouver d'une façon ou d'une autre...personnellement dans cette irresponsabilité et ce manque total de courage vis à vis du tabac !
Ta dernière phrase est désormais ta meilleure alliée ;)

Avatar du membre
Dermist
Chêne
Chêne
Messages : 628
Enregistré le : sam. 13 oct. 2012, 18:08
Ecigarette (s) utilisée (s) : -
Funky 60w + Vaporesso Veco One Plus
iStick Pico + Serpent RDTA
Localisation : Alsace
Genre : Homme
Âge : 26

Re: À la base, c'était pas prévu

Messagepar Dermist » ven. 9 juin 2017, 00:14

Je trouve ça un peu triste d'attendre une opération pour arrêter la clope, les fumeurs disent toujours qu'il faut un "déclic", j'ai même croisé un ancien fumeur au taf qui devait passer une radiographie pour savoir s'il avait un cancer du poumon et tout ce qu'il a dit se résume à "de toute façon jsui pas con si j'ai un cancer j'arrête !".

Heureusement que ce n'est pas ton cas, t'as entamé la bonne démarche, pis si un jour l'envie te prends de t'en griller une, t'arrivera peut être même pas à la finir tellement le goût te paraitra étrange...
Pis ici on a tous commencé donc il n'y a pas de raison de ne pas arriver à arrêter ;)

Avatar du membre
Emirius
Hypérion
Hypérion
Messages : 5911
Enregistré le : lun. 23 mai 2016, 22:12
Ecigarette (s) utilisée (s) : * 3 iStick Pico 75W, iStick 100WTC,
Evic Primo 2.0, Ikonn 220
* mod méca GUS22
* GS Air V2 16.5, Nautilus mini, Assa
* Melo III 2&4ml, Melo II like, ECR heads
* Serpent mini&Alto, Conqueror, Avocado 22,
* SXK Taifun GT III, 2 Coppervape GT III,
Kayfun Mini V3+, Kayfun V5,
Tilemahos Armed, 2 Hurricane V2
* Crown, Ammit, Pharaoh (+deck2)
* Toutes résistances en DIY, avec ou sans plateau/tête
* Liquide DIY : Bases, Nico, Concentrés, Additifs
Avec balance au 0.1 g (marre des ml&gouttes).
Localisation : Nantes
Genre : Homme
Âge : 64

Re: À la base, c'était pas prévu

Messagepar Emirius » ven. 9 juin 2017, 00:45

Aurea a écrit :.../...
Je pense qu'il n'y a que les fumeurs et les ex-fumeurs qui peuvent comprendre, mais arrêter la cigarette me faisait flipper.../...

C'est clair que se dire "C'est la dernière" est une véritable épreuve pour l'esprit.
Tout comme ce le serait pour un dernier ébat ou un dernier souffle.
Nous n'arrivons pas à imaginer... la fin.
La fin de la tueuse, c'est une petite mort.
Et qui a envie de mourir !?

La vape, après 45 ans de tabac, a fonctionné pour moi car, tout comme toi, elle m'a plongé dans un monde nouveau, vivant, plaisant, satisfaisant.

On n'en finit pas de constater que la vape, ça marche.
Et comme je l'ai dit ailleurs, les seuls jours où le tabac se rappelle à mon bon souvenir (si, si, bon !), c'est quand les médias annoncent une hausse de prix ou quand arrive la journée sans tabac !
Grosse marrade en vue !

Je te souhaite de trouver autant de plaisir que possible dans la vape, la Santé en plus, les odeurs de tabac froid en moins ! :mrgreen:
Adhérent n°7234 AIDUCE
Marc Aurèle a écrit :Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.

Image

Avatar du membre
Dadasuprem
Hypérion
Hypérion
Messages : 7015
Enregistré le : dim. 5 mars 2017, 00:40
Ecigarette (s) utilisée (s) : - box :
- box Wismec Reuleaux 2/3.
- box Wismec Reuleaux 200S.
- box Smok Alien 220.
- box Smok SKYHOOK RDTA.
- box IJOY RDTA 200W.
- box Wismec Predator.
- box mod - Wismec Noisy Cricket II-25. x2
- box BF Vandy Vape Pulse.
- box BF HUGO VAPOR Squeezer.
--------------------------------------
- Ato :
- Steam Crave - Aromamizer Supreme RTA.
- OBS - Engine RTA.
- Wotofo - Serpent Mini 25 RTA.
- Wotofo - Troll V2 RDA.
- GeekVape - Griffin 25 Plus RTA.
- GeekVape - Karma RDA/RDTA.
- Hell Vape - Dead Rabbit RDA.
- Advken - Gorge RDA.
- Aliancetech - Flave RDA.
- Digiflavor - Drop RDA.
- Augvape - Druga RDA.
- Vandy Vape - Bonza RDA.
--------------------------------------
- mod :
- Kit Tsunami Mech.
- Kit Trishul.
Localisation : PACA
Genre : Homme
Âge : 34
Contact :

Re: À la base, c'était pas prévu

Messagepar Dadasuprem » ven. 9 juin 2017, 00:57

Merci a ton anesthésiste même si il a certainement manqué de délicatesse !
Maintenant tu est dans la vape non plus de "sevrage" de la tueuse mais a la limite de la vape "passion" qui nous animes "presque tous" ici bas ! ;)
Vu ton engouement, je te préviens a l'avance, un horizon de plaisir t'attends ! :mrgreen:

Bienvenue, Bonne vape et bonne lecture également !
C'est pas du brouillard, c'est de la bonne vape ! :lol:
Les habitudes c'est dur à perdre, mieux vaut ne pas en prendre.
Ecig c'est nul comme nom il y a encore "Cig" dedans... le vapo c'est mieux ! :D

Avatar du membre
Sebavapor
Douglas
Douglas
Messages : 1730
Enregistré le : mar. 17 nov. 2015, 00:10
Ecigarette (s) utilisée (s) : Dna75 skar. Vt133 dna200
Genre : Homme
Âge : 42

Re: À la base, c'était pas prévu

Messagepar Sebavapor » ven. 9 juin 2017, 08:07

Voilà tous lu, tu avais prévenu sa serait long et tu n'a pas menti :lol:
Ton anesthésiste à fait un très bon travail je trouve personnellement
Tu explique bien des choses ou je me retrouve..... Bonne vap
Image

Avatar du membre
Dy974
Chêne
Chêne
Messages : 554
Enregistré le : ven. 15 juil. 2016, 16:24
Ecigarette (s) utilisée (s) : Moi : box Captain PD270 Rainbow
Limitless RDTA, Classic RDTA, RDTA+ et RDA
ou Wotofo Serpent Mini 25
Ma Femme : Minikinv2 avec Peerless RDA
Ou iStick Pico 75w avec Cubis Pro
Geekvape Avocado 22
Localisation : Bourgogne
Genre : Homme
Âge : 49
Contact :

Re: À la base, c'était pas prévu

Messagepar Dy974 » ven. 9 juin 2017, 11:00

Pas vraiment prévu non plus et pourtant...
35 ans de tueuses avec plusieurs arrêts non concluants.
Des amis vapotaient, ils m'ont invité à un vapero sans pression aucune.
Je suis reparti avec du matos et des jus et je n'ai plus touché une clope depuis le 18 juin 2016.
Et c'est cool.
Je me suis vite mis au DIY et j'ai acheté plein d'ato d'occase sur ce forum pour ma femme et moi.
Image

Avatar du membre
ThierryII
Douglas
Douglas
Messages : 1251
Enregistré le : dim. 28 nov. 2010, 02:26
Ecigarette (s) utilisée (s) : Evic Primo Mini + TopTank + Liquides en DIY

Matériel + Liquides : 2800.50 €
Cotisation AIDUCE : 30 €
Total : 2830.50 €
Localisation : 67-Pres de Strasbourg
Genre : Homme
Âge : 46

Re: À la base, c'était pas prévu

Messagepar ThierryII » ven. 16 juin 2017, 13:06

Félicitations !
Le plus dur est fait : Tu rendre compte que tu peux te passer de clopes.
Je crois que le jour ou on intègre ca, c' est fini et la seule question qui reste est l' échéance.

sinon : "les paquets de clopes intacts" - Faits comme moi, garde les et plus tard offre les a ceux que tu veux voir arrêter de fumer. Ca marchera peut-être pas , mais un jour ils se souviendrons peut-être de ce geste impensable pour un fumeur en se disant que ca vaut peut-être le coup de tenter un truc et que tu peux les aider.
En tout cas dans leurs yeux tu verras l' incompréhension liée a la peur du manque et qu' ils te prennent pour une folle de donner tes clopes :)
Image

---> L' AIDUCE nous défend !
----> Adhérez : http://www.aiduce.fr/
-- Adhérant n°1087 --

LemmingVir
Pommier
Pommier
Messages : 12
Enregistré le : mar. 13 juin 2017, 14:19
Ecigarette (s) utilisée (s) : Aspire Zelos + Nautilus 2
Localisation : Marseille
Genre : Femme
Âge : 37

Re: À la base, c'était pas prévu

Messagepar LemmingVir » ven. 16 juin 2017, 14:59

J'ai adoré lire ton post, dans lequel comme beaucoup sans doute je me suis pas mal retrouvée, dans le rapport à la cigarette notamment. (ah, cette béquille !).

J'ai arrêté pour ma part (plus récemment que toi) sans déclic, pour essayer, et après avoir acheté en même temps une cartouche de clopes. Et c'est plus la surprise (ah mais finalement ça passe bien, ça me manque pas tant, et j'ai pas envie d'égorger le chat) qui m'a donné envie de repousser, pour voir... Un jour de plus, puis un autre... Et très rapidement ça devient franchement hyper agréable, plus que la cigarette !

Par curiosité et non par manque l'autre jour j'en ai allumé une... Je n'ai tiré que deux bouffées avant de l'écraser. C'est même pas que ça me dégoutait, c'est que je ne lui ai trouvé franchement aucun intérêt par rapport à la vape.

Pourvu que ça dure !!!
Image

Avatar du membre
Aurea
Pommier
Pommier
Messages : 29
Enregistré le : mar. 30 mai 2017, 09:41
Genre : Non spécifié

Re: À la base, c'était pas prévu

Messagepar Aurea » sam. 17 juin 2017, 10:40

Merci à tous pour vos réponses ! Ça fait plaisir de voir que beaucoup se retrouvent dans cette histoire !

@ Dermist : Je me dis que je n'ai pas attendu d'avoir une opération pour arrêter de fumer, mais plutôt que j'ai profité d'une opportunité pour le faire (comment ça, je joue sur les mots ?). Pour moi, le plus important, c'était vraiment d'avoir ce sevrage imposé, comme j'aurais pu l'avoir après douze heures de vol en avion ou je ne sais pas, huit heures dans un lieu non fumeur sans possibilité d'aller s'en griller une : je pense que le plus compliqué, c'est vraiment ce moment où tu dois lutter contre ton envie, et ça se passe au moment où tu en allumerais normalement une.

@ Emirius : Clairement, ce côté "c'est la dernière" est super angoissant, c'est laisser un pan de sa vie derrière soi, mais au final, c'est une bonne chose de tourner cette page. L'idéal serait de ne pas le voir comme une perte mais comme un renouveau positif, mais ça, malheureusement, je crois qu'on ne le voit qu'après avoir arrêté.

@ Dadasuprem : Ouais, merci à lui, mais franchement, il était à la limite du contre-productif. Je n'aurais pas eu l'expérience de mon père derrière, je crois que ça n'aurait pas fonctionné : la limite est mince entre inciter les gens à arrêter et les braquer complètement en insistant trop.

@ ThierryII : J'ai donné pas mal de paquets à une proche qui fume beaucoup, même le paquet entamé que je n'ai jamais fini. C'était pas dans l'optique de lui prouver qu'on peut arrêter sans douleur mais plus parce que je sais que niveau finances, c'est compliqué pour elle. Mais ton argument est vraiment bon, j'espère que ça fonctionnera. Et je suis contente, ça nous a permis de parler de vapote et ça avait l'air de l'intéresser. Elle a même trouvé que, contrairement aux siennes, mes vapotes faisaient pas mal de vapeur, et que l'un des liquides que j'utilise avait bon goût.

@LemmingVir : Ouais, c'est exactement ça : la vape est bien plus agréable que la clope. J'ose pas vraiment me griller une clope, je me dis que bon, ce serait stupide de replonger pour ça, mais je ne trouve que du positif dans la vape : pas d'odeur, pas d'haleine fétide, pas de mégots qui puent, une santé en amélioration et des économies conséquentes.

Et vraiment, merci à tous pour vos retours ! Ça aussi, c'est vraiment cool dans la vape : on quitte un monde de fumeurs pour trouver une vraie communauté qui discute, échange des conseils, partage son vécu de fumeur et s'encourage mutuellement.
Image


Retourner vers « Mon arrêt du tabac »